En Indre-et-Loire, une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) cherche les phtalates dans les têtes – Isabel Soubelet – Espace Infirmier

Des soignants de la CPTS Asclépios, en Indre-et-Loire, se sont portés volontaires pour faire analyser une mèche de leurs cheveux. Objectif : déterminer leur contamination par les phtalates dans le cadre d’un projet plus large de sensibilisation aux perturbateurs endocriniens.

Cliquez ici pour lire l’article d’Isabel Soubelet sur le site Espace Infirmier.

situs togel terpercaya