Presse écrite

Les cahiers de Global Chance n° 28


La nouvelle livraison des cahiers de Global Chance (deux par an en moyenne) est entièrement consacrée au compte-rendu du colloque organisé le 20 novembre par le magazine Politis, l’association international de techniciens experts et chercheurs (AITEC), l’association Sciences citoyenne et bien sûr l’association Global Chance. Le thème : la science face à la démocratie. Il a été question de vulgarisation, des lanceurs d’alerte, de l’embarras du citoyen face à des informations souvent contradictoires, du travail de sappe des climatosceptiques, Claude Allègre en tête. La publication des  textes des deux appels de 1992, celui d’Heidelberg et l’appel à la raison pour une solidarité planétaire, est un rappel fort utile. Le premier était lancé par des scientifiques qui s’attaquait à une idéologie irrationnelle qui s’oppose au progrès scientifique et, le second, en réponse, appelait à refuser tout autant l’irrationalité écologique que l’intégrisme scientifique. Presque vingt ans plus tard, force est de constater qu’il existe un certain autisme dans la diffusion de la science notamment dans les grands médias d’informations appartenant trop souvent à des puissances économiques. Toutes les voix plus véridiques, plus libres sont donc salutaires. L’émergence de nombreuses initiatives de désobéissance civile ou de boycott, des lanceurs d’alerte et l’explosion d’Internet ont permis de porter sur les scènes médiatiques et juridique des causes restées jusque là confidentielles. Les principaux points des débats qui ont suivis les interventions sont également publiés.
(Danièle Boone)

Sur abonnement, 25 € par an. www.global-chance.org
Association Global Chance, 17 ter rue du Val 92190 Meudon – globalchance@wanadoo.fr

Espaces naturels n° 33



Indicateurs de biodiversité. Pour quoi faire ? Comment faire ? Tel est le thème de l’intéressant dossier qui ne se gargarise pas de grands mots. Fourre-tout ou panacée ? Le concept d’indicateur n’est pas consensuel. C’est un objet hybride issu d’un contrat de confiance entre l’exigence scientifique et les contraintes de l’action. Il existe une liste européenne de 26 indicateurs de biodiversité et une liste de 47 indicateurs nationaux. Un dossier qui devraient éclairer (un peu) les professionnels  de la nature en charge de les utiliser.
(Danièle Boone)

Abonnement 1 an, 35,50 € (particuliers) et 48,50 € (professionnel)
www.espaces-naturels.fr

Rustica Pratique : J’organise mon potager sur l’année


Le potager idéal, c’est celui que l’on a plaisir à faire. Grand ou de poche, nourricier ou saisonnier, décoratif ou pratique, à chacun de choisir celui qui lui convient. Ce numéro est bourré de conseils pour l’organisation annuelle du potager.  Très pratique, la liste des légumes et des fruits avec les dates de semis, de plantations et de récolte ainsi que les conseils d’entretien. Pour bien gérer son potager toute l’année, mieux vaut être bien organisé d’où un calendrier des bons gestes au bon moment. Sympa aussi le carré de médicinales et la bordure de plantes aromatiques. A noter encore un petit guide d’identification de 16 oiseaux du jardin à voir en hiver. Pour terminer un cahier  de recettes à base de légumes et plantes sauvages à cuisiner au fil des saisons.
(Danièle Boone)

Rustica pratique, 5,90 € – www.rustica.fr
Contact presse : Carole Bazo. Tél. : 01 53 26 32 25
c.bazo@rustica .fr

Terre sauvage n° 267


Le photographe Georges Steinmetz vient de publier African Air, une grande traversée de l’Afrique réalisée en parapente à moteur. L’idée lui est venue lors de son premier voyage africain en autostop en 1979. Il lui aura fallu vingt ans pour réaliser son rêve. Cela valait bien la une de ce numéro et un dossier de 16 pages. Côté terres lointaines, à noter encore un reportage d’Emmanuelle Grundmann (JNE) sur la piste du jaguar au Brésil avec des photos de Bruno Pambour. Jean Robert (JNE) nous invite en Ecosse pour découvrir les Hébrides à la voile. Côté France, un bel article sur les réserves naturelles de Bretagne et de la randonnée à raquettes dans le Haut-Jura. Antoine Nochy, le grand témoin, est décrit comme philosophe et spécialiste indépendant du loup. Dans l’interview, il se dit ne pas être fasciné par l’animal  mais seulement intéressé par lui au même titre que par tous les autres prédateurs qui représentent symboliquement le sauvage pour les humains. Il tente de décrypter à partir de cela les relations complexes de l’homme à la nature mais on reste  sur sa faim.
(Danièle Boone)

Terre Sauvage, 5,50 € – www.terre-sauvage.com

Le Sauvage reparaît sur Internet


Le Sauvage, titre phare de la presse écologiste des années 70 est de retour… sur le Net.


Le site du
Sauvage est animé par le fondateur du magazine (et des Amis de la Terre France), Alain Hervé, membre des JNE.

L’oiseau Mag Junior n° 1


La LPO lance un petit frère à L’oiseau Mag (sa revue phare) destiné aux 7-12 ans. Le premier numéro vient de paraître. Les enfants y apprendront plein de choses sur les oiseaux bien sûr et leur comportement. Pour ce numéro d’hiver, le dossier est consacré au froid. Le zoom sur l’espèce (mésange bleue) est assortie d’un bricolage pour construire sa mésange bleue en papier proposé par Marc Giraud (JNE). Le numéro est bourré de jeux en tout genre qui permet de faire des messages très sérieux tout en s’amusant. A noter aussi un agenda de la nature, histoire d’avoir les sens en éveil au bon moment. On attend déjà avec impatience le prochain numéro.
(Danièle Boone)

Sur abonnement, 1 an, quatre numéro, 24,00 € – www.lpo.fr

Salamandre N° 201


Le dernier numéro de la revue des curieux de nature raconte les aventures d’une noctambule, à savoir la chouette hulotte. Le dossier réalisé par Fleur Daugey (JNE) avec des illustrations de Jean Chevallier est passionnant. La journaliste restitue avec bonheur ses impressions de terrain. Six pages sont consacrées aux autres nocturnes,  la belle dame blanche, les petites chevêches enamourées, la tengmalm, la chevêchette, le hibou des marais, le grand-duc d’Europe… Le miniguide est consacré aux chouettes et hiboux. Quant à la petite salamandre, elle décline comme d’habitude le même sujet pour les enfants. A noter aussi dans ce numéro un dossier photos qui montrent les étonnantes images de céphalopodes, holothuries et autres  scyphozoaires en… cristal. Ces créatures sont nées à la fin du XIXème siècle dans les ateliers des Blaschka, célèbres verriers allemands. A noter aussi une escapade le long de la Drôme à la rencontre notamment des castors.
(Danièle Boone)

6 € sur commande uniquement. Tél.: 03 81 39 24 24 – www.salamandre.net
Contact Presse : Camille Carlier. Tél. : 06 60 67 52 76 – camille.carlier@questiondegout.net

Salamandre n° 200 – octobre-novembre 2010


Pour son 200ème numéro, La Salamandre inaugure une nouvelle formule avec encore plus de sujets de proximité et encore plus de nature. Toujours un gros dossier thématique décliné aussi dans la petite Salamandre, la version pour les enfants elle-aussi relookée. Rendez-vous donc avec les mammouths. Julien Perrot était en quête depuis un an. « La bête, dit-il dans son édito, elle, nous ne l’avons pas trouvée, bien sûr, mais notre voyage (en Roumanie) a livré les ambiances et les décors d’un monde disn lisant son texte plein de couleurs, de senteurs et de sons, on les voit ces fabuleux animaux à jamais disparus! La rubrique « Nouveaux mondes » présente l’insolite d’une nature ordinaire. La ronce, reine des haies ensauvagées, inaugure la série. Autre nouvelle rubrique, « Terrains d’actions » s’intéresse à ce qui se fait près de chez nous, un sujet France pour les abonnés de l’hexagone et Suisse, pour les Helvètes. Catherine Levesque (JNE) s’est penchée sur la forêt de Tronçais dont la nouvelle gestion sylvicole divise naturalistes et forestiers. Egalement nouveau, « Grand Angle », un sujet photos consacré cette fois aux collemboles vus par Philippe Lebeaux. Le portrait est passé sur deux pages. Julien Perrot nous invite à découvrir Thérèse Scwhab qui a fondé un groupe qui fait connaître et protéger la nature. Escapade s’est également élargie. Quatre pages donc pour découvrir avec Danièle Boone (JNE) les hauts secrets de l’étang de Thau. Vous n’êtes pas encore abonnés? Ne résistez plus. Ce sera sans regret!

6 € sur commande uniquement au 03 81 39 24 24 – www.salamandre.net
Contact Presse : Camille Carlier. Tél. : 06 60 67 52 76 – camille.carlier@questiondegout.net

Terre sauvage n° 265 – octobre 2010


Le baromètre de la nature publié dans ce numéro annonce un sale temps persistant! On n’est pas vraiment étonné. Les notes, attribuées d’après une sélection d’indicateurs analysés par un comité scientifique, sont largement en dessous de la moyenne. 6/20 pour la biodiversité terrestre; 6/20 pour la biodiversité aquatique et 7/20 pour la biodiversité marine qui semble un tout petit mieux protégée. En cette année de la biodiversité, le bilan est rude. Du côté des grands prédateurs, la population des ours ne sera pas renforcée et celle des loups diminue sans doute à cause du braconnage. Côté oiseau, le déclin se poursuit. 12% des oiseaux nicheurs en moins sur vingt ans. La buse amorce une diminution inexpliquée et le milan royal est sur une pente fatale. Les prairies continuent à disparaître au profit des cultures céréalières avec leur cortège de pesticides. L’artificialisation du territoire s’accroît. Chaque jour, de nouveaux bâtiments, routes, autoroutes, parking grignotent 236 hectares d’espaces agricoles et naturels. Le bio n’est pas vraiment encouragé et sa croissance est assez dérisoire proportionnellement à la production intensive. Encore et toujours plus d’infrastructures, autoroutes, TGV, avec les bulldozers destructeurs qui vont avec. Du côté de la biodiversité aquatique, la France boit la tasse aussi. Avec toutes ces mauvaises nouvelles, on a envie de se noyer tout de suite. Non, il y aurait quand même des éléments positifs: une réserve naturelle régionale aux Pays Basque, des prairies agricoles en Meuse, une roselière en ville dans le Nord… Mais, il semble qu’on doive les chercher ces petits points de lumière dans un horizon sombre. Un regret… les notes au moins de l’année précédente devraient être rappelées.

Terre Sauvage, 5,50 € – www.terre-sauvage.com

Alliance n° 24


Pour une Europe des consciences, telle est la base-line de cette revue trimestrielle éditée par l’Association Terre du Ciel. Comment bâtir aujourd’hui une société réconciliée avec la sagesse dans tous ses aspects : écologie, éducation, santé, politique ? Témoignages, reportages, analyses présentent des hommes et des femmes qui ont choisi de donner du sens à leur vie et mettent en pratique quotidiennement une autre manière d’être et de faire. Ce numéro intitulé « Bâtir l’avenir » parle donc beaucoup de sens. Parmi les auteurs, Arnaud Desjardins, Stan Rougier, Nathalie Calmé, Alain Chevillat, Alain Grosley. Ce dernier fait un superbe éloge de la vache. L’animal sacré de l’Inde est devenue dans le monde une simple machine à produire de la viande ou du lait. Nos sociétés industrielles ont oublié que les animaux des êtres vivants qui, comme l’homme, sont dotés de sensibilité. Nous avons tous un éléphant ou une baleine à sauver dans notre cœur, affimre Christine Kristof-Lardet (JNE) dans un article consacré à l’écovolontariat qui donne envie de tenter cette belle aventure, de don de soi, de partage mais aussi d’enrichissement personnel. La revue est désormais distribuée avec un DVD qui met en scène les acteurs du monde alternatif. Ce premier « document alliance » est consacré à un entretien avec Coline Serreau et Pierre Rabhi. Ce dernier faisait la une du numéro précédent.

8 € – en kiosque ou sur commande au 03 85 60 49 95 ou sur  www.terre-du-ciel.fr
Contact presse: tél.: 03 85 60 40 33 – infos@terre-du-ciel.fr

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans