Le modèle agricole doit être revu pour faire face aux conditions climatiques – Christophe Gatineau – Marianne

Christophe Gatineau, agronome spécialiste des vers de terre, spécialiste des agricultures dites innovantes (permaculture et agroécologie) et auteur, analyse les problèmes que pose la sécheresse.

L’augmentation des périodes de sécheresse, couplée à celle de la démographie, va poser le problème de l’accès aux fruits et légumes pour tous, car ils réclament beaucoup d’eau. Ne perdons jamais de vue que le mot maraîcher prend sa source dans les marais. Autrefois, les légumes étaient cultivés au niveau de l’eau.

Et plus une denrée est rare, plus elle est chère, c’est la loi des marchés, des marchés sans pitié pour les plus démunis. Prenons le cas du légume préféré des Français, dont les rendements ne cessent de baisser de manière inexpliquée depuis 10 ans. Une baisse de 10 tonnes à l’ha et des rendements 2022 qui vont encore chuter de 20 à 30 % à cause du climat. Parce que la pomme de terre aime l’eau : il en faut 590 litres pour en produire un seul kilo !

Pour lire la suite de cette tribune, cliquez ici sur le site de Marianne.

situs togel terpercaya