Presse écrite

Nature en France n° 1


Lancé par l’équipe d’Image & Nature, basée à Vivonne, près de Poitiers, un nouveau bimestriel sort en kiosque ce 17 mars. « Nous avons constaté que nombre de nos lecteurs n’étaient pas forcément photographes, mais qu’ils achetaient le magazine pour avoir des idées de balades ou de vacances, raconte Bruno Dubrac, rédacteur en chef de Nature en France. Nous avons donc décidé de creuser ce sillon en proposant un magazine pragmatique, un véritable guide pour le lecteur amateur de nature. »

Ce nouveau titre est aussi le fruit d’une tendance : la propension au dépaysement de proximité et aux courts séjours, que justifient un pouvoir d’achat émoussé par la crise, une certaine lassitude des destinations lointaines et la volonté de limiter son impact carbone. « Nous serons rigoureux dans notre approche et nous focaliserons sur des lieux en privilégiant le vécu et les témoignages », précise Bruno Dubrac. Par exemple, la rubrique “ Un gîte, un site ” présentera un hébergement en fonction des attraits naturalistes alentour.

Outre un dossier de 16 pages sur l’île de Ré, il sera question dans ce premier numéro de la nature en ville (Tours), de villages patrimoniaux (Collonges-la-Rouge), de randonnée (Cévennes ardéchoises)…

Aux côtés des incontournables actualités nature, des critiques de livres, de DVD et d’un agenda, le jardin y aura aussi sa place, tout comme l’habitat écologique (dans ce numéro, une maison autoconstruite en paille, dans la Vienne). Une large tribune sera accordée au monde associatif.

Enfin, une rubrique “Activités nature” donnera des clés aux néophytes pour s’initier à une discipline (ornithologie, botanique, entomologie…). Souhaitons à cette nouvelle espèce de canard un bel envol !
Catherine Levesque

Nature en France, n° 1 en kiosque le 17 mars. 5,95 € (abonnement : 25 € les six numéros) – www.nature-en-france.com
Contact presse : Bruno Dubrac, rédacteur en chef –  Bruno@nature-en-france.com

La Luciole du Centre N°12


La revue du Graine Centre, le Réseau d’éducation à l’environnement en Région Centre, a consacré son numéro d’automne à l’éco-habitat. On y découvre que de nombreuses expériences sont en marche dans cette région : eco-chantier à Blois, écoquartier à Ingré, construction d’un écohameau dans le Berry… La revue met aussi l’accent sur les initiatives pédagogiques et les ressources qui existent pour les enseignants et pour tous ceux qui veulent se lancer dans l’écoconstruction : livres, associations… De quoi donner plein d’idées à ceux qui veulent leur emboîter le pas : profs, auto-constructeurs, élus ou simples citoyens !
Carine Mayo

Contact : Le Graine Centre. Tél.: 02 54 94 62 80 – www.grainecentre.org

L’Oiseau mag n° 105


Le macareux moine est à la une de ce numéro. L’oiseau emblématique de la LPO est à l’honneur pour un appel à contribution à l’Atlas des oiseaux nicheurs en France Métropolitaine. En effet la participation n’est pas réservée aux ornithologues expérimentés. Tout le monde peut participer en signalant les espèces qui nichent dans son jardin, sur les lieux de son travail ou dans le petit coin de nature où on se promène régulièrement (www.atlas-ornitho.fr). Le dossier, « les oiseaux nicheurs en France, reflets de la biodiversité » est également consacré au sujet. Très belles photos.

A noter également, un beau sujet sur le tichodrome avec les photos de Christophe Sidamon-Pesson qui a publié un magnifique ouvrage sur cet oiseau aux éditions Hesse ainsi qu’un porte folio de Jean-Marie Séveno, photographe animalier d’origine bretonne qui nous fait partager sa passion pour la faune sauvage et les pays du Grand Nord. La balade en France nous entraîne dans l’archipel des Sept-Iles, là où a commencé, en 1912, le premier combat de la LPO (sauvegarde du macareux moine) qui va donc célébrer son centenaire cette année.
Danièle Boone

Sur abonnement – www.lpo.fr

Espaces Naturels n°37


« Reconnecter nature et société », tel est le titre du dossier de ce numéro. Le sous-titre, « Et si on changeait d’approche pédagogique », indique le chemin. « Après avoir appris que l’homme est un être de culture, nous devons réapprendre qu’il fait, avant tout, partie de la nature » constate l’écoethnologue, Sabine Rabourdin et pour en avoir conscience dans son être profond, rien de tel que le contact direct. Les enfants forment bien sûr un public de choix d’autant plus essentiel que l’avenir sera entre leurs mains dans une ou deux décennies. François Lenormand nous parle des clubs CPN qui font un boulot formidable.

Face à la constatation de la perte de connaissances naturalistes, il semble que les différentes sphères éducatives aspirent aujourd’hui au retour d’une éducation à la biodiversité. C’est nécessaire aussi côté adultes pour lesquels les sciences participatives sont d’une belle efficacité. Les participants fournissent des données pour les scientifiques, ce qui les valorisent, et, du coup, apprennent à reconnaître les espèces et à les observer quotidiennement. L’observatoire des papillons des jardins lancé par l’association Noé Conservation et le Museum d’Histoire Naturelle est d’ailleurs un beau succès. Bref, ce dossier fourmille de témoignages, d’idées et de conseils. Reste plus qu’à passer à l’action… sur le terrain évidemment !

Autres sujets à noter: entretien avec Guillaume Sainteny, auteur du rapport sur les aides publiques dommageables à la biodiversité ; “Produire du sel solaire sur bâche pour ne pas détruire les mangroves” ; “Chiroptères: comment aménager des sites anthropisés” ;  “Litiges environnementaux: comment choisir un (bon) avocat?” ;  “La France clôture ses milieux naturels, peut-on lutter?
(Danièle Boone)


Trimestriel, 12 €
www.espaces-naturels.info

Drosophile monstrueuse


Vous avez sûrement entendu causer du Yéti ou du monstre du Loch Ness, mais avez-vous entendu causé de la Tanche triple, du Téniaréva ?  Savez-vous vraiment  qui est Polyphème ? N’avez-vous jamais été démangé par Pthirus inguinalis ? Toutes ces créatures plus ou moins monstrueuses hantent nos imaginaires, notre vie et pas mal de nos livres. Mais existent-elles vraiment ? Où les trouve-t-on et pourquoi grattent-elles ? C’est à toutes ces questions fondamentales que s’est attaqué le numéro 8 de Drosophile, trimestriel approximatif dans sa périodicité mais rudement précis et drolatique dans son contenu.

Vingt-huit pages pleines de dessins en couleurs et de textes savants à la portée des  jeunes de 10 à 110 ans. Au sommaire : Le Yéti y est-il ?, J’ai vu le monstre du Loch Ness, On a pêché le serpent de mer, Que sont devenus les monstres de la mythologie ? Monstrueuses archives de l’Université de Montpellier, Course aux monstres, Note sur l’Ornithorynque, Les drôles de tronches des chauves-souris, Monstres de peau, Il n’y a pas de monstre à Tchernobyl, et toutes les rubriques habituelles.

Abonnement papier ou par téléchargement :   www.drosophile.net

ESpèces n° 2


Pas mal de philosophie dans ce deuxième numéro d’ESpèces, avec des réflexions sur « l’animal, miroir de l’homme » (Cécile Breton, et un excellent encadré de Loïs Laïmene sur le droit animalier), et « Les bêtes et nous », de Virginie Maris, une des rares philosophes de l’environnement en France. Un gros dossier sur les requins, avec des tentatives d’explications sur les attaques sui se sont produites près des plages de la Réunion, un point scientifique sur la mémoire des animaux, sur les dialogues des singes vervets ou sur un gecko pollinisateur, des articles sur les insectes contre la famine, l’effondrement de l’Île de Pâques, la biodiversité sous un angle original, les libellules des Petites Antilles, les campagnols, les tatous, etc., et les portraits de Vincent Meunier ou Laurent Arthur, du muséum de Bourges. Bref, un magazine consistant et intéressant.
(Marc Giraud)

En kiosque, 7,50 € – www.especes.org
Revue ESpèces, Kyrnos publications, Château Malaspina, 20226 Belgodère.
Contact presse: Cécile Breton, directrice de la publication et rédactrice en chef
 – c.breton@especes.org

La Tortue n°89



Ce numéro nous entraîne dans un fantastique voyage au Pakistan, pays méconnu et peu touristique, abordé sous l’angle des protecteurs des reptiles. Il nous fait également plonger dans des oueds marocains afin de photographier sous l’eau une mystérieuse tortue aux yeux bleus. Bernard Devaux nous emmène aussi au Sénégal, à Marrakech et dans un centre de soin à Grau-du-Roi. Sans oublier un article sur l’artisanat à base de tortue au Sri Lanka, les actus et bien d’autres rubriques. De superbes photos, et que de l’inédit !
(Marc Giraud)

La Tortue est éditée par la Soptom, BP 24, 83 590 Gonfaron.  Tél.: 04 94 78 26 41
www.tortueforum.com
Abonnements: www.boutique-tortues.org

L’Oiseau Mag Junior n° 5


Cette nouvelle revue de la LPO en est déjà à son cinquième numéro. Destinée aux enfants de 7 à 12 ans, elle est attractive et colorée. Une BD, des jeux et des bricolages, des infos faciles à lire, des ruses de terrain, un dossier développé et un zoom sur une espèce rythment le magazine. Un reportage sur une sortie nature, un concours et le courrier permettent au lecteur de s’identifier et de s’approprier leur revue. Celle-ci ne parle d’ailleurs pas que d’oiseaux. Dans le sommaire de ce numéro hivernal : le casse-noix, je nourris les oiseaux en hiver, fabrique une mangeoire (c’est de saison), zoom sur le rouge-gorge, la grenouille qui congèle, apprends à distinguer le sapin de l’épicéa, etc., et un beau poster d’écureuil sous la neige.
(Marc Giraud)

Renseignements : magjunior@lpo.fr

Salamandre n° 207



Pour fêter Noël, la Salamandre s’offre un polar hivernal ! Karine Poitrineau et Nicolas Sauthier ont conçu une véritable enquête à la Fred Vargas pour débusquer l’assassin du… rouge-gorge. Les dessins de Laurent Willenegger sont très bédé noire. On s’amuse beaucoup tout en restant dans le registre naturaliste. Je vous laisse découvrir la clef de l’énigme. Le récit est suivi d’une double page « Aller plus loin » qui nous révèle quelques infos complémentaires sur les protagonistes. Comme d’habitude, le dossier est décliné pour les enfants dans la petite Salamandre. Ainsi les petits ont droit aussi à leur polar mais en moins cruel. L’inspecteur Salamandre n’a pas à trouver un assassin mais seulement l’auteur du vol des vers de terre de la taupe. Ces numéros, celui  pour les grands et celui pour les petits, vont certainement devenir « collector » !
(Danièle Boone)

6 € sur commande uniquement. Tél.: 03 81 39 24 24 – www.salamandre.net


Contact Presse : Camille Carlier. Tél. : 06 60 67 52 76 – 
camille.carlier@questiondegout.net

Silence n° 396



Inventer de nouvelles manières de posséder et de gérer la terre en commun, c’est la mission que s’est donnée le mouvement Terre de liens, et c’est la thématique de ce numéro. Des témoignages, des témoignages et encore des témoignages pour montrer que c’est possible à travers toute la France. Et puis comme d’habitude plein d’infos qu’on ne trouve pas forcément ailleurs comme le licenciement par l’université de Louvain de la chercheuse et enseignante Barbara Van Dyck simplement parce qu’elle avait affirmé son soutien aux faucheurs volontaires belges !
(Danièle Boone)

Silence, 4,60 € – www.revuesilence.net