Radio & Télévision

Yves Paccalet à C Dans l’Air (France 5) sur le loup, l’ours et autres prédateurs

Yves Paccalet, membre des JNE, participe à l’émission C Dans l’Air sur France 5.

.

Voici son message.

Bonjour les amis,

pour info, et pour ceux qui regarderaient la télé tandis la Vierge monte au ciel, 15 août donc (enregistrée à Paris hier au soir), une émission « C dans l’air » (sur la Cinq) à propos du loup, de l’ours et des autres prédateurs. Vers 17 h 45.

Amitiés, Yves Paccalet

.

Vous pouvez voir ou revoir ce programme en cliquant ici sur le site de l’émission.

La diffusion de cette émission a été reportée en raison de l’actualité égyptienne. Nous vous tiendrons au courant de sa date de programmation.

 

France : côtes d’alerte

Contrairement à ce que peut laisser croire son titre, France : côtes d’alerte, ce documentaire de la série Sale Temps pour la Planète, diffusé le 29 juillet 2013 à 20 h 40 sur France 5, n’est pas consacré aux menaces sur le littoral, mais aux risques d’inondation, non seulement sur les côtes, mais aussi et surtout à proximité des rivières.

.

par Laurent Samuel

.

Ce  « 52 minutes » réalisé par Morad Aïd Habbouche et Charlotte Tortat nous conduit d’abord à Rebouillon, village du Var, dont l’accès routier a été interdit car trop de touristes venaient « admirer » les dégâts causés par les inondations dramatiques de 2010. Suivent d’autres séquences instructives, notamment au Pradet, toujours dans le Var, où des immeubles viennent d’être construits sur une zone inondable, ou à la Faute-sur-Mer (Vendée), où, trois ans après la tempête Xynthia, presque aucune des digues prévues n’a été édifiée.

.

Comme le constate ce documentaire, le risque d’inondation concerne 19 000 communes, soit plus d’1 sur 2, et pas moins de 18 millions de personnes vivent en zone inondable. Mais il n’est pas envisageable de les faire déménager, et les politiques de prévention et d’alerte restent dramatiquement insuffisantes.

.

France : côtes d’alerte se termine malgré tout avec un exemple positif, celui de Vaison-la-Romaine, commune touchée par une dramatique crue en 1992, où la municipalité a mis en place un système d’alerte téléphonique automatique et des exercices d’évacuation régulier, en particulier dans les écoles. L’occasion d’inculquer aux tout petits une culture du risque qui fait presque partout tragiquement défaut…

.

Les tortues face au réchauffement climatique

France 5 diffuse le 13 juillet 2013 à 19 h un beau documentaire, La Tortue après l’Eden, réalisé par Marie-Hélène Baconnet.

.

par Laurent Samuel

.

Ce film de 52 minutes se distingue d’abord par ses superbes images filmées aussi bien en France qu’à Madagascar, aux Seychelles ou au Maroc. La comédienne Macha Méril, dont on connaît la fibre naturaliste,  relève avec succès le défi (pas évident…) du commentaire raconté à la première personne par une tortue, en nous livrant de nombreuses informations scientifiques sur cette noble bête.

.

Sur le fond, on apprend que les tortues, douées d’une assez bonne résistance aux changements de températures, s’adaptent plutôt bien aux bouleversements climatiques. Leur survie est davantage menacée par les pollutions et la destruction généralisée des écosystèmes.

.

 

Vous pouvez voir ou revoir ce documentaire de la collection L’Empire des sciences en cliquant ici.

.

 

La malédiction du gaz de schiste

 

ARTE diffuse une enquête coup de poing signée Lech Kowalski sur un phénomène qui bouleverse les équilibres énergétiques et écologiques mondiaux : l’exploitation du gaz de schiste, le 29 janvier à 20h50.

Tous les détails sont ici sur le site d’Arte.

Les invisibles de Belo Monte à voir sur Ushuaïa TV le 5 décembre à 20 h 40

Le développement économique du Brésil a un prix. C’est ce qu’a voulu montrer François-Xavier Pelletier, en filmant des familles indiennes qui doivent être déplacées à cause de la construction du barrage de Belo Monte, sur le Rio Xingu, en pleine forêt amazonienne.

 



A travers ce film, on découvre un peuple qui vit en symbiose avec la nature, connaissant parfaitement les poissons, les plantes dont certaines espèces sont endémiques… Longuement, cet ethnologue de formation donne la parole à ces habitants, montrant leur mode de vie et ce paradis terrestre promis à la disparition.

 


On sent de l’empathie pour ce peuple du fleuve qui essaie de résister comme il peut, face au géant Norte Energia, chargé de la construction de ce barrage, qui sera l’un des plus importants ouvrages de ce type dans le monde. Mais la lutte est inégale et la discussion impossible. Un film qui résonne comme un cri d’alarme. Ce cri des invisibles de Belo Monte sera-t-il entendu ?

..



Diffusion : mercredi 5 décembre à 20 h 40 dans le cadre d’une soirée consacrée à l’Amazonie
Rediffusions : 7/12, 9/12, 12/12.

 

 

Contacts : Catherine Lacroix, réalisatrice, cltandemimage@orange.fr
Philip Dupuis, producteur, philipdupuis@tandemimage.fr
(Carine Mayo)

12/10/31 Écovillage dans le Gard : Vivre autrement

Nouvelle formule du rendez-vous mensuel des initiatives écolos sur Public Sénat « Les pieds sur terre » présenté par Sandra Cerqueira.

Pour  le  premier numéro de la saison,  Sandra Cerqueira s’est rendue à Bartas sur la commune de Vabres, dans le Gard à la rencontre des habitants de cet écovillage innovant. Le projet d’installation de ce hameau au beau milieu de la forêt des Cévennes il y a une dizaine d’année a suscité la curiosité des habitants de la région. Il a aussi éveillé l’intérêt de quelques personnes désirant vivre autrement, en harmonie avec la nature et au sein d’une communauté soudée. Maisons en matériaux naturels, phyto-épuration, charte d’entretien…  Rencontre avec les habitants de cet éco-lieu : Alexis, Thomas, Françoise  et Robert  font visiter leur village, partagent leurs aspirations à une vie plus saine et en expliquent les contraintes…

Les pieds sur terre est un rendez-vous mensuel entièrement consacré aux actions et initiatives du développement durable. Des reportages sur le terrain en région et qui montrent les initiatives les plus innovantes en matière de développement durable, sous l’impulsion des collectivités locales, d’entreprises, d’associations ou de particuliers.

Retrouvez « Les pieds sur terre » en VOD, 24h après sa diffusion, en accès gratuit et illimité sur www.publicsenat.fr.

Contact presse : Alizée Janvier : 01 42 34 44 39.

 

Camille Ruols 01 42 34 44 81 communication@public.sénat.fr

Les moissons du futur

« J’ai consacré près de deux ans à cette enquête, avec des déplacements dans douze pays, des rencontres avec des scientifiques et des agriculteurs. Je veux montrer que l’agro-écologie, qui n’est pas simplement une agriculture bio, peut nourrir la planète, contrairement à ce qu’affirment les industriels des pesticides. » Marie-Monique Robin

« Si on supprime les pesticides, la production agricole chutera de 40% et comment on nourrit les gens ? » Prononcée par Jean-René Buisson, le patron de l’industrie agroalimentaire, dans une émission télévisée à laquelle participait Marie-Monique Robin en mars 2011, cette question est répétée à l’envi par les promoteurs privés ou publics de l’agriculture industrielle. « Il n’est pas possible de cultiver des pommes, des poires ou des fruits sans aucun pesticide » avait renchéri le ministre de l’agriculture de l’époque Bruno Lemaire. Ces assertions ont poussé l’auteur du Monde selon Monsanto à réaliser une enquête internationale afin de répondre à cette question fondamentale pour la survie de l’humanité : « Comment parvenir à nourrir les 9 milliards d’habitants que comptera le monde en 2050 sans épuiser définitivement les ressources de la planète ? ».

A travers quatre continents (Afrique, Asie, Amérique du Nord et du Sud, et Europe), s’appuyant sur les témoignages d’experts (agronomes, économistes, responsables politiques, représentants d’organismes internationaux) mais aussi de nombreux agriculteurs, le livre dresse un bilan de la « Révolution verte » qui, après un demi-siècle, n’est pas parvenue à nourrir le monde, tandis qu’elle participait largement au réchauffement climatique, épuisait les sols, les ressources en eau et la biodiversité, et poussait vers les villes et bidonvilles des millions de paysans. Un peu partout dans le monde, des expériences pratiquant l’agriculture familiale et biologique sur une large échelle sont hautement efficaces d’un point de vue agronomique et économique et elles représentent un modèle d’avenir car elles s’inscrivent dans le cadre d’un développement durable.

Du Mexique au Brésil, en passant par la Tanzanie, le Sénégal, l’Inde, le Japon, les Etats Unis et plusieurs pays européens, Les moissons du futur est un livre résolument optimiste qui montre que « l’on peut faire autrement » pour résoudre la question alimentaire en respectant l’environnement et les ressources naturelles, et en (re)donnant aux paysans un rôle clé dans cette évolution indispensable.

Les moissons du futur : comment l’agroécologie peut nourrir le monde, de Marie-Monique Robin 

  • Un livre ARTE Éditions & La Découverte – le 11 octobre 2012 (21×15 cm – 224 pp – 20€)
  • Un film diffusé sur Arte le 16 octobre à 20h50 et Disponible en DVD chez ARTE EDITIONS le 24 octobre 2012 (Coproduction : ARTE France, M2R Films, CFRT, SOS Faim Belgique (France, 2012, 1h36mn)).

Contacts presse Arte Editions : Henriette Souk & Maud Lanaud : 01 55 00 70 83 / 01 55 00 70 86.

« La France sauvage », les épisodes

Les dix épisodes de la série documentaire « La France sauvage » sont diffusés sur Arte à partir du lundi de Pâques, le 9 avril. Les commentaires, qui portent sur la vie des plantes et des bêtes, sont lus par Sophie Marceau.

.

par Marc Giraud

Le renard et l'escargot - Photo Gédéon

Saviez-vous qu’un requin géant hante les eaux bretonnes ? que les mouettes se font des cadeaux de noces ? que les vers de terre musclent les sangliers ? qu’il existe une plante chauffante ? que le renard est un allié des bourdons ? ou que le mâle de la tortue d’Hermann est un gros macho ? Tout ceci est dévoilé dans cette série de docs de 43 minutes.

.

Chaque épisode révèle la vie secrète d’un milieu naturel différent et des animaux qui s’y rencontrent. Première semaine : les falaises bretonnes, la garrigue provençale, la forêt vosgienne, le littoral nord et les sommets des Alpes. Deuxième semaine : la Méditerranée en Corse, la Loire fleuve sauvage, les mille étangs de la Brenne, le bocage en Bourgogne, et la nature urbaine et périurbaine à Paris et en Île-de-France. Les espèces prestigieuses, comme la loutre, l’aigle royal, le dauphin et le lynx y sont dévoilées, mais aussi les animaux de proximité : l’escargot, la vache, le lapin ou le héron cendré. Rares sont les grands documentaires télé sur la nature en France, et il faut saluer cette ouverture récente de la chaîne Arte à notre patrimoine naturel.

.

La France sauvage, production Gédéon programmes, réalisation Frédéric Febvre et Augustin Viatte, auteur Marc Giraud (JNE). L’épisode sur la forêt des Vosges a obtenu le prix du meilleur film pédagogique au dernier festival de Ménigoute. Un coffret des DVD de ces épisodes, en version 52 minutes et avec des bonus, sera disponible dans le commerce à la fin de l’année.

.
Contacts presse :
Arte : Nadia Refsi, tél. 01 55 00 70 23 n-refsi@artefrance.fr
Gédéon Programmes : Laurence Corre, tél. 01 55 25 59 24, lcorre@gedeonprogrammes.com
Pour le livre éponyme, aux éditions de La Martinière : Sophie Giraud SGiraud@lamartiniere.fr

 

Évidemment, je suis à votre disposition pour répondre à vos questions éventuelles sur la nature en général, et sur la série en particulier. Marc Giraud, 06 07 74 99 05,  mgiraud.nature@wanadoo.fr

.

Investigations – Spéciale Japon

Magazine d’investigation • Présentation : Samira Ibrahim • Production : France Télévisions  • Durée : 90 min

Presque un an après le terrible séisme au large de Sendai qui a provoqué le 11 mars 2011 un tsunami puis une crise nucléaire, Samira Ibrahim fait le point sur les blessures ouvertes du Japon. En plateau, elle reçoit le journaliste de terrain David Zavaglia.

Tsunami 2011 : documentaire • réalisation : Kenji Ito • production : TV Asahi/Mas Productions • durée : 52 min

Digues submergées, maisons arrachées et charriées par paquets, bateaux broyés par les flots… Le 11 mars dernier, ces images captées par les télévisions japonaises ont fait le tour du monde. Du raz-de-marée à la gestion des 440 000 sans-abri, en passant par l’accident à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, les caméras de TV Asahi et de ses filiales ont tourné à plein régime. Mais après cinquante jours de battage médiatique, les journalistes de rédaction ont décidé de faire leur introspection. Ont-ils bien couvert les événements ? Leurs chaînes de télévision ont-elles été utiles à la population ? Auraient-elles pu mieux faire ?…

Fukushima, un an après : documentaire • réalisation : David Zavaglia • production : Scientifilms • durée : 26 min.

Un an après le tsunami qui a frappé le Japon, dans quel état se trouve la centrale de Fukushima Daiichi, épicentre de la crise nucléaire japonaise ? Grâce à des tournages réguliers, la caméra de David Zavaglia découvre un contraste saisissant entre un gouvernement qui organise timidement le retour sur les zones évacuées et les risques pris par les populations locales, dont certains habitants vivent avec un taux de radioactivité jusqu’à vingt fois supérieur aux normes internationales. La situation actuelle semble n’être qu’un avant-goût d’un drame qui se joue à bien plus long terme. 

Contact presse : Morgane Bonet.

Peut-on sortir du nucléaire ?

Réponses avec Jean-Paul Roubin, dir. du Centre national. d’exploitation du syst. électrique français, RTE, François Meurisse, rédacteur en chef du magazine Terra Eco, Thierry Saniez, délégué général CLCV, assoc. nationale de consommateurs et usagers.

Reportages :

Une communauté de communes autonomes en Bretagne : En Bretagne, une communauté de communes fabrique sa propre énergie et tend vers une autonomie totale… Les déchets produits par les cochons deviennent du gaz permettant le chauffage et le fonctionnement des usines. Des pompes thermiques, des éoliennes ou des panneaux solaires produisent électricité et chauffage. Grâce à l’initiative de ses habitants, ce type de production d’énergie alternative au nucléaire est une réussite totale et un bel exemple méconnu d’une région.

Mutuelles pour animaux : Près de 20 millions d’animaux vivent auprès de nous et coûtent cher ! QUE CHOISIR passe au crible ces mutuelles spécialisées. Ces assurances sont-elles intéressantes ? Quelles sont les conditions requises ? Au final, fait-on des économies ?

Faire garder son enfant : ce qu’il faut savoir : Trouver une nounou fiable et pas trop chère est un parcours du combattant. Quelles sont les meilleures solutions ? Faire appel à une agence, une assistante maternelle, se lancer dans la garde partagée ou encore mettre une petite annonce pour recruter ? Quelles sont les aides, les prix ? A quoi avons-nous droit ?

Présentation : Claire Fournier • Réalisation : Benoît Lemoine • Production : Villems production • Avec la participation de France Télévisions • Durée : 30’.

Contact presse : Valérie Blanchet  :  01 56 22 92 40.

 

 

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans