Entre utopies et monde d’après

« Entre utopies et monde d’après » : c’est la thématique de la 24e Université d’été des urbanistes, qui se tiendra du 27 au 29 août 2020, organisée par le Conseil français des urbanistes (CFDU).

par Anne Henry-Castelbou

Le familistère de Guise, dans l’Aisne © Familistère de Guise

Et cela ne se passe pas n’importe où :  au familistère de Guise, dans l’Aisne, véritable lieu d’expérimentation urbaine et sociale, qui devrait être inspirant pour ces urbanistes qui cherchent à travailler sur de nouveaux modèles. Philippe Druon, président du CFDU et organisateur de l’évènement, appelle élus et professionnels de la ville à travailler durant ces trois jours sur un urbanisme plus frugale et créatif :  « Notre profession doit apporter sa contribution à la réflexion sur comment atteindre un futur durable. »

Pour une frugalité heureuse

Philippe Druon, président du Conseil français des urbanistes et organisateur de la 24e Université d’été des urbanistes © Conseil français des urbanistes

Cette Université s’est associée au groupe Frugalité heureuse qui en 2018, à l’initiative d’une architecte, un urbaniste et un ingénieur, ont publié un Manifeste pour une frugalité heureuse (près de 10 000 signatures). Ils appellent à une architecture et un aménagement des territoires moins gourmands en terme de consommation d’énergie, de matière, de technicité …  « J’aimerais aller plus loin et qu’à l’issue de cette Université d’été, un nouveau Manifeste pour un urbanisme d’après crise plus opérationnel soit co-écrit avec ce groupe et les urbanistes. Les gens attendent de la mise en pratique. Les urbanistes doivent faire de nouvelles propositions pour changer les choses et motiver citoyens et élus », espère Philippe Druon.

Programme disponible en cliquant ici.

Évènement complet, mais possibilité encore de s’inscrire pour assister à distance aux visioconférences.

Un livre sera ensuite publié, compilant les différentes interventions de cette 24e Université d’été des urbanistes, par le Conseil français des urbanistes.

En juin 2020, le Conseil français des urbanistes vient de publier également « Ces villes dites moyennes …. le commerce dans tous ses états ». C’est le fruit des conférences de la 23e Université d’été en août 2019, qui évoquent les défis à relever des villes dites moyennes (entre 10 000 et 100 000 habitants), notamment en coeur de ville. Le livre analyse les problèmes rencontrés, les stratégies pour revitaliser le commerce et le thème de la décroissance, considérée par certains comme source d’opportunités.