Légendes de serpents par Françoise Serre-Collet, préface Bernard Le Garff

Chargée de médiatisation scientifique au Muséum, Françoise Serre-Collet nous avait déjà proposé un répertoire de toutes les bêtises proférées autour des reptiles (« 50 idées fausses sur les serpents », éditions Quæ 2019 , voir chronique sur le site des JNE), elle s’attaque désormais aux contes, mythes et légendes autour de ces animaux. Leur regard intense, leur façon quasi inexplicable de filer au sol sans avoir de pattes, et leur venin redoutable en font des symboles puissants dans toutes les cultures humaines, sur tous les continents et à toutes les époques. Le serpent de mer est rapidement évoqué, mais il appartient plus au domaine de la cryptozoologie (voir à ce sujet l’excellent livre du JNE Benoît Grison : Du yéti au calmar géant, Delachaux et Niestlé 2016, voir chronique sur le site des JNE ).

L’essentiel de ce livre joliment illustré parle donc de religion et de mythologie : les serpents vus par les judéo-chrétiens, les Sumériens, les Slaves, les Hindous, les bouddhistes, les jaïnistes, les Chinois, les Japonais, les Égyptiens, les Africains, les vaudous d’Haïti, les religieux méso-américains, les Hopis, les Zunis, les Aborigènes et les Scandinaves. Les créatures évoquées sont le basilic, l’Ouroboros, les femmes-serpents, les hydres, le Tatzelwurm ou les dragons, mais aussi les vrais dragons, serpents marins, pythons et autres boas. Un instructif tour du monde.


Éditions Delachaux et Niestlé, 29,90 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Julia Bocquin. Tél.: 01 70 96 88 20 / 07 61 74 35 45 – jbocquin@lamartiniere.fr
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans