Et si on pensait aux animaux ? par François Moutou (JNE)

Peut-on aimer son chien comme on aime les éléphants ou la morue une fois cuisinée ? Et peut-on aimer tous les animaux, même les moustiques ou les tiques ? Dans cet essai, François Moutou, docteur vétérinaire et membre du Comité d’éthique de l’Inserm, nous met face à nos contradictions. On ne protège bien que ce que l’on aime, dit-on souvent. Et pourtant, la bonne image dont jouissent les éléphants ne suffit pas à les protéger. Quant aux animaux domestiques, ils sont souvent issus d’une sélection qui a conduit à la modification de leur physiologie et de leurs besoins pour mieux satisfaire les nôtres, voire à l’extermination de certaines espèces comme l’aurochs, l’ancêtre de la vache. L’amour des animaux peut aussi conduire à des paradoxes. C’est pourquoi, il faut aussi des connaissances pour mieux les comprendre, évaluer les politiques de conservation et prendre conscience de notre impact sur la nature. A travers de nombreux exemples, François Moutou nous invite à élargir notre regard et à reconsidérer nos activités dans lesquels les animaux sont directement impliqués (l’élevage, la chasse, la pêche…) ainsi que les lois qui les encadrent. De quoi alimenter utilement notre réflexion et nous inciter à inventer un nouveau « vivre ensemble »… avant qu’il ne soit trop tard.


Éditions Le Pommier, 252 p, 20 € – www.editions-lepommier.fr
Relations presse : 01 55 42 72 00 – agence@relations-presse.net
(Carine Mayo)

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans