Plantes envahissantes, pionnières ou simplement expansives ?

Plantes..
Voilà un livre plein de bon sens que j’ai lu de A jusqu’à Z. Dans le préambule, Gilles Clément explique que rien n’est simple et que les répartitions dans tel ou tel tiroir sont bien souvent trompeuses. Prenez la jussie par exemple. Cette vilaine exotique est une vraie envahissante qui pose de réels problèmes lorsqu’elle colonise toute une rivière et pourtant, elle n’est pas la seule responsable. En effet, cette gourmande en nitrate s’installe dans les milieux eutrophisés qui sont parfois tellement pollués qu’aucune des plantes frugales habitués aux milieux maigres ne peut le supporter d’où leur disparition.

Le livre est divisé en trois parties. La première, « les envahissantes les plus problématiques » est la plus volumineuse. La jussie y voisine avec la lentille d’eau, le mimosa ou la renouée du japon. Viennent ensuite, « Des espèces secondaires » comme l’agave, le sumac de Virginie ou l’oxalis et enfin les «autres herbes envahissantes » où l’on trouve le bouton d’or, le chiendent ou le liseron. La description de la plante en question, la manière de s’en débarrasser ou de limiter son expansion est complété par des témoignages des lecteurs des quatre saisons du jardin bio. Une mine pour les jardiniers démunis face au brassage planétaire !


Terre vivante, 192 pages, 25 € – www.terrevivante.org
Contact presse : Christine Corbet. Tél. : 04 76 34 80 87 – christine.corbet@terrevivante.org
(Danièle Boone)

situs togel terpercaya