La véritable richesse (une économie du temps retrouvé)

Richesse
Publié à l’origine en 2010 sous le titre « True Wealth », ce livre témoigne qu’une économiste américaine peut abandonner complètement le modèle BAU – business as usual. Juliet B.Schor démontre en effet que la macroéconomie serait entièrement différente si les limites écologiques étaient prises au sérieux. Le marché cannibalise en effet ses propres conditions d’existence en surexploitant les ressources gratuites. Et l’économie orthodoxe ne répond pas aux questions fondamentales : A quelle allure, jusqu’où pourrons-nous croître ? A quoi les gens doivent-ils dépenser leur argent ?

Juliet B.Schor donne des réponses avec l’expression de « plénitude » ou véritable richesse : s’orienter vers ce qui compte le plus pour nous, la richesse dans nos relations les uns avec les autres. L’amélioration de la qualité de vie repose sur deux processus : la réduction du temps de travail et l’extension du domaine de l’autoproduction. Le deuxième élément est central. Il apparaît comme la possibilité, pour le plus grand nombre et notamment les plus défavorisés, de retrouver en période de crise les moyens de survivre sans dépendre du bon vouloir du marché, mais aussi de reconquérir leur souveraineté sur le destin, de retrouver le plaisir de faire, de renforcer le lien social et de contribuer à relocaliser l’économie.  De plus en plus de gens plantent, cultivent, économisent, partagent, recyclent, fabriquent, soignent. Ils se montrent individuellement responsables.

C’est à l’inverse du mode de vie gargantuesque des Américains, qu’il s’agisse de maisons, de véhicules, de téléviseurs ou de rations alimentaires, ce qui impose à la planète un lourd tribut écologique. Juliet B.Schor montre qu’un changement est possible et montre le chemin. C’est bien.


Éditions Charles Leopold Mayer, 262 pages, 20 € – www.eclm.fr
Contact presse : Raphaële Kipen – raphaele.kipen@eclm.fr
(Michel Sourrouille)

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans