Espèces n°7

Especes
Décidément, ce magazine a des points communs avec feu « L’Univers du Vivant » par sa qualité, par l’actualité de ses articles scientifiques et par leur variété. Cela va de l’âne sauvage de Gobi au tapir de la Sierra en passant par les sculptures d’oiseaux, les crustacés des mares temporaires, les plantes du désert, des questions comme « Pourquoi les Hobbits ont-ils de gros pieds poilus ? » ou encore le portrait de Maria Sybilla Merian, par Emmanuelle Grundmann (JNE), exploratrice naturaliste et peintre du 16ème siècle, oubliée par la misogynie de son temps (Maria, pas Emmanuelle). Toujours brillant, Guillaume Lecointre nous rappelle que si l’on voit beaucoup de prédations dans les documentaires télé, c’est pour garder l’attention du spectateur, parce que dans la réalité ce sont des moments rares. Quant à Robert Barbault, il défend le concept de « biodiversité » par rapport à celui de « nature », censé exclure l’homme, ce qui se discute. Mais son article « L’animal comme être sensible », traitant de l’empathie chez les animaux et de leur la parenté avec l’être humain, montre que la rédaction d’« Espèces » est ouverte aussi aux questions de la psychologie animale. Ce que ne faisait pas encore « L’Univers du Vivant ». Signe de l’évolution des connaissances et des mentalités…
Marc Giraud


Kyrnos publications, 7,50 € le numéro, Château Malaspina 20226 Belgodère – www.especes.org
Rédactrice en chef et contact presse, Cécile Breton (JNE) : 06 14 72 25 94 – c.breton@especes.org
(Marc Giraud)