La face cachée de Darwin

Darwin
Après les excellents « Les confessions d’un primate » (Belin), « Kamala, une louve dans ma famille » (Flammarion) et « Trois prédateurs dans un salon » (Belin), l’éthologiste Pierre Jouventin nous propose un livre un peu moins destiné au grand public, mais tout aussi intéressant. L’auteur retrace les trahisons de la pensée de Darwin, notamment au travers du darwinisme social, qui correspondait à la société d’alors, colonialiste, raciste et libérale (dans le sens actuel), mais qui n’avait aucun rapport avec Darwin lui-même. Celui-ci était contre l’esclavage et considérait les animaux comme de la même nature que l’humain. En décodant les écrits intimes de Darwin, en s’appuyant sur une multitude de références de biographes et de scientifiques, et en retraçant l’histoire des idées, Jouventin souligne à quel point la « théorie » de l’évolution a bouleversé la science, même si tout le monde n’en a pas encore saisi la portée, mais aussi nos pensées. Et c’est là l’un des thèmes centraux de ce livre : bien qu’il ait été discret sur la question, Darwin a aussi une dimension éthique et philosophique que nous commençons à peine à percevoir.


Libre et solidaire, 22,50 €, libreetsolidaire.blogspot.fr
Contact: Jean-Paul Barriolade –  jean-paul.barriolade@laposte.net
(Marc Giraud)

situs togel terpercaya