Ovibos le survivant de l’Arctique par Rémy Marion et Robert Gessain, préface de Vincent Munier (JNE)

Avec ses allures préhistoriques, le bœuf musqué (Ovibos moschatus) a quelque chose de primordial qui stimule notre imaginaire. Il était présent dans les Pyrénées il y a 40 000 ans, en témoignent des restes de chasse dans la grotte de Tautavel. Comme le mammouth, autre habitant hirsute des régions glacées, Ovibos a été représenté sur des cavernes ou des objets, et peut-être sommeille-t-il toujours en nous.

Dans sa préface, Vincent Munier se dit hanté par l’animal. Sur le terrain, il en a créé des photos à la beauté sauvage et magistrale, et a déjà contribué à sortir de l’ombre la bête musquée. Avant Vincent, l’anthropologue Robert Gessain, compagnon de route aujourd’hui disparu de Paul-Émile Victor, avait écrit un ouvrage de référence sur cet animal et sur ses rapports avec les Inuits, qu’on appelait alors Eskimos.

Rémy Marion, autre explorateur de l’Arctique, convoque ici Gessain pour un dialogue posthume. Mêlant ce témoignage à des recherches historiques ou biologiques, son livre enquête sur nos connaissances de l’espèce, avec au sommaire : Ovibos, qui est-tu ?, Ovibos, d’où viens-tu ?, Ovibos, où vis-tu ?, La grande aventure des hommes et des bœufs (de Robert Gessain), Ovibos à l’anthropocène. Faut-il le préciser, cette dernière partie soulève les problèmes du réchauffement climatique et de l’extraction du pétrole, et donc la question de l’avenir fragile du bœuf musqué.

À noter : la collection « Mondes sauvages », dirigée par Stéphane Durand, est partenaire de l’ASPAS  : www.aspas-nature.org/agir/a-savoir/mondes-sauvages


Éditions Actes Sud, 288 pages, 22 € – www.actes-sud.fr 
Contact presse : Émanuèle Gaulier. Tél.: 01 55 42 63 24 – e.gaulier@actes-sud.fr
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans