Un sol commun. Lutter, habiter, penser par Marin Schaffner

Ce livre publié à l’occasion du 10e anniversaire des éditions Wildproject (dont il faut saluer la qualité des choix éditoriaux) se présente un peu pompeusement comme « la première cartographie collective des pensées de l’écologie ». En réalité, sont ici rassemblés une vingtaine d’entretiens avec des personnalités marquantes pour leur action et/ou leur réflexion autour de l’écologie. On retiendra en particulier les interventions des journalistes Hervé Kempf (JNE) de « Reporterre » et Jade Lindgaard de « Médiapart », qui nous retracent leurs itinéraires respectifs, entre professionnalisme et engagement.

Tandis que la philosophe Émile Hache aborde le thème peu abordé en France des liens entre écologie et féminisme, l’historien Jean-Baptiste Fressoz douche nos idées reçues sur le caractère radicalement nouveau de la prise de conscience écologique contemporaine en nous signalant que, déjà, « nos aïeux du 18e siècle par l’altération des airs, par les émanations, les gaz et donc la pollution ». On retrouve ensuite avec plaisir les grandes voix du « jardinier » Gilles Clément, du sociologue Bruno Latour, de l’anthropologue Philippe Descola ou de la philosophe Isabelle Stengers.

Dans sa conclusion, l’auteur de cette riche anthologie, Marin Schaffner, qui signe ici son premier ouvrage, reconnaît qu’il est « difficile de synthétiser la diversité des pensées rencontrées au cours de cette enquête ». Cet « ethnographe et voyageur au long cours » avoue ainsi son incapacité à définir le « sol commun » mis en avant dans le titre. Pour autant, ce livre a le grand mérite de poser en des termes originaux la vieille question des relations entre réflexion et action. Ainsi que l’écrit Marin Schaffner en conclusion : « les idées comme les pratiques doivent se transformer. Nous avons besoin que les idées soient métabolisées par des communautés pour agir – parce que si les idées ne sont que des livres, elles n’émancipent pas des désastres en cours. » 


Éditions Wildproject, Collection Le monde qui vient, 200 pages, 15 € – www.wildproject.org
Contact presse : georgia.froman@wildproject.org
(Laurent Samuel)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans