Éloge du ver de terre, notre futur dépend de son avenir par Christophe Gatineau

Grâce à Charles Darwin, dont le dernier livre traitait des vers de terre, nous savons aujourd’hui l’importance colossale de cet être minuscule. Christophe Gatineau en sait quelque chose, car c’est un praticien de la terre au quotidien. Agriculteur et fils d’agriculteur, agronome spécialisé en agriculture innovante (agroécologie et permaculture) mais aussi en idées innovantes, Christophe a déjà écrit plusieurs ouvrages, dont « L’éloge de l’abeille » rédigé avec Sylvie Corré (Flammarion 2018). Celui-ci ayant connu un gros succès médiatique, voici donc la suite avec un invertébré peut-être moins glamour a priori, mais irremplaçable et incroyablement omniprésent. 

Première biomasse animale terrestre, la bestiole est aussi « l’un des premiers marqueurs de la biodiversité et de la bonne santé des sols », et dont dépend 95% de notre alimentation. Or, depuis 50 ans, « les populations s’effondrent au point d’être passées dans certaines régions françaises de grandes cultures, de 2 tonnes de poids vif à l’hectare, à 50 kg ! ». 

Le style ne manque pas d’un certain lyrisme, et le fond bouscule pas mal d’idées toutes faites, y compris chez les écologistes. Christophe Gatineau ne doit pas se faire que des amis… Lisez ses livres, allez voir son site, qui fourmille d’idées originales et engagées ; vous avez là un « bon client » pour les défendre ! www.lejardinvivant.fr


Éditions Flammarion, 224 pages, 16,90 € – editions.flammarion.com
Contact presse Anne Blondat. Tél.: 01 40 51 34 28 – anne.blondat@flammarion.fr
(Marc Giraud)

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans