MEDIAS

Salamandre n° 207



Pour fêter Noël, la Salamandre s’offre un polar hivernal ! Karine Poitrineau et Nicolas Sauthier ont conçu une véritable enquête à la Fred Vargas pour débusquer l’assassin du… rouge-gorge. Les dessins de Laurent Willenegger sont très bédé noire. On s’amuse beaucoup tout en restant dans le registre naturaliste. Je vous laisse découvrir la clef de l’énigme. Le récit est suivi d’une double page « Aller plus loin » qui nous révèle quelques infos complémentaires sur les protagonistes. Comme d’habitude, le dossier est décliné pour les enfants dans la petite Salamandre. Ainsi les petits ont droit aussi à leur polar mais en moins cruel. L’inspecteur Salamandre n’a pas à trouver un assassin mais seulement l’auteur du vol des vers de terre de la taupe. Ces numéros, celui  pour les grands et celui pour les petits, vont certainement devenir « collector » !
(Danièle Boone)

6 € sur commande uniquement. Tél.: 03 81 39 24 24 – www.salamandre.net


Contact Presse : Camille Carlier. Tél. : 06 60 67 52 76 – 
camille.carlier@questiondegout.net

Silence n° 396



Inventer de nouvelles manières de posséder et de gérer la terre en commun, c’est la mission que s’est donnée le mouvement Terre de liens, et c’est la thématique de ce numéro. Des témoignages, des témoignages et encore des témoignages pour montrer que c’est possible à travers toute la France. Et puis comme d’habitude plein d’infos qu’on ne trouve pas forcément ailleurs comme le licenciement par l’université de Louvain de la chercheuse et enseignante Barbara Van Dyck simplement parce qu’elle avait affirmé son soutien aux faucheurs volontaires belges !
(Danièle Boone)

Silence, 4,60 € – www.revuesilence.net

 

« La clé des champs » : une plongée exceptionnelle au coeur d’une mare

Dans le prolongement de leur superbe Microcosmos, Claude Nuridsany et Marie Pérennou nous présentent La clé des champs (le 21 décembre dans les salles). Un beau film pour petits et grands qui sort à point nommé pour les fêtes.

.

par Laurent Samuel

.

Somptueusement filmées, les images en gros plan des animaux et des plantes d’une mare de l’Aveyron constituent un constant émerveillement. La bande son, qui combine harmonieusement les sons naturels et la musique de Bruno Coulais, est également un régal.

.

Alors, on oubliera le scénario un peu faiblard (deux enfants qui se rencontrent autour de la mare dans les années 50) et le jeu trop figé des deux jeunes comédiens pour saluer l’essentiel : une plongée exceptionnelle au coeur de la nature.

.

« La Clé des Champs » : émotion et enthousiasme

Emotion et enthousiasme sont deux mots qui peuvent représenter nos sentiments quand on voit défiler les images du couple Pérennou-Nuridsany. C’était l’avis général des spectateurs qui avaient, début décembre, le privilège de visionner le film La Clé des Champs, en salles à partir du 21 décembre.

.

par Georges Lévêque

.

A titre personnel, en ma qualité de photographe professionnel qui, pendant plus de quarante ans maintenant, a passé des milliers d’heures à photographier les jardins (parutions les plus importantes dans Mon Jardin & Ma Maison), je peux dire et je dois dire que j’ai été submergé d’émotions par ce film. Certes, la mécanique se met en marche lentement, temps pour la jeune vedette de se positionner et nous faire entrer dans son monde. Et quand nous sommes « à point » le montage du film se fait alors très adroit, fort, précis et plus rapide. Nous entrons dans l’histoire et nous y sommes bien.

.

Marie et Claude ont fait dans la nature et pour la nature ce que j’ai pu faire dans les jardins. Et encore qu’il soit possible que je n’aie pas traité les jardins aussi bien qu’ils ont maintes fois traité « leur » nature. Leur talent éclatait dans Microcosmos. Il est tout a fait évident dans leur dernière oeuvre et je frissonne d’aise si j’ai l’occasion d’en parler autour de moi. Leurs images sont sensibles et merveilleuses. Elles reflètent un état d’esprit qui avait cours dans les années 50 et 60, époque de ma jeunesse ! Le jeu naturel des deux enfants est un vrai bonheur.

.

Les images à la fois scientifiques et poétiques montrent plantes, insectes et animaux des lieux humides comme si elles avaient toujours fait partie de notre proximité. Et quant à l’accompagnement musical et sonore, il est admirable. On aura compris au travers de ces quelques lignes que je suis un inconditionnel de La Clé des Champs.

.

Cliquez ci-dessous pour visionner la bande-annonce de La Clé des Champs.

watch?v=XzOAirEjzo4

.

Plus d’informations sur le site de La Clé des Champs.

.

Juliette Talpin (JNE) premier prix des internautes du concours CLER Obscur de courts-métrages sur les énergies renouvelables

Juliette Talpin (JNE) a remporté le premier prix des internautes dans le cadre du concours CLER Obscur de courts-métrages sur les énergies renouvelables.

.

 


« Merci à tous ceux qui ont eu la gentillesse de voter pour mon film »
, nous écrit-elle.

.
Ce concours est organisé par le Comité de liaison des énergies renouvelables, avec l’ADEME.

.
Voir l’article sur le palmarès paru sur  www.environnement-online.com

.


Vous pouvez visionner  son film sur l’unité de méthanisation Géotexia, dans les Côtes d’Armor en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

.

L’écologiste n° 35


Un machaon sur une fleur de lavande fait la une de cette nouvelle formule. Le papillon, l’un de plus beaux de France, annonce un dossier « Observer la nature ». Il y est, entre autres, question de l’histoire de la relation de l’homme à la nature avec, notamment,  un interview de Michel Pastoureau qui vient de publié « Bestiaires du Moyen Âge ». D’autres entretiens, Pierre Rasmont puis Régis Courtecuisse, Luc Manil et Marc Duquet autour des bourdons et abeilles, des champignons, des papillons, des oiseaux complète ce dossier bien étoffé. La nouvelle formule fait en effet une place de choix aux interviews. Les autres pages sont principalement regroupées sous la têtière « Campagnes et analyses » avec notamment des points sur certaines actualités urticantes comme les projets des nouvelles lignes de TGV ou l’interdiction en trompe l’œil des gaz de schiste. A noter aussi un ensemble d’articles sur les OGM avec, entre autres, Vandana Shiva, José Bové, Wendell Berry. Et pour finir, bravo à Thierry Jaccaud (JNE) qui démonte dans son édito les arguments de Pascal Bruckner qui se contredit lui-même dans son livre anti-écolo donc, en d’autres termes, dit n’importe quoi (ça, c’est moi qui l’ajoute). Par ailleurs, le rédacteur en chef vient d’ouvrir son propre blog (www.thierry-jaccaud.com) où il est beaucoup question de… l’Ecologiste !
(Danièle Boone)

 

L’Ecologiste, 6 € – www.ecologiste.org

La Hulotte


La sortie d’un numéro du célèbre irrégulomadaire « le plus lu dans les terriers » est toujours un événement. Ce mélange d’infos fiables et d’humour est toujours un bonheur. Et Pierre Déom est toujours aux commandes, à la fois rédacteur et dessinateur.

Ce numéro comporte deux thèmes : le citron, ce papillon qui fait la une, et la suite des aventures du vautour fauve, alias Tonton Griffon. Les citrons sont les premiers papillons à pointer le bout de leurs ailes au printemps, « petits pos-it jaunes qui patrouillent dans le vent ». Grâce à des antigels, l’insecte est capable de résister à la neige (« il est givré ce citron ! »). Puis c’est l’accouplement : « Drôle de mariage !… Les futurs époux ne se connaissent que depuis quelques minutes et déjà cela sent la scène de ménage : les mariés se tournent le dos »… à vous de découvrir la suite.

Mine de rien, par cette sensibilisation décontractée qui a déjà passionné plusieurs générations d’enfants, le discret Pierre Déom est l’un des personnages qui a le plus fait pour la protection de la nature en France. Chapeau bas.
(Marc Giraud)


La Hulotte – Éd. Passerage – La Hulotte sur Facebook
Contact presse: Frédérique Déom. Tél.: 03 24 30 01 30 – frederique@lahulotte.fr

« Gasland » : ne ratez pas la version longue en DVD !

Arte Editions a sorti récemment en DVD une version longue de Gasland, le film-choc de Josh Fox.

.

par Laurent Samuel

.
D’une durée d’environ 1 h 40, cette version de Gasland est presque deux fois plus longue que celle diffusée sur Internet ou au printemps dernier sur Canal+. Elle nous permet de mieux saisir le rythme et l’intensité de cette enquête à la première personne sur les dégâts causés par l’exploitation du gaz de schiste d’un bout à l’autre des Etats-Unis.

.

Dans ce film, Josh Fox raconte comment il a un beau jour reçu de la part d’une compagnie gazière une proposition d’exploitation du gaz de schiste sur sa propriété en Pennsylvanie, en échange d’une forte somme d’argent. Pressentant une entourloupe, il décide de partir à la rencontre de ceux qui ont accepté de telles offres. Josh Fox découvre, effaré (et nous avec) des zones ravagées par les pollutions occasionnées par cette exploitation, avec de nombreux malades. Les images de l’eau qui, trop chargée en gaz, s’enflamme au robinet dès que l’on approche un briquet, ont fait le tour du net. Elles ont notamment contribué au succès du mouvement contre les gaz de schiste en France, dont un instructif livret de 40 pages accompagnant le DVD et réalisé par le site owni.fr nous relate les principaux épisodes (jusqu’à cet été).

.

Josh Fox pointe le rôle de la société Halliburton, qui, dans les années 1990, a développé la technique de fracturation hydraulique pour l’exploitation de ces gaz, sous la houlette de Dick Cheney, qui sera entre 2000 et 2008 le vice-Président de George W. Bush. Il nous montre aussi le peu de réactivité des autorités locales des zones concernées, et le silence radio des compagnies gazières, qui refusent obstinément, tout au long de la réalisation du film, de répondre à ses demandes d’interviews.

.

Ce documentaire à la fois terrifiant et émouvant a été nominé aux Oscars 2011 et a reçu plusieurs récompenses :

– meilleur documentaire : Environnemental Media Association

– prix du jury : Sundance Festival

– prix : Fondation Lennon Ono Grant For Peace.

.

Cliquez ici pour consulter le dossier très complet d’owni.fr sur les gaz de schiste.

.

Vous pouvez commander le film en DVD ou en VOD ici sur le site d’Arte.

.

Contacts presse
Maud Lanaud 01 55 00 70 86 / m-lanaud@artefrance.fr
Henriette Souk : 01 55 00 70 83 / h-souk@artefrance.fr
Assistées de Alizée Dallemagne, 01 55 00 70 85 / st-comdev@artefrance.fr

.

Terre sauvage n° 277



La cohabitation avec l’éléphant fait la une de ce numéro. Les photos sont signées de Jean-François Hellio et Nicolas Van Ingen et le texte Marie Lescroart (JNE). Il y est surtout question des méthodes douces employées par les paysans avec l’aide des ONG pour protéger leurs cultures. Pas toujours si simple car le principal problème de cet animal est la disparition de son habitat. Il ne se rapproche pas des humains par choix mais par nécessité. A noter encore un dossier sur les araignées réalisé par Marc Giraud (JNE) en écho avec l’exposition du Museum d’histoire Naturelle.
(Danièle Boone)


Terre Sauvage, 5,50 € – www.terre-sauvage.com

La Salamandre n° 206


Ce spécial fourmis nous plonge la tête dans la fourmilière, et on apprécie la torture. Tout est raconté, avec un vocabulaire accessible, sur ces insectes sociaux étonnants, depuis les éleveuses de bétail jusqu’aux esclavagistes. Comme toujours avec la Salamandre, l’esthétique est au rendez-vous. Les dessins nous offrent des perspectives vertigineuses et risquées très intéressantes. Un article est consacré au célèbre artiste animalier Jean Chevallier et sa passion de la nuit, et notre consœur JNE Danièle Boone nous emmène dans une agréable balade en forêt d’Orient sur les anciennes terres des Templiers.
(Marc Giraud)

6 € sur commande uniquement. Tél.: 03 81 39 24 24
www.salamandre.net

Contact Presse : Camille Carlier. Tél. : 06 60 67 52 76
camille.carlier@questiondegout.net

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans