Radio & Télévision

1 2 3 5

Des JNE à la radio


Si certains JNE sont des habitués d’une radio attitrée depuis des années, d’autres changent de station ou interviennent dans des émissions ou des chroniques nouvelles.


En dehors de « piliers » comme Virginie Garin (RTL), Nathalie Fontrel, Frédéric Denhez ou Denis Cheissoux (France Inter) et quelques autres *, certains JNE connaissent le changement.

• Allain Bougrain Dubourg est passé de France Inter à Europe 1, où il officie également le week-end. Chaque samedi à 7h45, Allain évoque les dangers environnementaux qui guettent les animaux ou notre planète. En replay on n’a pas les pubs.

http://www.europe1.fr/emissions/entre-chien-et-loup/dici-20-ans-il-ne-restera-que-10000-lions-3450503


Les chroniques animalières de Marc Giraud sur RTL passent du vendredi au mercredi (dans « A la bonne heure », vers 11h20). Si le ton est humoristique, Marc passe régulièrement des messages de protection aux côtés de Stéphane Bern dans cette émission grand public. Chroniques de 4 minutes environ.

http://www.rtl.fr/culture/medias-people/audrey-lamy-et-fabrice-eboue-dans-a-la-bonne-heure-7790314325

..
De son côté, notre collègue Danièle Boone participe à « Planète Nièvre », une émission mensuelle de 30 minutes dédiée à l’environnement diffusée sur RCF Nièvre. Derniers sujets : « Protection de la nature : gérer ou ne pas gérer ? », « La Baratte : l’agriculture urbaine à Nevers ». Le sujet diffusé le 13 novembre sera consacré à la Centrale de Belleville sur Loire. Danièle Boone y assure également une chronique nature.

https://rcf.fr/actualite/environnement/planete-nievre

Enfin, Myriam Goldminc nous signale sa participation régulière à RCF Aube Haute-Marne dans « Terre à terre », une émission mensuelle généraliste sur l’écologie et l’environnement, le quatrième mardi du mois à 11h30 et le samedi qui suit à 10h30. Durée émission : 25 min, avec des reportages en Champagne mais aussi ailleurs. Thèmes abordés : pesticides non merci, le réchauffement climatique,  la chasse, le bien-être animal ou la ville en transition.

https://rcf.fr/actualite/environnement/terre-terre

..

* Cette liste est non exhaustive, désolés pour les intervenants réguliers que nous aurions oubliés. S’ils sont animateurs ou chroniqueurs, qu’ils se fassent connaître et oui complèteront cet article.

Un documentaire sur la démographie avec Daniel Cohn-Bendit sur France 5

En mai 2014, les JNE avaient tenu à la mairie du IIe arrondissement de Paris une conférence-débat sur le thème Démographie et Ecologie, le sujet tabou, organisée par Michel Sourrouille. Trois ans après, une grande chaîne de télévision aborde enfin le sujet dans un documentaire animé par Daniel Cohn-Bendit.

 

Voici le communiqué de France 5 sur ce film.

.

Démographie ? Depuis les 30 glorieuses le bilan est sévère : triplement de la population mondiale, dévastation des espaces naturels, surconsommation, pollution etc. Sommes-nous trop nombreux sur la planète ? Trop consommateurs ? Pour en avoir le cœur net, Daniel Cohn-Bendit part en Inde, le pays bientôt le plus peuplé du monde. Un voyage durant lequel il s’entretient avec des scientifiques et philosophes indiens de renom, dont l’approche jointe à celle de démographes occidentaux, aide à comprendre les grands enjeux planétaires de la croissance démographique. Le pire n’est peut-être pas à craindre mais le meilleur reste à espérer…
.

Ce film sera diffusé le dimanche 10 septembre à 17 h 15 et présenté par Karim Rissouli.

70′ inédit – incarné par Daniel Cohn-Bendit – réalisation Daniel Serre – produit par Flair Production, Kaos Films et RTBF, avec la participation de France Télévisions et du CNC, avec le concours de Saint-Gobain et de Géo PLC – Année 2017
.

.


.

A la rencontre des peuples sur France Inter

Tous les dimanches à 14 h, France Inter consacre une émission aux peuples d’origine des territoires.

.

par Dominique Martin Ferrari

.

Alors que Rodolphe Alexandre, président de la CTG, vient de décider d’une journée consacrée aux peuples autochtones guyanais, allons à la découverte de ces fractures entre modernité et traditions. En 2010, nous avions produit une série « Portraits d’outremer» diffusée sur France ô, portraits de ceux que nous avions rencontré à ces frontières. Je ne sais si comme le titre Libé « ils ne savent plus qui ils sont », mais il est évident que leurs difficultés existentielles ne sont pas toujours prises en compte.

.

Retrouvez ci-dessous l’un de ces documentaires : La vie d’un indien Arawak de Guyane.

 

Au moment où les peuples premiers revendiquent leurs droits à échelle onusienne, nous avons choisi de vous faire entrer dans la culture des peuples premiers de la République française (Amérindiens, Kanaks, Wallisiens…), avec ce portrait d’Henri, un Arawak du village de Sainte Rose. Il aidera peut-être à comprendre le malaise de ces peuples qui, comme dans d’autres contrées, souffrent de leur vie partagée entre deux cultures.

.

Voyage en Terre d’Outre-mer, tous les dimanches à 14 heures sur France Inter et sur le site Voyages de Libération.

.

A lire aussi

Nous venons tous de quelque part

Libération : voyage en terre d’outremer

Clarifier la reconnaissance des peuples amérindiens

Guyane, mourir de trop de France

.

.


.

Préserver la vie du sol

par Carine Mayo

Christophe Barge, Danièle Boone, Geneviève Omessa et Pierre Kaluzny, les animateurs de Planète Nièvre © Bénédicte Rollin

Quels sont les êtres vivants qui vivent dans le sol ? Comment jardiner sans détruire l’activité biologique ? En ce printemps, l’émission Planète Nièvre, proposée par RCF Nièvre, nous invite à découvrir le monde souterrain et nous fait découvrir des expérimentations intéressantes dans la Nièvre et dans l’Allier : semis sous couvert dans des champs de céréales, enseignement du jardinage sur sol vivant dans un jardin refuge…

Une façon d’ouvrir des horizons et de montrer aux jardiniers amateurs que l’on peut très bien se passer de motoculteur. A découvrir également la chronique nature pleine de poésie de notre consœur Danièle Boone consacrée au martinet.

➨ écouter l’émission Planète Nièvre consacrée au sol vivant sur RCF

Des chroniques bestiales cette année sur RTL

Après avoir sévi cet été sur les ondes, notre confrère JNE Marc Giraud récidive aux côtés de Stéphane Bern et Patrice Carmouze tous les vendredis dans A la bonne heure.

.

RTL-A-la-Bonne-heureLe principe de cette chronique hebdomadaire : révéler au grand public, juste avant le week-end, ce qui se passe dans la nature de proximité : les migrations, l’hibernation, les comportements divers, et bien sûr les amours des animaux.
.

Une bonne occasion d’ouvrir les yeux sur la vie qui nous entoure, de nous réapproprier notre patrimoine naturel. Il est bien rare qu’un authentique naturaliste de terrain bénéficie d’une tribune régulière dans un grand média pour évoquer la vie sauvage, saluons donc cette initiative de « la première radio de France ».

.

À la bonne heure, entre 11 h et 12 h 30 sur RTL, chronique animalière le vendredi.
http://www.rtl.fr/emission/a-la-bonne-heure

.
Contact Gersende Facchini
gersende.facchini@rtl.fr
Attachée de presse des programmes de divertissement

01 40 70 42 91 – 06 21 61 48 52

.

.


.

Planète Nièvre, une émission sur l’environnement sur RCF Nièvre, avec Danièle Boone des JNE

dbDanièle Boone (JNE) participe à une émission sur l’environnement diffusée sur RCF Nièvre.

Elle y tient une chronique nature. La première est consacrée au Vulcain, un papillon migrateur que l’on peut voir sur les fruits tombées sur le sol pendant tout l’automne. Il se saoule de leur jus fermenté!

La première émission est écoutable ⇒ ici

Pour plus d’infos, Danièle a écrit un papier sur son blog où elle explique tout.

.

.


.

« RTL autour du monde » : des chroniques animalières tout l’été !

Après GPS l’année dernière avec Bruno Guillon, notre confrère Marc Giraud (JNE) parle à nouveau des animaux sur la radio dans une nouvelle émission d’été : RTL autour du monde.

.

RTL AUTOUR DU MONDE

De g à dr. : Pierre Barron, Sophie Massieu, Jean-Sébastien Petitdemange, Marc Giraud, Jean-Michel Zecca, Carinne Teyssandier © RTL

 

 

Cette nouvelle émission débute le lundi 11 juillet, où toute l’équipe est réunie.

Elle est diffusée en semaine jusqu’au vendredi 26 août, de 15 h à 16 h.

.RTL autour du monde est animée par Jean-Michel Zecca, secondé par Jean-Sébastien Petitdemange, avec des chroniqueurs différents chaque jour de la semaine.
.

.

.

RTL

Marc Giraud © RTL

Marc Giraud intervient tous les jeudis et les vendredis pour deux chroniques à chaque fois : une sur les animaux les plus étonnants du monde et une sur les animaux de proximité, en partie avec des anecdotes de sexualité animale, liées à son dernier ouvrage Le Sex-appeal des crocodiles (éditions Delachaux et Niestlé). D’autres sont plus pratiques, destinées à montrer à un large public les histoires insoupçonnées de notre nature proche, avec toujours le même credo : révéler l’extraordinaire dans l’ordinaire. Tigres, chats, chiens, ornithorynques, faucons, vampires, perroquets, hyènes, moineaux, méduses, tortues ou hirondelles vont se succéder dans ce nouveau bestiaire.

.

Contact Gersende Facchini
gersende.facchini@rtl.fr
Attachée de presse des programmes de divertissement
01 40 70 42 91 – 06 21 61 48 52

.

.


.

« L’ère de l’homme », un documentaire exceptionnel sur les racines du bouleversement climatique

Si vous avez la chance de recevoir la chaîne Planète+, ne ratez pas le documentaire L’ère de l’homme, diffusé le 23 novembre 2015 à 20 h 45.

.

par Laurent Samuel

.

AfficheA3-copieContrairement à tant d’autres diffusés à l’occasion de la COP 21, ce documentaire ne cherche pas à dresser un bilan des causes et des conséquences du changement climatique. Le réalisateur, Dimitri Grimblat, et les auteurs, Julien Goetz et Ismaël Khelifa, s’attachent à analyser la façon dont notre planète est entrée dans « L’ère de l’homme », autrement dit dans l’Anthropocène. Une nouvelle ère géologique qui se caractérise par le fait que l’activité humaine bouleverse l’ensemble du climat et de l’écosystème terrestre.

.

Pour nourrir cette réflexion, l’équipe du film s’appuie sur des entretiens passionnants avec des chercheurs et des philosophes comme Dominique Bourg, co-auteur d’un récent Dictionnaire de la pensée écologique, Rob Hopkins, initiateur du mouvement des villes en transition, Naomi Oreske, co-auteure des Marchands de Doute, Stefan C. Aykut, co-auteur avec Amy Dahan de Gouverner le climat, ou Jean-Baptiste Fressoz, co-auteur de l’Evénement anthropocène. Ce film d’une durée de 75 minutes nous donne des éléments pour comprendre comment nous en sommes arrivés là et de quelle manière un changement radical de nos modes de vie est indispensable pour nous en sortir. Le tout étant replacé dans une perspective historique puisque nous est rappelé l’effondrement pour des causes écologiques de civilisations comme celle des Mayas.

.

Co-produit par Paprika Films et Wild-Touch, L’ère de l’homme est l’un des éléments d’un projet global développé par Wild-Touch, association créée par le cinéaste Luc Jacquet, auteur du récent film La Glace et le Ciel (qu’on vous recommande chaudement aussi !). Sa diffusion s’inscrit dans une programmation spéciale COP 21, La planète vous dit merci.

.

Ci-dessous, la bande-annonce.

.

.


.

Des animaux tout l’été sur RTL

Notre confrère Marc Giraud (JNE) présente une chronique animalière quotidienne dans l’émission GPS (Guillon prend le soleil) sur RTL du 13 juillet au 21 août vers 11 h 30. Une chose est sûre : vous allez en apprendre de bonnes…

.

rtl-guillon

Guillon prend le soleil sur RTL avec Bruno Guillon pendant tout l’été / Photo RTL

.

Tous les jours de la semaine, sous la houlette de l’animateur Bruno Guillon, de Fun Radio, Marc Giraud tient la rubrique animalière de cette balade à travers les terroirs de France. L’enjeu de cette chronique estivale : faire découvrir les petites et grosses bêtes qui nous entourent, et qui sont si peu connues du grand public.

.

Au fil des questions des auditeurs, de village en région et de ville en bord de mer, Marc révélera les aspects insoupçonnés de nos espèces familières, et nous fera découvrir des animaux très peu connus. Avec sa marque de fabrique habituelle : des infos insolites, de l’humour et des formules qui font mouche. Phoques d’eau douce, requins géants ou simples escargots, lynx amoureux, moustiques vrombissants ou martinets acrobates, tout un bestiaire étonnant va ainsi être lâché sur les ondes.

.

Des blind tests à base de cris d’animaux seront régulièrement proposés, avec des sons réellement étranges et inattendus. Si inattendus qu’on ne vous en dira pas plus… Tout l’été avec Marc Giraud, vous allez entendre des cris de bêtes !

.

Les autres chroniqueurs de GPS sont Christina Guilloton pour une revue de presse quotidienne régionale, Jean-Sébastien Petit Demange pour l’aspect culinaire, et Laurent Marsick pour la musique et le cinéma. Pour ceux qui ne prennent pas de vacances, et même pour ceux qui en prennent, GPS sera une façon ludique de s’évader afin de découvrir la France. Et pour une fois, notre patrimoine naturel n’est pas oublié !

.

GPS, sur RTL du lundi au vendredi, du 13 juillet jusqu’au 21 août 2015. De 11 h à 12 h 30, chronique animalière vers 11 h 30.

.

http://www.nouveautes-tele.com/12349-guillon-prend-le-soleil-rtl-bruno-guillon-gps-pendant-lete.html

.

.


.

Nous resterons en forêt

Au cœur de la forêt de la brume, en Thaïlande du sud, survit l’une des dernières ethnies, nomades-chasseurs-cueilleurs, de notre planète : les Maniq. Le documentaire de Catherine Lacroix (JNE) et François-Xavier Pelletier (JNE) est diffusé ce mercredi 4 juin sur Ushuaia TV à 20h30
par Danièle Boone

Foret
En 2006, François-Xavier Pelletier, ethnologue, rencontre les Maniq, un peuple de la forêt en Thaïlande du sud. Ils sont parmi les derniers nomades-chasseurs-cueilleurs au monde. Mais combien de temps vont-ils résister dans leur forêt convoitée par les trafiquants en tout genre. Partout des plantations illégales nourries d’herbicides qui empoisonnent les Maniq. C’est la ruée vers l’hévéa. Mais d’autres ressources naturelles comme les plantes médicinales suscitent tous les désirs et tous les moyens sont bon pour les obtenir.

Six ans après son premier film, François-Xavier Pelletier est revenu voir ces quelques deux cents «êtres humains» comme ils se nomment, déterminés à ne pas disparaître. L’état des lieux n’est pas réjouissant. Le territoire des Maniq se réduit comme une peau de chagrin. Ils sont repoussés toujours plus haut dans la montagne ou condamnés à une sédentarisation forcée. Ce nouveau documentaire est une enquête de terrain exceptionnelle et un appel à la sauvegarde de ces rares ethnies qui sont en train d’être broyées par l’avidité sans fin de la société de consommation.


Documentaire de 52 minutes
Réalisation : Catherine Lacroix et François-Xavier Pelletier – www.hommenature.com
Une co-production Tandem Image et TV Tours Val de Loire
Avec la participation d’Ushuaia TV et du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée

1 2 3 5