Manuel d’analyse du web

Web
La place occupée par le web suscite une demande nouvelle de savoirs et de savoir-faire, et ce manuel de 260 pages propose un état des lieux du domaine. Christine Barats, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, s’adresse avec ce livre aux étudiants et aux chercheurs, mais il intéressera également les journalistes et tous les explorateurs de la toile.
Les journalistes en premier lieu, seront curieux de savoir que le blog est le cybergenre le plus étudié. L’auteur a relevé cinq catégories de blog : diary, scrapbook, notice-board, essay, polemic.

Christine Barats met en évidence les évolutions de la présentation des contenus de la toile. Elle montre que le web génère une scénographique numérique à trois dimensions (qualifiées d’iconotextuelle, d’architecturale, et de procédurale), avec une fragmentation des pages d’écran, impliquant que l’internaute n’a plus affaire à un seul et simple texte mais à une mosaïque de modules hétérogènes. Elle précise que cette tendance à la fragmentation s’observe aussi dans la presse écrite. Ainsi, cette nouvelle organisation visuelle des pages serait liée au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ainsi qu’à celui des techniques de publication assistée par ordinateur (PAO).

Cette mise en scène de la page n’est pas anodine. Elle implique que le regard ne peut pas saisir l’ensemble de la page, la logique du texte est alors soumise à une sorte de subversion généralisée. Des bouts de texte peuvent donner accès par un clic à un autre espace. Ils ne sont plus de simples textes, mais deviennent des portes qui obéissent à des temporalités puisque les contenus changent régulièrement.

C’est donc un ouvrage riche dans sa capacité d’analyse et dans les différences d’approches, puisqu’il rassemble des textes de plusieurs auteurs. Il pose de nombreuses questions d’actualité, offre le recul nécessaire face au développement fulgurant de ce dispositif sociotechnique. Un livre salvateur pour ne pas se laisser prendre dans les filets de la toile.


Editions Armand Colin, 260 pages, 27,93 €  – www.armand-colin.com
Contact presse : Irène Nanni. T. 01 44 39 42 21 – inanni@armand-colin.fr
(Marie-Hélène Léon)

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans