Chic, des « mauvaises » herbes dans mon jardin ! par Christine Virbel-Alonso (JNE)

Voilà un titre qui annonce la couleur ! Plutôt que de s’échiner à combattre les adventices, mieux vaut apprendre à vivre avec. C’est ce que nous montre avec pédagogie et humour Christine Virbel-Alonso. Avoir un gazon sans « mauvaises » herbes, c’est être obligé à « lutter en permanence contre le principe même de la nature, à savoir le foisonnement de variétés » écrit l’autrice qui donne des conseils pour mettre en place une pelouse durable et contenir les plantes sauvages sans stresser.

Dressant le portrait de 15 espèces sauvages communes, elle explique leur rôle écologique et le cas échéant leurs usages culinaires ou pharmaceutiques. On apprend ainsi à faire de la lessive au lierre, de la confiture de cynorhodons (fruits de l’églantier), de la peinture avec des pissenlits ou des baies de troène. Et pour ceux qui rêvent de créer leur propre jardin, cette amoureuse des plantes donne des indications pour concevoir un espace adapté à chacun. Jardin romantique, géométrique, sauvage, médiéval… Tous les goûts sont dans la nature !

L’autrice, également présidente de la Commission éducation et communication de l’UICN, n’hésite pas à élargir le sujet en évoquant l’adaptation des espèces au changement climatique et en soulignant combien la biodiversité est un atout dans ce contexte incertain. Un petit livre revigorant qui fourmille d’infos, accessible à tous, même à ceux qui regardent d’un drôle d’air leurs voisins écolos qui ont tendance à laisser monter l’herbe un peu trop à leur goût !


Éditions Jouvence, 124 pages, 9,90 € – editions-jouvence.com
Contact presse : Sophie Gauthier. Tél. : 06 76 04 14 02 – s.gauthier@editions-jouvence.com
(Carine Mayo)

situs togel terpercaya