La biodiversité, un enjeu majeur

Pour comprendre la pandémie de Covid-19 liée à l’infection par le nouveau coronavirus (Sars-CoV-2) qui touche actuellement la planète, des scientifiques se penchent sur les origines de cette émergence. Ils pointent la perte de biodiversité et le changement climatique, mais aussi la globalisation des échanges qui favorisent l’expansion des agents zoonotiques.

par Isabel Soubelet

Tout a commencé le 9 janvier 2020 dans la ville de Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei en Chine. « Si on regarde l’origine de ce qui s’est passé là-bas, il s’agit d’un contact entre un ou des humains avec un ou des animaux sauvages porteurs du CoV-2 émergent, explique Jean-François Silvain, président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB). D’après les dernières recherches, sur la base de la similitude des séquences génétiques, les chauves-souris sont les réservoirs potentiels de ce virus. Il est possible qu’il y ait eu un hôte animal intermédiaire, notamment le pangolin, mais cette hypothèse demande encore à être confirmée. »

Vous pouvez lire la suite de ce texte en vous connectant sur ce lien (lecture gratuite pendant l’épidémie après inscription). Cet article a été publié dans le numéro de mai 2020 de l’Infirmière Libérale Magazine. Nous remercions la rédaction de l’Infirmière Libérale Magazine de nous avoir autorisés à en publier un extrait.

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans