Ecoconstruction et destruction de la nature : un cas d’école en Ariège

L’écoconstruction n’est pas toujours compatible avec la protection de la nature. Un projet en cours dans l’Ariège permet d’en prendre la mesure.

par Marc Giraud

Elaboré en toute discrétion pendant deux ans, un projet d’implantation de cabanes de luxe pour un complexe « éco-hôtelier » sur les rives du lac Constant de Montbel, en Ariège, a été annoncé en décembre 2020.

A l’origine de ce projet, la start up Coucoo affiche une démarche écoresponsable. Mais selon le collectif À pas de loutre, qui s’est monté lorsque la population a pris connaissance de ce projet, un tel type d’aménagement devrait s’appliquer à un milieu ayant un réel besoin d’être renaturalisé, et non à la zone en question, déjà très riche biologiquement, et qui a surtout besoin d’être préservée. Le bois de la Fajane, partie convoitée par le projet, abrite notamment 22 espèces de chauves-souris (on en compte 26 au total en Ariège), ainsi que 6 espèces de pics. Le bois de la Fajane est l’un des deux derniers petits vestiges de la forêt ancienne, épargnés par la construction du lac de Montbel en 1984. Le collectif s’est donné comme objectifs d’informer la population du projet et de son évolution, et d’interpeller les responsables élus et la communauté des communes sur l’incohérence du projet.

Même si la justice donne raison par la suite aux associations (le Chabot, le CEA, NEO, FNE) qui ont déposé des recours (contre le Plan local d’urbanisme de Montbel, contre l’absence d’autorisation de destruction d’espèces et habitats menaçés, contre le permis d’aménager adressé à la mairie de Montbel) avec l’avocate Alice Terrasse, le permis de construire vient juste d’être accepté pour le bâtiment d’accueil (situé dans un ancien champ agricole) et les travaux pourraient débuter très bientôt. Le collectif rassemble actuellement une liste de signatures de personnalités assez conséquente afin de la faire relayer par la presse nationale. Cette lettre s’adressera «  à tous les responsables qui ont l’autorité, l’imagination et la lucidité pour faire converger sagesse politique et conscience écologique ».

Une « manif pour les loutres, les chauves-souris et les autres » a lieu à Foix, sous la Halle, le vendredi 17 septembre à 15 h.

Le collectif A pas de loutres a réalisé un film sur ce projet que vous pouvez visionner en cliquant ici.

Contact : apasdeloutre@ecomail.fr

Photo du haut : le lac de Montbel © Ariège Nature