Vers un projet alternatif local pour les Hautes Pyrénées

Après 7 mois de mobilisations contre la multinationale Florian, le collectif “Touche pas à ma forêt Pyrénées” qui regroupe 44 organisations dans le sud ouest de la France va pouvoir proposer un projet alternatif local pour les Hautes Pyrénées.

Communiqué de presse du collectif “Touche pas à ma forêt Pyrénées”, le 27 novembre 2020

Le Préfet des Hautes Pyrénées et la Présidente de Région Occitanie Pyrénées Méditerranée ont acté la mise en place d’une “étude-concertation” sur “le projet de valorisation du bois-hêtre dans les Hautes Pyrénées” à partir du mois de janvier 2021. Le collectif Touche pas à ma forêt-Pyrénées se félicite de cette décision qui doit être une première avancée pour améliorer :
– la préservation des écosystème forestiers,
– leurs modalités de gestion,
– la revalorisation de l’usage du bois, prioritairement localement, et des transformateurs associés sur la chaîne des Pyrénées
– la prise en compte des usages sociaux, touristiques, spirituels, culturels dans l’aménagement du territoire.

Elle est la traduction d’une volonté que nous exprimons depuis plusieurs mois et qui consiste à construire une ambition alternative au projet Florian. Cette dernière implique de mettre au cœur du débat et de prendre réellement en compte les questions de biodiversité, de lutte contre le dérèglement climatique et les questions sociales, culturelles et économiques.
Cette concertation est à mettre à l’actif de la mobilisation organisée par le collectif durant sept mois, qui a su créer les conditions de rassemblement de plusieurs milliers de citoyens sur la chaîne des Pyrénées, et de 44 organisations, syndicales, associatives et politiques qui ont demandé un moratoire en ce qui concerne le projet Florian, ainsi qu’une une concertation citoyenne.

L’importance des marches pour la forêt, contre le projet Florian, organisées le 6 septembre, puis les 10 et 11 octobre 2020 – qui ont rassemblé 2800 marcheuses et marcheurs venus de l’Ariège jusqu’aux Pyrénées-Atlantiques pour la forêt des Pyrénées – est une expression citoyenne qui doit être entendue par les institutions d’Etat, régionale et locale. Il s’agit du début d’une mobilisation souhaitant œuvrer pour une approche forestière respectueuse de l’écosystème forestier, de la nature. Les différents usages de la forêt (bois, tourisme, culture, médical, etc.) y ont toute leur place dans le respect de ce milieu vivant.

L’importante information, dont a bénéficié l’événement des 10 et 11 octobre 2020, dans les journaux, radios, tant locaux que nationaux, témoigne de de la préoccupation des citoyens, ainsi que des organisations politiques, associatives et syndicales du collectif Touche pas à ma forêt – Pyrénées pour un avenir meilleur, plus respectueux de la forêt, du vivant.
D’autres collectifs se sont organisés sur toute la chaîne pyrénéenne ou sont en cours de constitution.

Tout comme M. le Préfet des Hautes Pyrénées recevra le 3 décembre le collectif Touche pas à ma forêt-Pyrénées, ce dernier réitère sa demande de rencontre formulée auprès de Mme La Présidente de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée le 11 octobre 2020. Ces réunions devront marquer le début d’une réelle concertation, c’est à dire de mettre au point un projet commun.
Ces demandes permettront entre autres de préciser la méthodologie ainsi que le contenu et le périmètre de l’étude.

Le collectif Touche pas à ma forêt appelle l’ensemble des citoyens à rester vigilants et mobilisés.

contact : touchepasamaforetoc@gmail.com

www.touchepasamaforet.com

 

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans