Get Adobe Flash player

Articles avec le tag ‘Delachaux et Niestlé’


Guide photo des araignées

Heiko Bellmann

Araignees
Après la traduction d’un livre de chez Collins, « Guide des araignées de France et d’Europe », tout en dessins, les éditions Delachaux publient celle d’un ouvrage allemand (Franckh-Kosmos Verlags 2010), tout en photos. Ce dernier montre quelque 400 espèces d’araignées et autres arachnides, scorpions, acariens ou myriapodes. Entomologiste et arachnologue, l’auteur manie aussi la macrophotographie et a réalisé lui-même les clichés de ce volumineux ouvrage. Sur les rabats, quelques dessins au trait permettent de se repérer dans les principales clés d’identification. Les deux guides se complètent parfaitement, car les photos, dont les détails ne sont pas sélectionnés comme les dessins, ont en revanche l’avantage d’être plus vivantes. Ainsi vous découvrirez, entre autres, les étonnantes espèces myrmécomorphes : des araignées « déguisées » en fourmis… Une bonne motivation pour regarder de près les petites bêtes qui nous entourent !


Delachaux et Niestlé,  432 pages, 37 € -  www.delachauxetniestle.com
Contact presse : Julia Bocquin. Tél.: 01 41 48 82 63 – jbocquin@lamartiniere.fr
(Marc Giraud)

Fourmis de France

R. Blatrix, C. Galkowski, C. Lebas, P. Wegnez

Fourmis

Les naturalistes de terrain attendaient un tel ouvrage, car il n’existait pas réellement de guide d’identification des fourmis de France et de Belgique. Bien sûr, celui-ci n’est pas exhaustif, mais il permet une bonne initiation à ces insectes familiers, mais si difficiles à reconnaître. Il donne les clés de détermination des grands groupes, sans loupe sur le terrain, et fournit des indications pour trouver les nids. L’ouvrage ne montre que les ouvrières, et ne permet évidemment pas d’identifier toutes les espèces. Il en évoque plus de 200, ce qui en fait déjà un livre assez pointu. Réservé aux amateurs éclairés.


Delachaux et Niestlé, 30 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse : 01 41 48 83 23
(Marc Giraud)

La nature en bord de chemin

Marc Giraud (JNE)

Nature
« La ville, c’est loin de tout ». Avec son sens habituel de la formule, Marc Giraud résume la situation et nous invite à l’accompagner sur les chemins de France. « Pour peu que l’on prenne la peine de regarder, chaque promenade est un festival de surprises, car l’extraordinaire se cache dans l’ordinaire. » Il avertit d’emblée ses lecteurs : il existe en France des tas d’animaux prestigieux (ours, lynx, loups, castors, genettes, loutres…) qu’on n’a quasiment  aucune chance de voir. Donc il n’en parle pas. Marc préfère nous intéresser à ceux qui sont facilement à portée de regard et non pas à ceux qu’on ne voit que dans les livres car, dans la nature, rien ne vaut l’émotion d’une rencontre.

Ce spécialiste de la faune de proximité est un vulgarisateur hors pair qui peut aussi en démontrer aux spécialistes. Ce livre apparemment si limpide est le résultat de trente ans d’observations. Marc a muri ce projet pendant des années et l’a enrichi de ses multiples expériences, audiovisuelles notamment. Chaque double page est une séquence et un mini voyage. On voit d’abord l’ensemble du chemin et puis on zoome sur la haie et puis sur le nid dans la haie, etc. Le livre très visuel est servi par les excellentes photos de Fabrice Cahez qui se mêlent parfaitement à celles de Marc Giraud. Notre confrère nous offre là une merveille à consommer sans modération.


Delachaux et Niestlé, 256 pages, 24,90 € -  www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
(Danièle Boone)

Rio+20, l’état de la planète

Worldwatch Institute/Fondation GoodPlanet

Rio
Pour le lecteur pressé, le titre de ce gros livre peut prêter à confusion. On n’y trouvera pas, comme on pourrait pu s’y attendre, un bilan circonstancié du sommet Rio+20 de juin 2012. Il s’agit en fait de la dernière édition du rapport annuel de l’institut américain Worldwatch sur l’état de la planète, rédigée juste avant la tenue de ce sommet.

Plutôt que d’accumuler chiffres et stats, ce rapport propose des analyses fouillées sur des thèmes attendus (transports, urbanisme…) et d’autres qui le sont moins : le rôle des technologies de l’information et de la communication dans la réduction de la consommation d’énergie, les stratégies pour « fixer la population », autrement dit stabiliser la démographie.

Ce recueil présente aussi l’originalité de faire se succéder un article glorifiant « l’économie verte au service de chacun » et une analyse vantant « la voie de la décroissance pour les pays surdéveloppés ». Surprise : au-delà des différences de vocabulaire, on constate que ces deux démarches se rejoignent sur de nombreux points. Autant de pistes stimulantes pour aller, comme le soulignent Yann Arthus-Bertrand et Olivier Blond de la Fondation GoodPlanet dans leur introduction, vers une « prospérité durable », titre original de l’édition américaine.


Editions Delachaux et Niestlé, 491 pages, 24 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse : Paule Charleston. Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
(Laurent Samuel)

Les rapaces d’Europe

Paul Géroudet, mise à jour Michel Cuisin

Rapaces
C’est un grand plaisir de se plonger dans l’écriture vive et colorée de Paul Géroudet. Cet institeur suisse passionné par les oiseaux depuis son enfance leur consacra sa vie. Ses études sur la gente ailée lui valurent le titre de Docteur Honoris Causa décerné une première fois par l’Université de Neuchâtel et une seconde par l’Université de Genève. Bref, c’est un grand monsieur dont le texte n’a pas vieilli.

Michel Cuisin, autre ornithologue reconnu, signe une mise à jour rendue nécessaire par les avancées de la connaissance éthologique et surtout par l’évolution de la répartition des espèces due notamment aux changements climatiques. Toutes les illustrations de l’édition originale (1940) ont été reprises. Ce grand classique de l’ornithologie est assurément un indispensable des bibliothèques naturalistes.


Delachaux et Niestlé, 496 pages, 56 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
(Danièle Boone)

Faut pas pousser Mémé dans les orties

Vincent Albouy, Roland Garrigue


D’abord il y a eu « Toutes les bêtises sur la nature que les grands racontent aux enfants », très sympa. Apparemment ça a marché. Alors, puisqu’il y a filon, fonçons ! Résultats : « Comme vache qui pisse » puis « Au secours une bestiole ». Le volet « animal » bien exploité, passons au volet « botanique ». Et voilà « Faut pas pousser Mémé dans les orties ». C’est sympa, ce décryptage des expressions autour des plantes, mais bon… J’aimerai bien connaître les chiffres de vente. Je sais, ce n’est pas si facile de faire des livres originaux qui vont séduire le public et quand on croit avoir un truc, on l’exploite. Perso, je ne pense pas qu’il existe des trucs mais je crois à l’authenticité et à la sincérité. Chez le même éditeur, le livre « Tout pour ma poule »  de notre consœur Elise Rousseau a fait un tabac parce qu’il est vrai. Certes, il  faut accepter aussi que le « vrai » ne se réalise pas sur commande. Peut-être que parfois, l’édition aurait intérêt à entrer aussi en décroissance.

Cela dit, ce que je dis n’est pas cool pour le livre de Vincent Albouy et Roland Garrigue qui, pourtant, est très chouette. Les auteurs font l’inventaire de toutes les expressions autour de la botanique et les décryptent. Alors inutile de « chercher une aiguille dans une botte de foin » et « croquons le fruit défendu ». « La cerise est sur le gâteau » alors « faut pas pousser Mémé dans les orties.» Tout ça, « c’est bête comme chou ! »


Delachaux et Niestlé, 128 pages,12,50 € - www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
(Danièle Boone)

Guide Delachaux des traces d’animaux

Lars-Henrik OLSEN


Ce guide des traces d’animaux (de mammifères comme d’oiseaux) n’est pas un guide comme les autres. Si d’un côté les traces nous apprennent beaucoup sur les animaux (tant sur leur présence que sur leurs moeurs), d’un autre la connaissance des animaux nous permet de trouver plus facilement leurs traces et d’en tirer leur enseignement. C’est pourquoi l’ouvrage traite des traces et des indices mais aussi détaille la biologie et la détermination des espèces concernées (description, mode de vie, habitat, répartition) avec de riches illustrations.

Delachaux et Niestlé, 272 pages, 30 €
www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston. Tél.: 01 41 48 83 23
pcharleston@lamartiniere.fr
(Gabriel Ullmann)

Guide Peterson des oiseaux de France et d’Europe

Roger Tory Peterson


Les ornithologues, pros et amateurs, disposent de trois guides, le guide ornitho, le guide Heinzel et le guide Peterson, tous publiés aux Editions Delachaux et Niestlé. Leur préférence varie pour l’un ou l’autre, toujours pour de très bonnes raisons. Après la réédition du guide ornitho en 2010, c’est au tour du guide Peterson de faire peau neuve.

Si la couverture a été modifiée, les afficionados du Peterson dont je suis – il a été mon premier guide des oiseaux – retrouve la même organisation – planches illustrées au milieu avec descriptif succinct et renvoi à la notice complète – et les mêmes dessins à l’intérieur.

Mais, ce qui très important, une mise à jour des cartes de distribution a été faite. En cas d’hésitation dans l’identification d’une espèce, ces cartes permettent parfois de trancher. Or, avec le réchauffement climatique, les territoires des espèces bougent, le plus souvent, en remontant vers le nord. Le cas du guêpier d’Europe est exemplaire. Longtemps cantonné au sud, on le trouve couramment en Ile de France et même dans l’ouest de la Belgique. D’où l’importante d’avoir un guide actualisé.


Delachaux et Niestlé, 534 pages, 29 € -  www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
(Danièle Boone)

Évolution

Alice Roberts

Ce qui frappe dans ce livre, c’est le réalisme des reconstitutions de nos cousins primates disparus. On aurait envie de leur serrer la main, ou de partir en courant pour les plus sensibles… Bref, on sent bien qu’on est en famille. Traduit des éditions Dorling Kindersley, ce gros livre est l’œuvre d’une anthropologue spécialiste de l’anatomie, Alice Roberts, et de deux « paléo-artistes » hollandais, Adrie et Alfons Kennis, des habitués de la reconstitution en trois dimensions d’espèces humaines et animales. Il fait bien sûr le point sur les découvertes les plus récentes… en attendant les prochaines, qui ne manqueront pas de faire évoluer nos connaissances sur notre passé pas si simple. Impressionnant, réaliste et passionnant.


Delachaux et Niestlé,  256 pages, 29,90 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23 – pcharleston@lamartiniere.fr
Maud Vennin. Tél.: 01 41 48 82 61 – mvennin@lamartiniere.fr
(Marc Giraud)

Le guide de la faune des Antilles

Pierre Courtinard


Cette réédition d’un livre de 2007 fait le tour des espèces vivantes de la Martinique et de la Guadeloupe, depuis l’ananas jusqu’au raton-laveur en passant par les fleurs et les papillons. En tout, 320 espèces sont décrites et illustrées par près de 600 photos. Les noms locaux sont indiqués, ce qui peut être précieux d’une île à l’autre. Sans être exhaustif, ce guide d’identification peut être utile au voyageur curieux de nature, car il est généraliste, pratique et de petit format.


Delachaux et Niestlé, 20,20 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Paule Charleston.  Tél.: 01 41 48 83 23
pcharleston@lamartiniere.fr
(Marc Giraud)