L’affaire Roundup à la lumière des Monsanto Papers par Gilles-Éric Seralini et Jérôme Douzelet. Préface de Vandana Shiva

Ce livre du professeur Gilles-Éric Seralini, un toxicologiste et scientifique de premier plan, et de Jérôme Douzelet, un chef primé, jardinier et expert en “nourriture véritable”, est un véritable appel à s’éveiller au danger des poisons de notre alimentation. C’est aussi une alerte contre les menaces croissantes sur la santé et la salubrité publiques, la science et la connaissance, la liberté et la démocratie. L’ouvrage se lit comme un véritable thriller. Qu’on en juge !

Le biologiste Gilles-Éric Seralini, spécialiste des OGM et des pesticides, étudie depuis de nombreuses années la toxicité de ceux-ci et leurs effets sur la santé. En septembre 2012, il publie dans une grande revue scientifique une étude qui démontre pour la première fois les effets sur le foie et les reins de deux produits phares de la firme Monsanto : l’herbicide Roundup et les OGM fabriqués pour rendre résistantes à cet herbicide les plantes cultivées. Les images des rats nourris aux OGM et au Roundup, couverts de tumeurs, vont faire le tour du monde.

C’est un désastre pour l’image de Monsanto. Mais, très vite, la multinationale va tout mettre en œuvre pour faire disparaître cette étude : manœuvres auprès des éditeurs scientifiques pour obtenir sa rétractation, campagnes visant à discréditer et calomnier le chercheur, fichage de ses soutiens, faux témoignages…

On pouvait soupçonner quelques-unes de ces pratiques, mais il n’existait aucune preuve jusqu’à ce que, en 2017, Monsanto soit obligée de rendre publics des dizaines de milliers de documents confidentiels, à l’occasion de procès intentés par près de cent mille anciens utilisateurs de Roundup atteints de maladies graves. Ces documents, les “Monsanto Papers”, ont permis d’établir la mauvaise foi et les pratiques frauduleuses de la firme.

Gilles-Éric Seralini et Jérôme Douzelet se sont plongés dans ces documents, qui révèlent comment certaines firmes, poursuivant des intérêts économiques de court terme, ont détourné avec une perfidie raffinée la réglementation supposée protéger des millions de gens ; comment elles ont mis en place des mascarades d’évaluations, en cachant la majorité des poisons que leurs produits contiennent ; enfin, comment elles ont organisé le dévoiement de la science, de la médecine et des pouvoirs publics. C’est dans cette enquête qu’ils nous invitent à plonger à notre tour.


Édition Actes Sud, 2020, 190 pages, 15 € – www.actes-sud.fr
Contact presse : Émanuèle Gaulier. Tél.: 01 55 42 63 24 – e.gaulier@actes-sud.fr
(Gabriel Ullmann)

situs togel terpercaya