Que faut-il attendre du sommet Ecocity de Nantes ?

Une conférence de presse consacrée au Sommet Ecocity (25 au 27 septembre) s’est tenue le 12 septembre 2013 au Ministère de l’Ecologie. En présence de Ronan Dantec, Sénateur de Loire-Atlantique, porte-parole climat de l’Organisation mondiale des villes et d’un représentant d’ ICLEI (Local Governments for Sustainability). Philippe Martin, le nouveau ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, était absent, car retenu à l’Elysée. Un représentant du ministère le remplaçait.

.

par Houmi Ahamed-Mikidache

.

Ecocity. « une première en France ». Plus de 60 % de présence étrangère. Pour Ronan Dantec, Sénateur de Loire-Atlantique, porte-parole climat de l’Organisation mondiale des villes, ce sommet s’inscrit autour d’un mouvement de réflexion autour de la ville durable. Ecocity est un regroupement de réseaux européens et internationaux. D’après M. Dantec, cette manifestation rassemble 1 million d’acteurs de haut niveau, avec la présence, entre autres, des maires de Kaboul, de Tombouctou et de Bankgok. Ecocity s’inscrit également dans la dynamique des villes en transition, avec une présentation de ce concept, « avec une vision pragmatique et positive de la ville, en présence des ONG du Népal, entre autres, des représentants du Bhoutan, du fondateur du mouvement Clean up, et du fondateur de l’architecture en Afrique.

.

Une vision globale pragmatique et positive de la ville

Ecocity est construit autour de cinq objectifs : les acteurs locaux face à la ville globale, les défis énergétiques, l’organisation des acteurs dans la ville globale, les cultures communes et la solidarité. Avec de nombreuses plénières autour de la ville phoenix, l’utilisation de la résilience. Pour M. Dantec, les événements grand public du sommet « s’inscrivent dans la démarche de Nantes, ville européenne du développement durable ». Primée Capitale verte par l’UE en 2013, Nantes est, selon le sénateur, en mesure d’animer l’ensemble des pratiques adoptées. « Cette année, Nantes a organisé de nombreuses conférences sur l’eau, les déchets avec l’Ademe. Nantes est au service de l’Europe ». Son prix est justifié, souligne-t-il.
.

Au programme de cette manifestation internationale, il y a donc de nombreuses plénières avec des intervenants de renom et des personnalités politiques. Pour M. Dantec, Ecocity se fond dans le la dynamique globale des négociations internationales, deux ans avant les Objectifs du Développement Durable (ODD) à New York en septembre 2015, deux ans avant la COP 2015 à Paris. Fait marquant : l’organisation du Sommet des Maires de tous les pays et régions, avec la présence de maires africains, de Tombouctou (Mali) et du Sénégal, de la Martinique (Fort de France). Le Sommet des Maires permettra aux élus de travailler sur le financement de la lutte contre le changement climatique. « Sur l’initiative de Nantes Métropole, nous avons mobilisé nos membres pour travailler sur la déclaration du changement climatique, avec à la clé, un message des maires sur la politique globale de lutte contre le changement climatique. Cette table ronde représente de nombreuses villes comme Séoul, Bangkok et aussi des institutions internationales telles que le FEM, la Banque Européenne de Développement », explique M. Dantec.
.

Les actions

Ecocity évoquera la question du sol, notamment la préservation du sol à Genève, Tombouctou, entre autres. Ces villes ont d’ailleurs travaillé sur la ville durable. Le Sommet sera marqué aussi par la présence du Maire de Durban, dont la ville est connue pour son travail sur l’adaptation au changement climatique. Autre événement marquant d’Ecocity : le banquet des 5000. Son objectif : lutter contre le gaspillage alimentaire, avec la récupération des denrées alimentaires. Un chef cuisinier étoilé sera présent.
.

A Nantes, il y aura aussi des séminaires sur les villes américaines comme Washington. Ce séminaire sera présenté par l’ADEME. Il y aura des sessions spéciales organisées par l’ « AFD (Agence française du développement), partenaire fort d’ Ecocity ». UN Habitat abordera, dans le cadre d’une session spéciale autour de l’Habitat 3, les « questions relatives à la réduction de l’empreinte écologique urbaine globale et à l’accélération de la transition vers les énergies renouvelables à faible impact environnemental ».
.
Ecocity est aussi un moyen pour les politiques d’effectuer un plaidoyer. La Ministre du Commerce Extérieur, Nicole Bricq présentera « la marque ombrelle » et parlera du modèle d’exportation de la ville durable. Mise en commun des actions, Ecocity fera aussi quelques parallèles avec des sommets comme celui de Rabat au Maroc. Il y aura aussi la présentation et l’explication du dernier rapport du GIEC. Le sommet se terminera par un message symbolique de Severn Suzuki. Cette jeune femme viendra apporter son message, 20 ans après son discours au Sommet de la Terre à Rio. Elle donnera son avis sur les différentes actions des trois jours de manifestations.
.

situs togel terpercaya