Flora Vegetativa par Stefan Eggenberg et Adrian Möhl

Il s’agit de la troisième édition entièrement remaniée et augmentée de ce guide remarquable et remarqué, qui comporte 148 espèces nouvelles et des cartes de répartition mises à jour. Les noms ont également été adaptés à la dernière nomenclature en vigueur.

C’est un bréviaire à la fois unique et essentiel pour déterminer les plantes de Suisse (mais aussi bon nombre d’entre elles en France) à l’état végétatif. C’est-à-dire en absence de fleurs ou de fruits. Mais ce n’est pas tout, par les multiples dessins précis et discriminants (par exemple sur les feuilles), c’est aussi un outil précieux pour déterminer les plantes en période de reproduction.

A titre d’exemple, comment différencier la feuille si convoitée de l’ail des ours de la feuille toxique du muguet ? Bien que ces deux espèces ne soient que des parents lointains, leurs feuilles se ressemblent beaucoup à première vue et une erreur pourrait s’avérer fatale. Quand les fleurs de nos plantes indigènes sont déjà passées ou qu’elles ne sont pas encore visibles, il est parfois difficile d’en déterminer l’espèce. Du moins avec certitude.

Ce livre de détermination selon une approche inédite, qui a fait largement ses preuves, comporte plus de 2300 espèces et près de 6500 dessins. Grâce aux dessins commentés du port de la plante, des feuilles et des pousses, même un non spécialiste reconnaît assez aisément les plantes sans fleurs. Des tableaux synoptiques pratiques et des clés de détermination basés sur les caractères végétatifs complètent le guide et son impression en papier bible aide bien à son transport pour les excursions durant toute l’année.


Éditions Rossolis, 768 pages, 60 € – www.rossolis.ch
Contact presse : Thomas Vust – rossolis@rossolis.ch
(Gabriel Ullmann)

ANNUAIRE 2021

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans