La post carbone attitude

« Ce carbone qui nous enfume » sur Arte

Si vous avez manqué Ce carbone qui nous enfume, passionnante Thema sur le climat, ne la ratez pas sur Arte + 7 ou en rediffusion.

.

par Marie Hellouin

.


Mister Carbone est passé le 23 novembre 2010 sur Arte, histoire de faire le point de sa situation, juste avant la Conférence de Cancun sur le climat.

.

Il occupait la case Thema sous forme de deux documentaires réalisés par Yves Billy : Mister carbone, l’après Copenhague suivi de La post carbone attitude. L’an dernier, la presse lui aurait fait un accueil de star. Mais le CO2 a fait long feu dans une actualité qui ne sait plus ou donner du scoop : affaires, crise, dette, choléra… J’ai pris connaissance du programme vers 20 h. Un bref sondage a révélé que les JNE et l’AJE n’avaient pas été informés.

.

Alors, pour ceux que le changement climatique intéresse encore (il y en a), l’émission est rediffusée sur Arte jeudi 25 novembre à 10 h 30 et lundi 6 décembre à 05 h, et visible sur Arte + 7 (cliquez ici) jusqu’au 30 novembre. Elle en vaut la peine.

.
La première partie est tournée depuis la Conférence de Copenhague. Par un montage très habile, les acteurs nous projettent dans les arcanes du marché planétaire. Loin des discours de la tribune, c’est donc sur le terrain que nous découvrons comment la mondialisation libérale ne laisse aucune chance à la négociation. De Copenhague à Cancun, Mister carbone plane au dessus des pays, producteurs et consommateurs, enfermés dans un cycle infernal de dépendance, de compétition et d’intérêts.

.
En deuxième partie, La post carbone attitude montre comment la crise a provoqué la ruée sur les greentech, du simple greenwashing aux projets les plus fous. Il faut bien que tout change pour que rien ne change. Modifier le climat, ensemencer les océans, mettre la terre sous cloche, l’argent est là, tout est possible et tout est prêt pour adapter la planète et les hommes au dogme du toujours plus.

.

A la limite d’un système à bout de souffle, « un premier pas de côté rouvre le champ des possibles ». Billy nous présente Totnes, tête du réseau international des villes en transition, « hypothèse radicale d’une prospérité sans croissance », conclut l’auteur.
.

L’ensemble est ponctué d’interviews de personnalités surgies de tous les continents, chercheurs, politologues, fondateurs d’ONG ou simples citoyens. On reconnaîtra entre autres Rajendra Pachauri, Lester Brown, Brice Lalonde, et même Hugo Chavez récupérant Hervé Kempf !

.

Contact production : Auteurs Associés, 27 rue de Galilée, 75016 Paris. Tél : 33 (0) 1 44 11 71 71

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans