La « santé unique » pour reconnecter agriculture, environnement et alimentation

La Société Française d’Ecologie et d’Evolution (SFE2) vous propose ce regard de deux agronomes, Michel Duru et Olivier Thérond, sur le concept de ‘santé unique’ en agriculture.

par Michel Duru et Olivier Therond *
Article édité et mis en ligne par Anne Teyssèdre (JNE)

 

 

Faire face aux crises environnementale et alimentaire nécessite d’analyser les interdépendances entre agriculture, environnement et alimentation. Nous avons montré précédemment que le concept de santé  permet de fédérer un ensemble de domaines disciplinaires s’intéressant aux écosystèmes à différentes échelles et aux hommes (voir Regard O6). Sur cette base, nous avons combiné ici les concepts d’une seule santé, de santé environnementale et de santé planétaire, en un concept englobant : la santé unique. Celui-ci permet d’articuler trois principes pour atteindre un bon état de santé des écosystèmes et des hommes tout en limitant l’usage d’intrants en agriculture et de médicaments pour les animaux et les hommes : i) développer la fourniture des services écosystémiques (SE), ii) boucler les cycles biogéochimiques, et iii) assurer l’accès à une alimentation saine et équilibrée.
Pour lire la suite de cet article sur le site de la SF2E, cliquez ici.

MERCI DE PARTICIPER à ces regards et débats sur la biodiversité en postant vos commentaires et questions sur les forums de discussion qui suivent les articles; les auteurs vous répondront.

* Chercheurs en agronomie à l’INRA,
UMR 1248 AGIR, INRA, Université Toulouse, INPT, 31326 Castanet Tolosan, France,
UMR 1132 LAE, INRA, 28 rue de Herrlisheim, 68 000 Colmar, France.

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans