Entre écologie et écologisme, par J-D. et Ph. Lebreton

La Société Française d’Ecologie et Evolution (SFE2) vous propose le regard de Jean-Dominique et Philippe Lebreton, respectivement Directeur de Recherche émérite et Professeur honoraire en écologie, sur la frontière entre écologie scientifique et écologie politique.

Article édité par Anne Teyssèdre (JNE).

Des arguments issus de l’écologie en tant que discipline scientifique, et plus largement des sciences de l’environnement, sont souvent repris dans un contexte politique ou militant. On parle alors souvent d’écologisme, le suffixe en « isme » portant pour beaucoup une connotation péjorative, liée à un caractère catastrophiste et radical de l’écologie politique. Cette tension entre écologie scientifique et écologie politique conduit d’ailleurs désormais souvent à distinguer écologue (le scientifique) et écologiste (le militant).

Naturalistes par tradition familiale, nous avons été l’un et l’autre acteurs à des titres et degrés divers, et différents pour l’un et l’autre, de l’écologie scientifique, de la protection de la nature et à partir de là de l’écologie politique depuis plus de 50 ans. Nous sommes donc naturellement amenés, à partir de notre expérience personnelle, à nous pencher sur les rapports entre écologie scientifique et écologie politique, et sur la frontière entre les deux champs, sans prétendre ni au recul ni à l’exhaustivité d’autres textes.

Pour lire la suite de ce texte, cliquez ici sur le site de la SFE2.

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans