L’idée de nature, dans la médiation et l’éducation scientifiques

L’idée de nature, dans la médiation et l’éducation scientifiques : c’est le thème des prochaines Journées internationales de l’éducation scientifique qui se tiendront du 25 au 28 avril 2011 à Chamonix.

.

par Nathalie Tordjman

.

Ces rencontres rassemblent chaque année depuis 30 ans, des chercheurs, des enseignants, des formateurs et des médiateurs (commissaires d’expositions, responsables pédagogiques, animateurs, mais aussi journalistes).

.

Pendant trois jours, les échanges vont permettre de confronter nos relations à la nature pour en comprendre les enjeux et les conséquences, et les prendre en compte dans l’élaboration d’outils d’enseignement ou de médiation.

.

Les réflexions et les échanges s’organiseront autour de 3 axes :

+ La « nature des choses », comment la nature scientifique des choses s’articule avec leur nature commune et intuitive … En particulier, comment la science définit-elle la nature des objets qu’elle étudie ? 
Les chimistes aiment prétendre que même les arbres sont chimiques…

+ La distinction « nature/artifice », comment l’éducation et la sensibilisation à l’environnement s’emparent de l’idée de nature : nature vierge repoussant l’homme en-dehors de la nature, ou nature durable, maîtrisée, artificialisée et capable de supporter la pression des activités humaines.

+ La dialectique « nature/culture », comment la culture de l’homme est contrainte par la Nature, la place de l’innée et de l’acquis dans notre rapport à la protection de la nature. Pourquoi préserver la nature : pour les services rendus à l’homme ? Pour sa valeur en soi ? Pour ses ressources ?

.

Plus d’infos sur http://jies-chamonix.org
.

L’organisation de ces 31èmes JIES est pour la première fois assurée par l’association Traces www.groupe-traces.fr