Le grand requin blanc du mythe à la réalité par Alexandrine Civard-Racinais (JNE). Photographies Patrice Héraud. Préface Maud Fontenoy.

Une réputation de mangeur d’homme qui lui colle à la peau, souligne Maud Fontenoy dans sa préface. De fait, requin vient de requiem parce que sa seule évocation est encore associée à l’idée de trépas sans appel pour nous ! Et le grand requin blanc hante depuis toujours l’imaginaire des hommes de manière aiguë. De fait, il est surtout méconnu. Patrice Héraud qui l’a approché pour le photographier note dans son avant-propos qu’il a été filmé pour la première fois sous l’eau seulement en 1965. Ce prédateur puissant est sans doute plus pacifique que ce que sa réputation laisse entendre. Ce beau livre qui vient d’être réédité, remarquablement écrit, et dont les très nombreuses photos sont plus belles et instructives les unes que les autres, offre l’occasion d’un autre regard et donne au lecteur des clefs pour aider à sa protection. 


Éditions Glénat, 144 pages, 19,95 € – www.glenat.com
Contact presse : Laure Wachter. Tél.: 01 41 46 10 34 / 06 07 96 15 66 – laure.wachter@glenat.com
(Danièle Boone)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans