Histoire de la domestication animale par Valérie Chansigaud

Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement, étudie l’impact de l’être humain sur son environnement. Elle s’intéresse particulièrement aux relations qui relient les questions sociales aux problèmes environnementaux, comme les inégalités ou les préjugés culturels. Après ses nombreux ouvrages consacrés ces sujets, elle nous livre ici une formidable panorama et un riche historique documentés et commentés de la domestication animale au cours des millénaires.

Chien, cheval, vache, cochon, poule, chat : les animaux domestiques nous accompagnent depuis la préhistoire et sont toujours aussi présents dans notre monde moderne. Cet ouvrage retrace les relations longues et complexes qui nous unissent à ces espèces. On y découvre le lent et difficile processus allant de la capture d’animaux sauvages à leur apprivoisement, puis à un patient mécanisme de sélection.

En effet, l’action humaine modifie profondément le corps et le comportement de ces animaux : rendus plus dociles, plus affectueux, plus robustes ou, au contraire, plus chétifs, ils sont devenus les animaux que l’on connaît aujourd’hui. La finalité de la domestication est claire – elle sert les intérêts des hommes – mais, en retour, son impact sur l’histoire sociale et culturelle est considérable. Loin d’être un phénomène du passé, les espèces domestiquées n’ont jamais été aussi nombreuses.

Ce livre permet de mesurer la diversité des motivations ayant conduit à la mise en élevage d’animaux aussi varié que la drosophile, le saumon ou l’autruche. Il contribue à mieux comprendre les relations complexes, souvent ambiguës, que nous entretenons avec ces animaux qui, à leur tour, ont façonné l’humanité.


Éditions Delachaux et Niestlé,  400 pages, 24,50 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse : Julia Bocquin. Tél.: 01 70 96 87 81/07 61 74 35 45 – jbocquin@lamartiniere.fr
(Gabriel Ullmann)


ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans