Sales bêtes ! Mauvaises herbes ! « Nuisible », une notion en débat, sous la direction de Rémi Luglia. Préface Henri Jaffeux.

Cet ouvrage paru fin 2018 est issu du colloque organisé par l’Association pour l’Histoire de la Protection de la Nature et de l’Environnement (AHPNE) qui a eu lieu les 31 janvier et 1er février 2017. Il est constitué de 5 parties, « Nuisible, une notion historiquement évolutive », « Nuisible, une question de pouvoirs publics, de droit et de science », « On ne naît pas nuisible, on le devient », « Les espèces exotiques sont-elles nuisibles ? » et « Le nuisible en société.» Ils abordent aussi bien la faune que la flore. Les contributeurs sont très divers et cela participe à l’intérêt de la réflexion globale. Leurs points de vues, historique, philosophique ou biologique, appréhendent les différentes conceptions de la notion de nuisible. Il est naturellement question aussi de la place que l’homme s’octroie dans la nature. Rémi Luglia précise en effet dans sa préface que « nuisible, n’est pas seulement un qualificatif que l’homme choisit d’appliquer à telle ou telle espèce mais bien un concept opérationnel qui lui donne une certaine légitimité pour la gérer et souvent la détruire. »  Pour rappel, le mot « Nuisible » a été remplacé dans les textes par «  susceptible de causer des dégâts » mais cela ne change rien au fait que l’homme s’octroie toujours le droit de séparer les espèces animales en catégories selon la dualité manichéenne du bien et du mal, un non-sens biologique absolu. 


Presses Universitaires de Rennes (PUR), 360 pages, 25 € – www.pur-editions.fr
Contact presse : Catherine Frémond. Tél.: 02 99 14 14 67 – catherine.fremont@univ-rennes2.fr
(Danièle Boone)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans