L’étrange silence des abeilles par Vincent Tardieu

Abeilles
Belin réédite en poche cette enquête passionnante sur la disparition des abeilles. Il s’agit presque d’un roman policier. Partout dans le monde, les abeilles meurent par milliers. Outre les répercussions sur la production de miel, la disparition des abeilles entraîne des problèmes pour fertiliser d’autres cultures comme celle des amandes aux États-Unis ou les pommes et poires de chez nous ainsi que de nombreux légumes.

Qui est ou bien qui sont les assassins ? Les choses se compliquent quand les résultats des tests réalisés notamment sur les pesticides diffèrent in vitro et sur le terrain. Comment faire quand une molécule chimique à faible dose, considérée comme inoffensive, tue radicalement après cinq expositions de l’hyménoptère à cette même dose ? Et les virus et parasites ? Passent-ils d’une ruche à l’autre lors d’achats de lots d’abeilles et de reines pour constituer de nouveaux ruchers, d’autant plus que ce commerce est international ? Idem pour l’importation de gelée royale ? Que penser de la transhumance ? Les abeilles voient-elles leur diversité génétique s’amoindrir en raison de la sélection de certaines races seulement par les hommes et leur résistance naturelle au climat ou aux parasites et virus diminuer ? Autant de pistes et d’autres encore que l’on suit avec l’envie de savoir si elles se révèlent être le ou les « tueurs » des colonies d’abeilles du monde.

En fin d’ouvrage, un épilogue fait le point sur les dernières découvertes et l’auteur y donne aussi son avis après ces années d’enquête.


Éditions Belin, 448 pages, 11,90 € – www.editions-belin.com
Contact presse : Susan Mackie. Tél. : 06 30 58 77 78 – susan.mackie@editions-belin.fr
(Christine Virbel)

situs togel terpercaya