Non au projet de méga-scierie à Lannemezan

Octobre 2020
Dossier de presse

Les 10 et 11 octobre, le collectif «Touche pas à ma forêt» organise un week-end de mobilisation contre le projet d’installation sur le plateau de Lannemezan, d’une méga-scierie. Couplé à une usine de co-génération, ce projet aura pour conséquence une dégradation importante du patrimoine forestier pyrénéen.

Des marches auront lieu sur les départements concernés par le prélèvement du bois : Ariège, Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales. Elles se dérouleront notamment à Bagnères-de-Bigorre, St Girons, Oloron Sainte Marie, Aspet, Céret. Le dimanche 11 octobre est prévu un grand rassemblement à Lannemezan sur la zone d’implantation de la scierie. En parallèle, des animations autour de la forêt seront organisées à Capvern durant tout le week-end : conférence, projection de film, interventions de philosophes, lectures d’auteurs, librairie, concerts, om-chanting… Le tout, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Contacts presse :
Capvern : Virginia au 06 78 59 67 68
lasuitedumonde@protonmail.com

Bagnères de Bigorre : Sylvie au 06 17 38 28 49
sylvie.arrondo@protonmail.com

Notre site web : www.touchepasamaforet.com
Facebook : TouchePasAMaForet
Instagram : touchepasamaforet

Conférence de presse : le vendredi 2 octobre à 14 h à Capvern les Bains, place des Palmiers, 65130. Points presse : le samedi 10 octobre à 15 h à la bibliothèque de Capvern, et le dimanche à 11 h sur la zone Peyrehitte à Lannemezan, 65300.

Le collectif
Dans les pas de SOS Forêt France et SOS Forêt Pyrénées, le collectif Touche pas à ma forêt s’est constitué en février 2020, pour refuser le projet d’implantation d’une scierie industrielle de la multinationale Florian à Lannemezan. Il s’agit d’un collectif pyrénéen de citoyens, de professionnels de la forêt, d’associations, de syndicats, de formations politiques qui ont tous à cœur de défendre les écosystèmes forestiers, face à ce projet extractiviste. Le collectif mène un travail d’analyse et de décryptage de ce projet industriel, actuellement porté par le Conseil Communautaire du plateau de Lannemezan. L’objectif du collectif est de contribuer à élaborer un projet alternatif pour la filière Bois qui optimise les apports sociaux, écologiques et économiques des forêts, pour le bien de tous, aujourd’hui et demain, afin de créer de nouveaux usages du bois d’œuvre et du bois de construction. (La commande publique atone en la matière devra intégrer un cadre de planification, comme elle a su le faire il y a 15 ans avec les plans bio pour l’agriculture.)

ATTAC 65, ATTAC 31, CGT Forêt, ULCGT de Lannemezan, Union syndicale Solidaires Comminges, GAB 65, SOS Forêt Pyrénées (ACCOB, Amis de la nature à Luchon, Comité écologique ariégeois, FIEP, Nature Comminges, SEPANSO, SNUPFEN-Solidaires), NPA 65, PCF No Pasaran Plateau de Lannemezan et vallées, PCF 65, 31, 64, EELV Hautes-Pyrénées, JC 65 et 64, Ligue des Droits de l’Homme (Lannemezan), ADEAR 65, France Nature environnement 65, Confédération paysanne 65,collectif 65 des citoyens pour le climat, CNT 31, Les Arrosiennes, Groupe Libertad (FA), GNSA, FI 65, UD CGT 65, Gilets Jaunes de Lannemezan, Association Mycologique de Bigorre, Haut Adour Génération, FSU 65, CGT Forêt, Comité de vigilance de Lourdes, UCL 65, Protection Haut Béarn environnement.

 

situs togel terpercaya