Goupil n°143 – automne 2020 – 40 ans pour le sauvage

« Qui aurait cru que cette petite association locale, créée pour se défendre contre le sans-gêne de quelques chasseurs dans le jardin des fondateurs, Alain Clément et Mireille Gendrier, finirait un jour par faire trembler le puissant lobby de la chasse ? » demande le porte-parole de l’Aspas, Marc Giraud (JNE), auteur du dossier réalisé pour le 40 ème anniversaire de l’association. Pour les trente premières années de combat, il nous renvoie au numéro des 30 ans consultable en ligne dans l’espace adhérent. De fait, ces dix dernières années ont été suffisamment bien remplies pour nourrir ce riche dossier intitulé « 40 ans d’innovations ».

Nouvelles manières de communiquer, du concret avec les actions juridiques qui portent leurs fruits, des actions collectives (CAP loup, Club 14, RIP, etc.) et bien sûr la création de ces fameuses réserves de Vie Sauvage parrainées par le cinéaste Jacques Perrin. Acquérir des terrains pour les rendre à la nature, l’idée est belle et généreuse, pourtant ce n’est pas le point de vue de tous comme en a témoigné la manifestation anti-aspas organisée le 21 août 2020 par des éleveurs et des chasseurs ou des préemptions administratives pour raisons idéologiques. « Il faudra encore un peu de temps pour que chacun comprenne que préserver la nature, ce n’est pas attaquer l’humain. » Il reste donc à poursuivre l’action pédagogique, et ça l’Aspas sait faire : l’emblématique renard possède aujourd’hui un incroyable capital sympathie mais cela ne s’est pas fait en un jour. Alors longue vie à l’Aspas !
Danièle Boone

www.aspas-nature.org – les 4 numéros annuels de Goupil sont envoyés gratuitement aux adhérents et aux journalistes sur demande
Contact presse : Madline Reynaud. Tél.: 04 75 25 10 00 – animaux@aspas-nature.org

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans