Get Adobe Flash player

Articles avec le tag ‘Christine Virbel’


L’Occitane protège notre peau… et nos poumons

L’épisode de pollution qui s’est abattu sur la France ces derniers jours n’est pas une fatalité. Des entreprises françaises s’engagent depuis plusieurs années dans des mesures environnementales qui font baisser leurs émissions de CO2 dans l’air et qui leur permettent également de diminuer certains coûts.

.

 par Christine Virbel

.

copyright L’OCCITANE – Richard Romenville

copyright L’OCCITANE – Richard Romenville

L’Occitane en Provence en fait partie. Si ces exemples se généralisaient, l’air dans les villes y gagnerait et ses habitants avec. Il serait surtout un exemple à suivre pour d’autres possesseurs de véhicules en ville : municipalité, ministères, préfecture, services postaux et dépanneurs de grandes enseignes d’électroménager.

.
Née à Manosque, en Provence, l’Occitane est une marque de produits cosmétiques naturels utilisant l’aromathérapie et la phytothérapie dans ses formules. Petite entreprise locale à la fin des années soixante-dix, l’Occitane dispose aujourd’hui de plus de 2100 boutiques dans le monde et exporte 82 % de sa production, dont la moitié en Asie. D’une production naturelle à une préoccupation environnementale, il n’y avait qu’un pas que ses dirigeants ont franchi au changement du siècle et qui porte déjà des fruits en termes de moindre pollution et d’engagements humains.

.

Pour lire la suite sur le blog de Christine Virbel, cliquez ici.

.

Tante Hilda !

Tante Hilda, une trentenaire écolo un peu fantasque, conserve dans la serre géante de ses parents botanistes des milliers de plantes du monde entier.

.

 

par Christine Virbel

.

Parallèlement, une plante OGM mise au point par des industriels est plantée dans le monde entier et semble la solution miracle pour enrayer la faim dans le monde. Mais la plante a été mise sur le marché sans assez de recul et échappe au contrôle de ses créateurs en contaminant les autres cultures. Hilda et son vieux soupirant seront-ils assez forts pour sauver le monde ? Ce nouveau film de Jacques-Rémy Girerd aborde avec humour le sujet sérieux des OGM. Les héros sont attachants et arrivent à résoudre leurs problèmes en se confrontant au monde alors qu’ils s’étaient aménagé un univers-bulle à leur image. Tante Hilda ! est un film de mouvement sur l’évolution des espèces. Il met aussi en garde contre la science sans conscience et l’appât du gain.

.

 

Film d’animation réalisé par Jacques-Rémy Girerd et Benoît Chieux.

Durée 1 h 25

.

Pesticides, fongicides, herbicides et insecticides chimiques en partie interdits

Jeudi 23 janvier 2014, les députés français ont adopté une loi interdisant l’utilisation des pesticides, fongicides, herbicides et insecticides chimiques par les collectivités et les particuliers, respectivement en 2020 et 2022.

.

par Christine Virbel

.

La députée Brigitte Allain - photo D.R.

La députée Brigitte Allain – photo D.R.

 

Le texte, déjà voté au Sénat, a été adopté d’une façon consensuelle – l’ancienne majorité ayant lancé le plan Ecophyto en 2008 pour réduire de 50 % en dix ans l’utilisation de ces produits.

.

Voir la suite sur le blog bonnes nouvelles environnementales de Christine Virbel :

http://bonnesnouvellesenvironnementales.over-blog.com/article-pesticides-fongicides-herbicides-et-insecticides-chimiques-en-partie-interdits-122512726.html

.

Transition énergétique : les citoyens passent à l’action dans les énergies renouvelables

Alors que le gouvernement planche sur la transition énergétique, des collectifs de citoyens passent à l’action.

.

par Christine Virbel

.

Ils créent leur propre parc éolien ou parc solaire local avec des organismes de financement solidaire et dans un but non lucratif. Comment montent-ils leur projet ? Avec quel financement ? Leur but est-il l’auto-consommation ou la revente au réseau national ?

.

Marc Mossalgue, coordinateur de l’association Energie Partagée, répond à ces questions sur Bonnes Nouvelles Environnementales.

.

Les chiffres de l’agriculture biologique dans le monde

Plus de 1 million d’hectares en agriculture biologique en France dès le premier trimestre 2012*. Et dans le monde ? Un tour d’horizon s’impose pour savoir ce que les autres habitants de la Terre mettent dans leur assiette.

 .

par Christine Virbel

.

Plus de 37 millions d’hectares sont cultivés de façon biologique (certifiée ou non) dans le monde en 2011. Ce chiffre officiel est sous-estimé car certains pays, comme la Chine, ne disposent pas de statistiques. A ce chiffre, il faut ajouter la cueillette sauvage et l’apiculture, évalués à 43 millions d’hectares, soit un total de plus de 80 millions d’hectares. Ces données révèlent des situations contrastées mais d’une manière générale en hausse. Voir la suite sur http://bonnesnouvellesenvironnementales.over-blog.com/article-les-chiffres-de-l-agriculture-biologique-dans-le-monde-121591833.html

.

* Chiffres de l’Agence Bio

.

La ville de Troyes obtient le label national Ecojardin pour trois de ses parcs et jardins

Le 7 juin 2013, trois jardins de la ville de Troyes, en Champagne, ont reçu le label national Ecojardin. Valable 3 ans, ce label décerné par l’association Plante et Cité reconnaît que les espaces verts récompensés sont entretenus dans une démarche globale raisonnée, avec un objectif supplémentaire de sensibilisation envers le public.

.

par Christine Virbel

.

Troyes_9664

Photo Carole Bell – Ville de Troyes

 

Mais l’action environnementale de la ville de Troyes ne s’arrête pas à ses jardins. En effet, depuis 2009, la municipalité s’attache à gérer naturellement l’ensemble de ses 120 hectares d’espaces paysagers et a développé des alternatives qui lui ont permis d’atteindre l’objectif de « zéro phytosanitaire ».

.

Lire la suite sur http://bonnesnouvellesenvironnementales.over-blog.com/article-la-ville-de-troyes-obtient-le-label-national-ecojardin-121353605.html

.

Une exposition sur l’eau qui donne le ton

On reproche souvent aux sujets sur l’environnement d’être alarmistes ou moralisateurs. L’exposition* qu’organise actuellement Eau de Paris sur les dessins de presse est cruellement mordante et humoristique.

.

par Christine Virbel

.

P1000108

Dessin de Lefred-Thouron – photo Christine Virbel

.

Conçue avec l’association Cartooning for Peace créée par Plantu, l’exposition regroupe les dessins d’une trentaine de dessinateurs. Si les sujets sont graves, on ne peut s’empêcher d’en rire, une belle façon de sensibiliser le public à l’importance vitale de l’eau.

.

* SOS le dessin de presse prend l’eau ! du 18 novembre 2013 au 1er mars 2014, Pavillon de l’Eau 77 avenue de Versailles 75016 Paris. Entrée libre.

.

La Stratégie Nationale pour la Biodiversité : du principe à l’action

Les demandes de reconnaissance d’engagement en faveur de la biodiversité séduisent de plus en plus d’entreprises, de collectivités ou d’associations.

 .

par Christine Virbel

.

100_1411

Photo Christine Virbel

En 2012, une trentaine d’entreprises avaient déposé un dossier d’engagement en faveur de la biodiversité pour obtenir une reconnaissance (un logo) après vérification par le Ministère de l’Ecologie que les actions proposées avaient bien été mises en œuvre. Vingt-deux entités avaient été reconnues, surtout des structures de plus de 250 salariés. Cette année, 47 entreprises, associations, collectivités territoriales ou établissements publics ont postulé. Il semble que ces structures ont tout à y gagner.

.

Lire la suite ici sur le blog de Christine Virbel

.

4000 espèces de plantes en 2 jours à l’arboretum de Chèvreloup

Le week-end des 15 et 16 juin 2013 se sont tenues les 5èmes Botaniques de l’arboretum de Chèvreloup. Cet arboretum, situé à Rocquencourt (Yvelines), fait partie intégrante du Muséum National d’Histoire Naturelle. Il recèle 2500 espèces d’arbres du monde entier sur une surface de 200 hectares, soit la plus riche collection d’arbres en Europe occidentale.

.

 

par Christine Virbel

.

P1000697

5èmes Botaniques de l’arboretum de Chèvreloup, 15 et 16 juin 2013 – photo Christine Virbel

Visitable toute l’année, l’arboretum est aussi le théâtre de manifestations en rapport avec les plantes, la nature ou le jardinage.

.

Les 15 et 16 juin dernier, 40 pépiniéristes et producteurs de l’Association des pépiniéristes collectionneurs (Aspeco) exposaient plus de 4000 espèces de plantes et les proposaient à la vente au public.

.

Parmi elles, on pouvait voir des grimpantes, des parfumées, des graminées, des bambous, mais aussi des légumes anciens ou des aromatiques. Toutes les plantes présentées avaient été cultivées dans le respect de leur nature et de l’environnement, selon les principes de l’Aspeco.

.

P1000716

Arboretum de Chèvreloup – photo Christine Virbel

En dehors des manifestations, l’arboretum vaut la peine d’être vu à lui seul : 36 espèces de tilleuls sur 50 recensées dans la nature y sont représentées, 40 espèces d’épicéas sur 50, 41 sapins sur 51, 77 pins sur 111 et bien d’autres encore. A noter également, la végétation herbacée du sol, recouvrant les couches géologiques récentes propres au Bassin Parisien (sables de Fontainebleau, marnes, calcaires marneux et sables de Beauchamp), est indigène et fait l’objet d’une attention particulière. Sous serres, 8000 plantes sont collectionnées à des fins de recherche d’anticancéreux, de travaux sur les espèces fossiles et de conservation pour les espèces menacées.

.

Si vous avez raté les 5èmes Botaniques, rassurez-vous : l’arboretum réédite ses Botaniques chaque année. Vous pourrez également vous consoler en visitant l’exposition actuelle sur les cactus et succulentes, habituellement inaccessibles au public car conservés dans les serres de l’arboretum, visibles jusqu’au 21 octobre 2013. Une manifestation avec des jardiniers se tiendra également en septembre.

.

http://chevreloup.mnhn.fr

.

Des élus pour moins de pesticides

Le 27 mars dernier, des élus et les associations Générations Futures et Agir pour l’Environnement ainsi que l’Union nationale des apiculteurs français ont présenté le comité des élus en faveur des alternatives aux pesticides.

 .

par Christine Virbel

.

IMG_5780

Petit déjeuner de lancement du comité des élus pour les alternatives aux pesticides – Assemblée nationale – 27 mars 2013 – Photo Camille Lefebvre

 

Leur objectif est de diminuer de manière significative l’usage des pesticides en France, premier pays utilisateur d’Europe et troisième ou quatrième mondial. Différentes pistes ont été évoquées, aussi bien franco-françaises qu’européennes, mais aussi techniques et scientifiques. En effet, de plus en plus d’études (1 et 2) ont démontré les dangers des pesticides sur la santé humaine et sur la biodiversité et l’Etat a même reconnu récemment des victimes des pesticides.

.

Malgré l’existence du Plan Ecophyto à la suite du Grenelle de l’Environnement, visant à diminuer de moitié l’usage des pesticides d’ici à 2018, les chiffres de 2011 ont montré une augmentation de l’utilisation de ces substances. En créant ce comité, les élus veulent diffuser les expertises et les alternatives aux pesticides et invitent les autres élus français à les rejoindre. La rencontre avec les élus a été très animée et les propositions ont fusé.

.

 

Pour un compte-rendu complet de la rencontre, voir ici l’article sur le blog de Christine Virbel.

.

Cliquez là pour découvrir le site du Comité des élus pour les alternatives aux pesticides.

.

(1) http://www.senat.fr/rap/r07-176-2/r07-176-280.html

(2) Brain tumours and exposure to pesticides: a case–control study in southwestern France ‘Dorothee Provost, Anne Cantagrel, Pierre Lebailly, Anne Jaffre, Veronique Loyant, Hugues Loiseau, Anne Vital, Patrick Brochard, Isabelle Baldi. Occup Environ Med 2007;64:509–514.

.