Protection des loups : l’Etat français sur le banc des accusés

Alors que l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) a annoncé mardi qu’elle portait plainte contre l’Etat français auprès de la Commission Européenne pour «non respect de la législation en matière de protection des loups» (www.aspas-nature.org/content/view/509/61/lang,fr/), nous vous rappelons le communiqué publié par les Journalistes-Ecrivains pour la Nature et l’Ecologie, le 3 mai dernier, que vous trouverez en cliquant ici.

.

A l’époque, l’arrêté permettant de tuer onze loups, espèce protégée sur notre territoire, n’avait pas encore été signé par le Ministère de l’écologie. Mais notre association s’inquiétait déjà de la répercussion d’une telle mesure : réduire à néant l’ambition affichée de la Stratégie nationale de la Biodiversité.

ANNUAIRE 2020

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans