Psychologie positive et écologie, enquête sur notre relation émotionnelle à la nature par Lisa Garnier

François Terrasson aimait rappeler que nous sommes avant tout une espèce émotionnelle. Or, les atteintes à la nature n’incitent pas les écologistes aux émotions les plus heureuses. De son côté, la psychologie positive inverse une tendance humaine à regarder surtout ce qui va mal, et travaille sur nos émotions constructives. 

Écologue et naturaliste, Lisa Garnier confronte donc ici deux disciplines apparemment contradictoires, la psychologie positive et l’écologie, et explore une voie constructive dans son enquête sur nos relations émotionnelles à la nature avec une belle érudition. En s’appuyant sur des études scientifiques et des registres variés, de la psychologie environnementale à la résilience, de la biophilie aux bains de forêt, de la résistance à l’intérêt de la diversité en passant par la coopération ou « l’effet waouh » (l’awe anglais), l’autrice rappelle au travers de ce festival de références le pouvoir de la nature sur nos émotions, et comment celle-ci favorise notre épanouissement. Cultivons nos émotions positives, et mettons le nez dehors !


Éditions Actes Sud, 224 pages, 21,80 € – www.actes-sud.fr
Contact presse Emmanuelle Gaulier – 01 55 42 63 24 – e.gaulier@actes-sud.fr
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans