La vérité sur les nouveaux compteurs communicants par Clotilde Duroux

35 millions de compteurs “Linky” seront installés d’ici 2021 sur tout le territoire. Rendus obligatoires par la loi sur la transition énergétique, ces compteurs communicants – après Linky pour l’électricité, il y aura Gazpar pour le gaz – sont très contestés par une partie de la population, à cause des ondes qu’ils émettent mais aussi à cause des informations qu’ils transmettront avec tous les dangers de piratage et d’atteinte à la liberté. Clotilde Duroux fait le tour de la question de manière très complète tant sur le plan technique que juridique  et propose les moyens d’une réponse citoyenne à l’échelle individuelle ou associative. En effet, remarque l’auteure, “il est notable que ces questions ne soulèvent absolument aucun débat, la parole étant monopolisée par un seul pari, celui des industriels qui n’iront pas expliquer à leur clientèle que leurs produits sont des gouffres énergétiques et des aberrations écologiques.” Ce qui est certain, c’est que dans les zones pilotes, où ces compteurs ont été installés, la facture n’a pas diminué mais aurait plutôt une tendance à la hausse. Et ils pourraient bien être les responsables de l’apparition de certains troubles de santé comme des insomnies.


Éditions Chariot d’Or, 160 pages, 10 €  – www.editions-chariot-dor.fr
Contact presse : Géraldine Ménard. Tél.: 06 11 75 71 39 – geraldine_menard@hotmail.com
(Danièle Boone)
..