Guillaume Pellerin : dernier pèlerinage pour le philosophe des plantes

Guillaume Pellerin s’est envolé le 20 août dernier. Il nous laisse à Vauville, dans la Manche, son « Jardin remarquable », un joyau de la Nature revisitée par l’homme.

.

par Brigitte Bulard-Cordeau

.

Guillaume Pellerin @ Editions Aquarelles

Les oiseaux continuent à voleter parmi les plantes exogènes dans ce paradis botanique, situé dans l’oasis subtropical du Cotentin. Ils aiment le « Bain d’oiseau » qui avait été construit en l’an 2000, rien que pour eux. Un bloc de granit monolithique, creusé finement dans son centre  pour recevoir l’eau de pluie et les graines en fonction des saisons. Guillaume Pellerin, architecte paysagiste, avec son épouse Cléophée de Turckheim, journaliste, ne respirait que par cette idée de partage… Du savoir-faire, de l’harmonie, de la beauté de la nature. Le Jardin Botanique de Vauville est ouvert au public en 1995.

.
En plus d’une collection scientifique reconnue, il est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1992 et classé Jardin Remarquable depuis 2004.

.
Le Tour du Monde en 40 000 m2

Comme sa famille, qui, depuis trois générations, eut l’idée insolite et abracadabrante de faire pousser dans la Manche des plantes de tous pays, d’Afrique du Sud, de Tasmanie, de Madère, des Canaries, Guillaume Pellerin nous invite à faire le tour du monde en 40 mille mètres carrés.

.
De la Palmeraie haute, qui surplombe la mer à moins de 200 m, au Chemin de la Découverte, entre les cèdres bleus et les eucalyptus, le parcours est stupéfiant. Au Jardin de la Sagesse, orné de Camélias sinensis, pivoines arborescentes et Phlomis fruticosa, les pierres signées « tolérance », « vérité », etc., invitent à la méditation, et c’est encore l’émerveillement au Chemin des Gunneras… Les plantes qui n’avaient aucune raison de pousser là, non loin des champs, des landes arides et rudes, sous les vents extrêmes de la Manche, sont luxuriantes. « On ne peut rien faire contre le sel, le vent… Avec le climat, les plantes ont appris à négocier », disait Guillaume Pellerin.

.
Faire en sorte que des plantes de toutes origines parviennent à vivre ensemble nécessite une grande connaissance des techniques de la terre, une grande perception des mystères de l’univers, mais aussi la volonté d’une harmonie. C’est cette intelligence de la nature qui passionnait cet homme vert, habité par l’esprit d’ouverture aux autres. « La mixité végétale pourrait s’appliquer aux hommes de la même façon », déclarait Guillaume Pellerin, pacifique.

.
Sa philosophie demeurera le tuteur invisible des innombrables plantes, venues d’ailleurs, épanouies, luxuriantes, éblouissantes, pour le bonheur des visiteurs, des oiseaux et autres individus en quête d’un paradis sur terre.

.
https://www.youtube.com/watch?v=w-F1gfxUMjI

.
www.jardin-vauville.fr

.
50440 Vauville
02 33 10 00 00

.
jbotvauville@wanadoo.fr

.

.

.


.