Le peuple des humains par Lluís Quintana-Murci

D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? C’est à ces questions universelles que répond ce livre. Mais bien au-delà. Lluís Quintana-Murci, généticien, est professeur au Collège de France où il occupe la chaire de Génomique humaine et évolution et membre de l’Académie des sciences. Sa spécialité est l’étude de la diversité du génome à travers les populations humaines et sa relation avec les maladies infectieuses.

Nos ancêtres auraient quitté l’Afrique il y a environ 60 000 ans pour peupler le reste de la planète. Il s’agit de la première grande migration de l’histoire humaine écrit Luis Quintana-Murci. Et ce n’est que le début d’une longue épopée de migrations pour coloniser l’Europe, l’Asie et l’Australie il y a environ 50 000 ans, les Amériques il y a moins de 30 000 ans et les îles de l’Océanie lointaine il y a seulement 1000 ans.

Lluís Quintana-Murci retrace l’extraordinaire histoire du peuplement humain à travers le monde : de la sortie d’Afrique il y a plus de 60 000 ans au peuplement de la Polynésie il y a juste quelques millénaires. Il établit l’existence d’espèces humaines éteintes, révèle comment les populations humaines se sont constamment métissées entre elles, mais aussi avec des humains archaïques, comme l’homme de Néandertal. Le scientifique montre que c’est ce métissage même, y compris celui avec les humains archaïques, qui a contribué à la survie des humains, notamment face aux pathogènes, et notamment aux virus ! Toutefois, l’héritage néandertalien qui est en nous peut parfois se révéler délétère… et même affaiblir notre immunité face au Covid-19.

Comme le révèle le livre, « nous sommes tous, à différents degrés, des métis, puisque nos génomes sont faits de multitudes de segments d’ADN provenant de sources extrêmement variées. ». Si en 1953 la découverte de l’ADN et de la génétique vient révolutionner la connaissance du vivant, en 2001 voit naître la génomique, le séquençage du génome humain, ses 3 milliards de lettres ou nucléotides. Une autre révolution plus silencieuse mais peut-être plus majeure. Ainsi la génomique embrasse l’étendue la plus totale de la diversité : « à l’échelle individuelle, le génome de chacun de nous est en effet une mosaïque de multiples génomes qui témoigne d’une histoire longue d’au moins 200 000 ans.». Cette diversité, ce métissage, a des effets bénéfiques, parmi eux le fait de pouvoir mieux s’adapter aux nouveaux environnements rencontrés durant les périples à travers la planète (comme la capacité à résister au froid, mais aussi à survivre aux pathogènes). Un livre magistral et incontournable.


Édition Odile Jacob, 330 pages, 23,90 € – www.odilejacob.fr
Contact presse : Lisa Jaud. Tél.: 01 44 41 64 89 – lisa.jaud@odilejacob.fr
(Gabriel Ullmann)

 

 

situs togel terpercaya