ACTUALITES

Un débat des JNE sur les conséquences environnementales et sociales du développement de la Chine

Les JNE ont organisé le 3 décembre 2010 à la mairie du 2e arrondissement de Paris un débat sur les conséquences environnementales et sociales du développement chinois.

.

par Laurent Samuel

Sylvie Mayer (membre des JNE) et Jean-Pierre Caldier, co-organisateurs d’un récent voyage en Chine de l’association Ap2E, auquel plusieurs autres membres des JNE ont participé, ont d’abord présenté une série de diapos (terme aujourd’hui remplacé par slides) sur les différentes étapes de leur équipée de trois semaines, de Hong Kong à Shanghai (pour l’expo universelle) en passant par Shenzhen, Pékin et Suzhou.

.

L’urbanisation galopante, le développement des énergies renouvelables et nucléaire, les transports, l’agriculture et la recherche en agronomie et sur les biotechnologies figuraient parmi les thèmes abordés dans ce « reportage » très factuel.

.

L’ensemble de ce montage est accessible en cliquant ici.

.

Un débat animé a suivi cette présentation, avec les témoignages de Carine Mayo, Présidente des JNE, Catherine Sanson-Stern, adhérente des JNE, qui participaient à ce voyage, et de Dominique Martin Ferrari (Gaia Network), autre JNE présente en Chine lors des JO de Pékin.

.

Pendant son voyage, Catherine Sanson-Stern a réalisé un blog très vivant que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

.

Au cours du débat, Jean-Claude Lévy, historien, géographe, chargé d’une mission de réflexion sur la Chine, le développement durable et la coopération décentralisée au ministère des Affaires étrangères et européennes, a apporté son éclairage sur l’évolution du pays, tant sur le plan de l’environnement que sur celui des droits de l’homme.

Le débat a notamment porté sur les expériences chinoises d’« économie circulaire », où chaque « déchet » d’une entreprise est utilisé comme une ressource par une autre. Un sujet auquel Jean-Claude Lévy, ancien du ministère de l’Environnement, a récemment consacré un livre (voir ici).

.

Hélène Duvigneau, nouvelle adhérente des JNE, qui a travaillé trois ans en Chine, avant de revenir en France en octobre 2010, a fait entendre son point de vue critique sur l’état de la démocratie et de l’environnement dans ce pays, à retrouver ici sur le site de Reporterre.
.

En résumé, un débat très riche qui aurait mérité une plus large public…

La conférence de Cancun sauvée de justesse par les pays du Sud

par Claude-Marie Vadrot

.

Une vue des "plages" de Cancun - photo Claude-Marie Vadrot

Toutes les ambiguïtés possibles et imaginables figurent dans le document adopté dans la nuit de vendredi à samedi à Cancun, qu’il s’agisse de la forêt livrée aux marchands ou bien de l’aide aux pays les plus pauvres qui sera, comme les compensations forestières, livrée à la Banque Mondiale et au « socialiste » qui gouverne le Fonds Monétaire International.

.

Elles permettent à chacun, y compris les Etats-Unis et la Chine, de lire cet accord à sa façon. Quant à la Russie, elle aura simplement réussi à se ridiculiser une fois de plus et le Canada et l’Australie se sont distingués, soumis aux mêmes multinationales, par le suivisme des Américains.

.

On retiendra plusieurs choses du nouvel happening qui s’est déroulé au coeur d’une ville qui rassemble dans son univers touristique, tous les maux et les aberrations de la planète gaspilleuse. Difficile d’imaginer, avant d’atterrir dans cette longue zone hôtelière américanisée de 28 kilomètres et 161 hôtels, à quel point le tourisme peut être ravageur et symbole de l’évolution mortelle de la planète : de l’ancienne lagune et de la mangrove de Cancun, il ne reste pratiquement plus rien. Des discussions et du ce texte imposés avec beaucoup d’intelligence par la présidence mexicaine qui redoutait un échec émergent plusieurs certitudes.

.

D’abord que les pays occidentaux, à commencer par l’Europe et la France, n’ont même pas fait de la figuration intelligente tant les discours de leurs ministres ont été convenus et médiocres. Celui de la ministre de l’Ecologie française, un authentique rapport de gendarmerie de cinq minutes, fut l’un des pires. Ce n’était pas du meilleur Nathalie Kosciusko-Morizet. Il est vrai qu’après avoir accompagné le Président de la République en Inde pour y vendre des centrales nucléaires, il lui était bien difficile d’être crédible à jouer les écolos.

.

Ensuite que le négociateur français qui quitte son poste, Brice Lalonde, a joué personnellement un rôle important. Qu’il ait eut sur place peu de contact avec sa ministre a cruellement souligné l’absence de la France dans ce qui était encore pour elle un enjeu important il y a un an. Tout simplement, parce que comme de nombreux pays d’Occident, son responsable suprême a jugé que la bataille pour le climat ne rapportait pas assez de voix aux élections.

.

On retiendra également, ce fut l’analyse de Brice Lalonde en privé, que mettre les 27 pays européens sur une ligne de conduite claire et efficace, se révèle désormais impossible. Illustration de ce qui se passe pour d’autres sujets. L’Europe n’est bien qu’une zone de libre échange sans politique commune.

.

.

Expulsion des 20 manifestants "coupables" d'avoir scandé des slogans contre l'accord sur les forêts en brandissant des pancartes - photo Claude-Marie Vadrot

Les nations qui la composent, comme beaucoup d’autres, ont plus ou moins fait une croix sur la bataille contre le réchauffement climatique, se résignant, avec une joie mal dissimulée, dans les couloirs comme dans les interventions publiques, à abandonner le sujet au soi-disant « business vert », celui qui compte profiter non pas d’une résistance au réchauffement, mais d’une adaptation… Car il ne s’agit plus de freiner le réchauffement mais de s’en accommoder, ce qui sera plus facile au Nord qu’au Sud. Au prix de millions de réfugiés climatiques contre lesquels ce Nord construira des murs de béton et d’informatique…

.

Par contre, il faut souligner aussi à quel point des pays comme la Bolivie, Haïti ou Panama, par exemple, ont su trouver des mots et des accents de sincérité éloignés des discours convenus. Il y avait dans leurs interventions, toute l’émotion qui manquait aux pays industrialisés. Celle qui marquait le discours d’Evo Morales, le président bolivien, ou encore la prise de position du ministre häitien qui sait, lui, ce que signifient les bouleversements climatiques pour un petit pays ravagé par les ouragans, les inondations, la sécheresse et les maladies.

.

Ce sont donc les pays du Sud, cette fois – y compris le Mexique – qui ont permis de sauver ce qui pouvait l’être face à l’égoïsme congénital des nations industrialisées. Si cette volonté persiste à Durban, en Afrique du Sud, l’année prochaine, cette partie du monde aura permis quelques avancées qui pourront peut-être permettre de limiter le réchauffement de la planète à 3° C pour la fin du siècle, même si c’est encore trop. Loin des vantardises des pays développés qui osent encore évoquer une élévation de 1,5° C à laquelle les scientifiques, à l’exception de quelques comiques comme Claude Allègre et des Américains, ne croient plus tant la planète perd du temps par égoïsme.

.

Le chef de la sécurité des Nations Unies, Fernando Samoes, note les noms des 20 manifestants qui seront immédiatement exclus de la conférence, leur accréditation étant instantanément annulée sur les ordinateurs de l'ONU - photo Claude-Marie Vadrot

Cette conférence aura aussi illustré la volonté de rejeter, physiquement, policièrement et philosophiquement, la société civile et les Organisations Non Gouvernementales. L’affolement qui a saisi la police des Nations Unies devant la manifestation d’une vingtaine de militants qui avait réussi à se regroupe dans le centre de conférence, en fut une illustration plus que tragique. Comme si les gouvernements et les Nations Unies avaient oublié que c’est la société civile qui les a finalement amené à agir ou à faire semblant d’agir.

.

Enfin il faut aussi dire que l’absence des chefs d’Etat du G8 aura permis d’avoir au moins un semblant d’accord. Les Sarkozy, les Obama et beaucoup d’autres n’ayant pas éprouvé le besoin de venir à Cancun faire reluire leur ego et assurer leur communication électorale.

.

Cet éditorial, comme tous ceux du site des JNE, n’engage que son auteur.

Accord a minima à Cancun : revue de presse spéciale Cancun du 11 décembre 2010

La conférence de Cancun sur le changement climatique s’est terminée ce 11 décembre 2010 en fin de matinée (heure de Paris) par un accord a minima.

par Laurent Samuel

.

Voici une sélection de liens. Le site des JNE reviendra plus en détail dans les prochains jours sur les conséquences de cet accord.

.

Climat : Cancun décide la création d’un Fonds vert pour aider les pays pauvres – Nathalie Fontrel (JNE) – France Info

Climat : accord international à Cancun– Le Monde avec Reuters, AFP

Sommet climatique de Cancún : l’accord prévoit un fonds vert – le Parisien

Entente de portée modeste à Cancún – Radio-Canada

A Cancun, Corinne Lepage salue un accord inespéré qui représente une victoire du multilatéralisme – Blog de Corinne Lepage

Cancun: « Une avancée importante » (NKM) – leJDD.fr

UN Climate Change Conference in Cancún delivers balanced package of decisions, restores faith in multilateral process (communiqué des Nations Unies en pdf et en anglais)

.

Deux articles écrits par des journalistes des JNE avant l’annonce de l’accord

La Bolivie radicalise la négociation climatique – Hervé Kempf (JNE)- Reporterre

Nathalie Kosciusko-Morizet en touriste à CancúnPatrick Piro (JNE) -Politis

Revue de presse/web spéciale Cancun du 10 décembre 2010

Voici notre sélection quotidienne de liens sur la conférence mondiale de Cancun sur le changement climatique.

.

par Laurent Samuel

.

A Cancun, le dérèglement climatique, finalement, tout le monde s’en fout – Blog de Claude-Marie Vadrot (JNE)

À Cancún, associations et syndicats font monter la pressionSophie Chapelle (JNE) – Basta

À Cancún, le Moon Palace ne verra pas la couleur des manifestantsPatrick Piro (JNE) – Politis

Dossier complet sur Cancun et lettres d’infos régulières sur le site Gaia Network de Dominique Martin Ferrari (JNE)

Environnement : que peut-on attendre du Sommet de Cancun sur le climat ? Le téléphone sonne du 7 décembre sur France Inter (en réécoute)
Invités, à Cancun, avec Nathalie Fontrel (JNE), Envoyée spéciale de France Inter :
– Brice Lalonde, Ambassadeur français du Climat
– Benoît Faraco, en charge des questions climatiques pour la Fondation Nicolas Hulot
Et en studio, à Paris : Jean-Marc Jancovici, Consultant, Ingénieur, Expert de l’énergie et du climat, qui a publié « C’est maintenant ! Trois ans pour sauver le monde » aux Editions du Seuil

.

La conférence de Cancun sur le climat est « sur le fil du rasoir »‎ – Le Point

Deux textes, des options et des parenthèses – Blog de Florent Baarsh

Climat : le Japon s’attend à des prolongations à Cancun – Romandie.com

Climat : à Cancun, la Chine s’est lancée dans une opération de charme – Good Planet

Cancun/climat: l’Inde prête à un accord? – Le Figaro

Climat : les États-Unis montrent par des mesures  » substantielles  » leur volonté d’agir – Mediaterre

Climat: Morales veut éviter un « génocide » – Le Figaro

Wikileaks : révélations sur les négociations climatiques – Goodplanet

WikiLeaks en sait aussi sur Jean-Louis Borloo – Zegreenweb

Changer le monde, une femme à la fois – Mediaterre

L’appel solennel des ONG aux négociateurs du climat : « Ne nous décevez pas ! » – Le Monde

.

Information Alter-Echos
http://www.alter-echos.org

Cancun : Exclus des négociations pour avoir porté « la parole des peuples »

Leur tort ? Avoir pris part à la conférence de presse du mardi 7 décembre organisée par la Via Campesina au Moon Palace pour exprimer les exigences de la société civile de vois les propositions exprimées notamment par l’accord des peuples de Cochabamba.
Rejointe par l’ambassadeur de Bolivie, Pablo Solon, les négociateurs en chef du Paraguay, Miguel Lovera et du Nicaragua Paul Oquin, la conférence de presse de 30 minutes s’est poursuivie sur le perron de l’édifice Azteca, suscitant un attroupement assez important de médias, représentants de la société civile et curieux de passage.
Tour à tour, ce sont donc Josie Riffaud de la Via Campesina, Tom Goldtooth d’Indigenous Environmental Network, Ricardo Navarro des Amis de la Terre, Pablo Solon etc.. qui ont expliqué pourquoi se tenaient 1000 Cancun soit 1000 actions partout dans le monde ce mardi 7 décembre et pourquoi des milliers de manifestants partis à l’aube du centre de la ville de Cancun se rapprochaient peu à peu du centre de négociations officiel pour y organiser une assemblée des peuples.
Cette vidéo retrace la journée : http://vimeo.com/17612018
Contact : Maxime COMBES maxime.combes@gmail.com skype : maxime.combes Tel (Mexique) : (+52) 333 479 2433

.

Communiqué du ministère de l’Ecologie
Partenariat mondial sur l’accès universel aux énergies propres en Afrique et dans les pays les plus vulnérables

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et Raila Amolo Odinga, Premier Ministre kenyan ont annoncé aujourd’hui à Cancun le lancement de l’initiative franco-kényane visant à accélérer le versement des financements dédiés aux énergies propres promis à Copenhague. Le but est de garantir et de maximiser les flux de financement consacrés à la production, à la distribution et à la connectivité des énergies propres dans les pays les plus vulnérables aux changements climatiques, notamment en Afrique.

.

Le Réseau Action Climat – France (avec le Climate Action Network International) édite chaque jour le bulletin d’information ECO sur l’avancée des négociations sur le climat, à l’attention des délégués et négociateurs francophones, mais aussi des journalistes, élus, décideurs et de tout citoyen souhaitant s’informer.
Consultez les articles du ECO via le ECOblog (flux RSS disponible)
Pour recevoir chaque jour le bulletin ECO en version électronique, envoyez simplement un email vide à l’adresse : ecodiffusion-subscribe@rac-f.org

.

Et toujours ….
Le livetweet/Liveblog de Cancun avec un direct TV offert par le « OneClimateTV » en entrée :
http://cop16cancun.canalblog.com/

Revue de presse/web spéciale Cancun du 9 décembre 2010

Voici notre sélection quotidienne de liens sur la conférence de Cancun sur le changement climatique.

.

par Laurent Samuel

.

La conférence de Cancún sur le climat, en attente de sursaut – Agnès Sinai (JNE) – Actu Environnement

À Cancún, tout se passe dans la ruePatrick Piro (JNE) – Politis

À Cancún, il y a des cactus…– Sophie Chapelle (JNE) – Témoignage Chrétien

Dossier sur Cancun et lettres d’infos régulières sur le site Gaia Network de Dominique Martin Ferrari (JNE)

.

Cancun : les ministres devront faire preuve d’imagination pour éviter un échec – Julie Chauveau – Les Echos

A Cancun, quelques heures de négos pour éviter un naufrage – Libération

A Cancun, intenses tractations pour ficeler un accord incertain – Libération/AFP

Conférence sur le climat à Cancun : Chronique d’un échec annoncé ? – Eloi Laurent (économiste à Sciences Po) dans les Matins de France Culture

Wikileaks révèle le double langage de Borloo sur les négociations climatiques : que fera NKM à Cancun ? – Greenpeace

Climat: Greenpeace tresse des lauriers à Cisco, Ericsson et Fujitsu – Good Planet

Cancun : Exclus des négociations pour avoir porté « la parole des peuples » – Maxime Combes – Mediapart

Le coût énergétique de la COP16 : complètement neutre en émissions de gaz à effet de serre – Médiaterre

With right policies, solar power can bloom – Greenbang

.

Consultez les articles du ECO via le ECOblog (flux RSS disponible)
Pour recevoir chaque jour le bulletin ECO en version électronique,
envoyez simplement un email vide à l’adresse :
ecodiffusion-subscribe@rac-f.org

.

Et toujours ….
Le livetweet/Liveblog de Cancun avec un direct TV offert par le « OneClimateTV » en entrée :
http://cop16cancun.canalblog.com/

Revue de presse/web spéciale Cancun du 8 décembre 2010

Voici notre moisson quotidienne de liens sur la conférence de Cancun sur le changement climatique.

par Laurent Samuel

.

Le Mexique, symbole de l’hypocrisie écologique Sophie Chapelle (JNE) – Basta

Cancun la police de l’ONU panique devant 20 manifestants – Blog de Claude-Marie Vadrot (JNE)

Dossiers sur Cancun et lettres d’infos régulières sur le site Gaia Network de Dominique Martin Ferrari (JNE)
.

Cancun : les émergents rappellent à l’ordre les pays occidentaux – Julie Chauveau – Les Echos

Réchauffement climatique: Ban Ki-moon juge les efforts insuffisants – Good Planet

Les choses se tendent à Cancun – Blog c’est Cancun y arrive ?

Pas d’accord climatique sans petits arrangements entre amis – Blog d’Audrey Garric – LeMonde.fr

Climat: Greenpeace tresse des lauriers à Cisco, Ericsson et Fujitsu – AFP

Climat: atmosphère de compromis à Cancun, loin de Copenhague – Good Planet

« NKM » à Cancun « avec énergie et optimisme » – Good Planet

A Cancun, l’ONG de Richard Branson déclare la guerre aux émissions de CO2 par les bateaux – Le Monde

.

Le Réseau Action Climat – France (avec le Climate Action Network International) édite chaque jour le bulletin d’information ECO sur l’avancée des négociations sur le climat, à l’attention des délégués et négociateurs francophones, mais aussi des journalistes, élus, décideurs et de tout citoyen souhaitant s’informer.
Pour recevoir chaque jour le bulletin ECO en version électronique,
envoyez simplement un email vide à l’adresse :
ecodiffusion-subscribe@rac-f.org

.

Et toujours ….
Le livetweet/Liveblog de Cancun avec un direct TV offert par le « OneClimateTV » en entrée :
http://cop16cancun.canalblog.com/

Revue de presse/web spéciale Cancun du 7 décembre 2010

Les articles intéressants sur la conférence de Cancun restant rares, cette revue de presse/web comprend aussi plusieurs communiqués, l’un des Nations-Unies, l’autre émanant d’ONG.

par Laurent Samuel

Une chance pour Cancun: l’absence des présidents et de leur ego… – Blog de Claude-Marie Vadrot (JNE)

Cancun avant le dernier round – l’Express

Cancun, le point du 6 décembre sur les négociations – Reporterre

.
Les altermondialistes réunis au contre-sommet de Cancon – Actu Environnement

Cancun au sommet, la chronique droit de Maître Nicolas Gardère – Néoplanète (en page 5 du magazine à feuilleter en ligne)

RHOK  : Liveblog plus les directs vidéos de 4 des 22 villes participantes : http://rhok2.canalblog.com/

Et toujours …. Le livetweet/Liveblog de Cancun avec un direct TV offert par le « OneClimateTV » en entrée : http://cop16cancun.canalblog.com/

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET se rendra à la Conférence de Cancun sur le climat à partir du 8 décembre – Ministère de l’Ecologie

.

UN Media Advisory
UN Secretary-General, UN Agency Leaders and Ministers to Discuss Action Agenda on Climate Change
Tuesday, 7 December 2010 1:20-2:40 p.m. Cancunmesse, Cancun, Mexico Room Monarch High-level UN officials will hold an open discussion with ministers participating in the Cancun Climate Change Conference on how the UN System, through its programmes and projects, can help countries address climate change and reach their development goals. United Nations Secretary-General Ban Ki-moon will receive the outcome of the discussion and will close the event.
UN participants include Mr. Ban Ki-moon, United Nations Secretary-General, Ms. Christiana Figueres,  UNFCCC Executive Secretary, Miss Helen Clark, Administrator, United Nations Development Programme, Mr. Achim Steiner,
Executive Director, United Nations Environment Programme, Mr. Kandeh Yumkella, Director-General, United Nations Industrial Development Organization, Mr. Michel Jarraud, Secretary-General, World Meteorological Organization and Ms. Inger Andersen, Vice-President, Sustainable Development Network, World Bank.
Ministers participating in the discussion include H.E. Ms. Maria Ignacia Benitez, Minister of Environment, Chile; H.E. Mr. Rachmat Witoelar, President’s Special Envoy for Climate Change, Indonesia; H.E. Ms. Alcinda Antonio de Abreu, Minister of Coordination of Environmental Affairs, Mozambique; H.E. Mr. Mohammed Aslam, Minister of Housing and Environment, Republic of Maldives; and H.E. Mr. Erik Solheim, Minister of the Environment and International Development, Norway.
The event is open to media accredited for the Climate Change Conference. The event will not be webcast live, but will be later available on demand at http://unfccc.int
For more information, please contact Phyllis Lee, UN Chief Executives Board,  leep@un.org, in Cancun-Moon Palace–Chili, Room 3217,  or Dan Shepard, UN Department of Public Information, shepard@un.org, tel in Cancun +52 1 998 109 9403.”

;

COMMUNIQUE DE PRESSE
INVITATION MARDI DE L’ENVIRONNEMENT

A l’occasion de la Conférence de Cancun, L’Institut Océanographique Paul Ricard et la Société Européenne des Réalisateurs de l’Environnement ont  le plaisir de vous inviter pour un mardi de l’’environnement, sur le thème :
A Cancun, le réchauffement climatique confronté au modèle économique
Peut-on réduire les émissions de gaz à effet de serre sans modifier le modèle économique dominant ? Cette équation doit être résolue à Cancun (Mexique), durant la 16ème conférence des Parties à la convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique, qui se tient du 29 novembre au 10 décembre. Avec la nécessité de trouver un accord pour succéder à la « période d’engagement » du protocole de Kyoto, qui se termine en 2012. Et aussi de rendre effectives les décisions de la conférence de Nagoya. Après l’échec de Copenhague, les Etats semblent condamnés à réussir …
Pour répondre à l’’ensemble de ces questions, Patricia Ricard recevra,
· En direct de Cancun par téléphone, Brice Lalonde, Ambassadeur chargé des négociations internationales sur le changement climatique pour la France.
· Gilianne Le Gallic, Présidente de l’ONG Alofa Tuvalu, Présentation d’actions de terrain,
· Raphaël Billé, Directeur du programme Biodiversité de l’Iddri,
· Patrick Viveret, Philosophe,
· Yves Martin, Depuis 1989, Conseiller de Michel Rocard sur la question d’énergie et de changement climatique.«  Négociation internationale sur le climat » et «  Les instruments du développement durable »
· Revue d’Actualité d’Alain Zecchini
Le Mardi 7 Décembre 2010 de 18h45 précises à 21h
Fondation d’entreprise Ricard 12 rue Boissy d’Anglas 75008 Paris – Métro- Parking Concorde ou Madeleine
Votre inscription préalable est nécessaire par e-mail : mpc@s-e-r-e.com

.

Info Presse – Urgence Climatique Justice Socialehttp://climatjustice.org
Cancun : Manifestations le mardi 7 septembre pour changer la donne des négociations !

– Ce mardi 7 septembre, journée des Mille Cancun, deux manifestations complémentaires pour changer la donne des négociations climatiques auront lieu à Cancun :La Via Campesina et ses alliés partiront du camp installé au Jacinto Canek (av. Tulum and Chichen Itza) pour se rapprocher au plus près du Moon Palace et des négociations officielles. Une assemblée des peuples y sera organisée, rejointe par des délégués venant de l’intérieur des négociations. Par ailleurs, à l’intérieur des négociations, une conférence de presse sera organisée à 11 heures (édifice Azteca).
– A l’initiative de l’Espace Mexicain – Dialogue Climatique et des mouvement sociaux de Cancun, une manifestation partira vers 9 heures du croisement de l’avenue Coba – avenue Lopez Portillo, dans Cancun.
Contact : Maxime Combes maxime.combes@gmail.com skype : maxime.combes Tél (Cancun) : 333 479 24 33

.

4D en direct de Cancun !
Retrouvez les brèves du suivi au jour le jour des négociations.
Brèves du 01 décembre 2010 – Télécharger ici
Brèves du 03 décembre 2010 – Télécharger ici
Allo Cancun… Ici la planète ! Suivez les news sur Médiapart, sur l’édition du réseau Une seule planète

.

Le Réseau Action Climat – France (avec le Climate Action Network  International) édite chaque jour le bulletin d’information ECO sur l’avancée des négociations sur le climat, à l’attention des délégués et négociateurs francophones, mais aussi des journalistes, élus, décideurs et de tout citoyen souhaitant s’informer.
Découvrez l’édition #7 du lundi 6 décembre en suivant ce lien : http://www.rac-f.org/IMG/pdf/ECO7-COP16.pdf
Pour recevoir chaque jour le bulletin ECO en version électronique, envoyez simplement un email vide à l’adresse : ecodiffusion-subscribe@rac-f.org

.
Communiqué de presse
6 décembre 2010
Mary Robinson: Des actions concrètes sont à portée de main à Cancun
Focus sur un Fonds mondial pour le climat et des financements essentiels
Cancun, Mexique – A mi-parcours des négociations sur le climat de Cancun, les négociateurs ont l’opportunité de faire de réels progrès en faveur d’un fonds mondial équitable pour le climat et des financements climat, a déclaré Mary Robinson, ancienne Présidente d’Irlande et présidente honoraire d’Oxfam. Lors d’une conférence de presse organisée une semaine après l’ouverture des négociations pour évaluer les progrès réalisés jusqu’ici, Mary Robinson a souligné l’importance de redoubler d’efforts pour prendre des décisions concrètes sur ces questions afin d’obtenir des résultats protégeant les populations pauvres, les plus vulnérables aux menaces climatiques.
« Après une semaine de sommet, nous avons des raisons d’être prudemment optimiste quant aux perspectives d’un accord qui remettrait les négociations sur le climat sur la bonne voie », a déclaré Mary Robinson. « De sérieux défis restent à relever, mais en restant concentrés sur la poursuite du protocole de Kyoto et la création d’un Fonds mondial équitable pour le climat, nous pouvons faire de Cancun un succès. »
La première semaine de négociations a été dominée par des questions telles que l’avenir du Protocole de Kyoto et la manière de fixer des objectifs d’atténuation. Mary Robinson a souligné que la résolution de ces questions lors de la seconde semaine du sommet était vitale, mais elle a également rappelé qu’elles ne devaient pas éclipser les efforts à fournir pour progresser dans d’autres domaines. La création d’un Fonds mondial pour le climat dont les principaux détails seraient scellés ici à Cancun est un objectif tangible et réaliste sur lequel les négociateurs peuvent se concentrer pendant cette seconde semaine.
« L’arrivée des ministres peut insuffler un second souffle au Protocole de Kyoto», a déclaré Mary Robinson. « Mais il est essentiel que ces efforts ne détournent pas la dynamique politique d’autres questions sur lesquelles progresser. Le succès de Cancun exige plus qu’une simple accalmie des tensions politiques et doit inclure de réels progrès pour protéger les millions de personnes pauvres dont les moyens de subsistance sont menacés.  »
Mary Robinson a souligné le rôle essentiel des femmes dans le développement de solutions aux défis du changement climatique qui menace l’existence et la sécurité alimentaire des populations pauvres à travers le monde. Non seulement les femmes sont touchées de façon disproportionnée par le changement climatique, mais elles n’ont pas accès aux marchés et à des outils essentiels, comme la terre et le crédit, qui leur permettrait de mieux s’adapter.
«Les femmes sont en première ligne face au changement climatique car elles sont souvent les principales productrices de nourriture et affrontent par conséquent des conditions climatiques de plus en plus extrêmes et imprévisibles », a déclaré Mary Robinson. « Mais les femmes sont également force de changement en créant des solutions innovantes qui peuvent nous aider à surmonter ces défis. Cette semaine, les négociateurs doivent reconnaître le rôle essentiel des femmes pour s’assurer que les décisions prises à Cancun soient mises en œuvre avec succès.  »

Contact presse : Magali Rubino: +33 630 4666 ou +521 99 81 59 47 42 mrubino@oxfamfrance.org
Des photos, des vidéos ainsi que des exemples de l’impact humain du changement climatique sont disponibles à cette adresse : http://bit.ly/COP16media
Oxfam est une confédération de 14 organisations indépendante originaires de 14  pays dans le monde qui travaille avec d’autres pour éradiquer la pauvreté.

Revue de presse/web spéciale Cancun du 6 novembre 2010

Avec l’arrivée des ministres en ce début de semaine, les médias commencent à parler un peu de plus de la conférence de Cancun sur le changement climatique.

par Laurent Samuel

.

Nathalie Fontrel (JNE) fait le point sur Cancun dans le journal de 7 h 30 du 6 décembre 2010 sur France Inter, en réécoute en cliquant ici

Cancun : les Indiens et les paysans s’invitent au sommet du climat – Blog de Claude-Marie Vadrot (JNE)

Que peut-on attendre du sommet de Cancún ?Maxime Combes, Sophie Chapelle (JNE)

Les négociations pour la prolongation de la période d’engagement du Protocole de Kyoto seraient en bonne voie – Médiaterre

Brasilia et Londres invités à débloquer l’impasse sur Kyoto – Reuters

Climat : la Chine ne fera pas de compromis sur les questions de principe à Cancun – Radio Chine Internationale

“Réduire l’intensité énergétique des villes chinoises est crucial” – Blog d’Audrey Garric sur lemonde.fr

A Cancun, les peuples autochtones craignent un accord sur les forêts sans eux – Good Planet Info

Cécile Duflot préfère Cancon à Cancún – Sud Ouest

A Cancún, retrouvons l’Europe de Kyoto ! – Libération – Par MARTINE AUBRY Première secrétaire du Parti socialiste, POUL NYRUP RASMUSSEN président du Parti socialiste européen, ex-Premier ministre danois.

Douze mois qui ont changé la donne climatique – Mike Hulme – The Guardian

.

RHOK : Liveblog plus les directs vidéos de 4 des 22 villes participantes :
http://rhok2.canalblog.com/

Les JNE participent à la révision de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB)

Le Ministère de l’écologie élabore sa nouvelle Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB). L’association des JNE a été invitée à y participer.

.

A la suite des engagements pris à Rio en 1992 avec la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), renouvelés à Johannesburg en 2002, la France a bâti une première Stratégie Nationale pour le Développement Durable (SNDD) en 2003 et une première SNB en 2004 qui correspond au volet biodiversité de la SNDD.

.

L’objectif fixé par la première SNB, à savoir, « la réduction significative de la perte de biodiversité », n’a pas été atteint.

.

L’enjeu de la nouvelle SNB est d’arriver à « stopper la perte de biodiversité », en mobilisant les acteurs nationaux et locaux dès la conception de la stratégie et en assurant une meilleure coordination entre les projets et les acteurs. La nouvelle SNB intégrera également les vingt principales décisions prises à Nagoya ainsi que les objectifs fixés par l’Union Européenne qui présentera sa politique pour la biodiversité début 2011.

.

La révision de la SNB doit être finalisée le 22 mai 2011, Journée mondiale de la biodiversité, mais elle doit être construite de façon à être évolutive.

.

Christine Virbel (JNE) participe aux réunions du Comité de révision (instance de décision composée de 120 représentants de diverses obédiences) et au Groupe de Travail « Communication, Education, Sensibilisation et Participation (CESP) ».
.

Catherine Levesque (JNE) participe au GT « Collectivités et politiques publiques territoriales », les GT étant des lieux de propositions.

Les JNE vont pouvoir participer à la proposition d’idées (des questions concrètes seront posées) et/ou intervenir au sein de débats dans les territoires.
.

Ils pourront aussi jouer un rôle à titre personnel lors d’une consultation du public prévue entre janvier et avril, et faciliter des engagements possibles d’acteurs de leurs réseaux.

.

Liste des autres groupes de travail :

· GT Processus et architecture

· GT Vision

· GT International

· GT Outre-mer et coopération régionale

·GT Instruments de régulation et d’intégration de la biodiversité dans les politiques

·GT Innovation et connaissance

· GT Biodiversité, santé et social

+ Observatoire national de la biodiversité (ONB)

Revue de presse/web spéciale Cancun du 3 décembre 2010

Voici notre sélection de liens sur la conférence mondiale sur le climat qui se tient actuellement à Cancun, au Mexique.

.

par Laurent Samuel

.

Puisque l’on vous dit que la mer est juste derrière la piscine – Claude-Marie Vadrot (JNE) – Blog Environnement ,nature et société

Un point rapide sur les négo à J+4 – adoptanegotiator.org

L’avenir du protocole de Kyoto, l’ombre qui plane sur Cancun – Goodplanet.info

A Cancun, le baptême du feu de Christiana Figueres, nouvelle « Madame Climat » des Nations unies – Lemonde.fr

Brice Lalonde croit à de « petits pas qui permettent d’aller plus loin » – Lepoint.fr

2010 parmi les trois années les plus chaudes – Nouvelobs.com

Brice Lalonde nommé coordinateur de l’ONU pour le développement durable – Goodplanet.info

Wikileaks fait fuire les négociations climatiques – Effets de Terre – Denis Delbecq

Adapting to climate change – Facing the consequences – The Economist

.

En permanence : le livetweet/Liveblog de Cancun avec un direct TV offert par le « OneClimateTV » en entrée :
http://cop16cancun.canalblog.com/

.

Chaque jour, le point de vue des ONG dans le bulletin ECO en version électronique : http://www.rac-f.org/IMG/pdf/ECO4-COP16.pdf
Pour le recevoir , envoyez un email vide à l’adresse : ecodiffusion-subscribe@rac-f.org

.

Info presse Alter Echos
Cancun : « la duplicité des gouvernements » selon les caravanes qui arrivent le vendredi 3 déc.
Après s’être retrouvées à Mexico pour une manifestation « pour la vie, la justice sociale et climatique » (voir vidéo ici), les 3 caravanes parties de San Louis Potosi, Guadalajara et Acapulco le 28 novembre, ont poursuivi leur route vers Cancun où elles arriveront ce vendredi 3 décembre.
Participant à la caravane partie de Guadalajara, nous avons pu noter que les populations victimes des principaux désastres environnementaux au Mexique sont sans illusion sur les résultats de Cancun.

  • Morceaux choisis : « Nous allons à Cancun pour dire vraiment ce que sont nos gouvernements, pour montrer les ravages de leurs politiques et dire que nous ne sommes pas convaincus par leurs mesures d’adaptation » selon Machuy Zamouripa de la communauté Magdalena Contreras qui se bat contre un projet d’autoroute détruisant leur village et la forêt avoisinante.
  • « Nous pratiquons l’environnementalisme des pauvres, un environnementalisme par obligation, une lutte de survie pour la vie de nos enfants » selon Enrique Encizo Riviera d’El Salto victime de la pollution de la rivière Santiago par des multinationales profitant de l’absence de régulations environnementales en raison de l’Accord de Libre-Echange Nord-Américain ;
  • Pour Graciella Gonzales de l’Assemblée Nationale des Affectés Environnementaux, Cancun est « une opportunité pour mettre en lumière la duplicité des gouvernements, et montrer qu’on ne pourra pas préserver l’environnement sans changer de système ».

Dans le cadre du projet Echo des Alternatives (http://www.alter-echos.org), nous vous indiquons :

Contact : Maxime COMBES maxime.combes@gmail.com skype : maxime.combes Tel (Mexique) : (+52) 333 479 2433

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans