Portraits de thés par Lydia Gauthier en collaboration avec Joëlle Danies

Le théier, Camelia Sinensis, est né dans les montagnes s’échelonnant depuis l’Assam indien, le duf du Tibet, le nord de la Birmanie, de la Thaïlande, du Laos et du Viêtnam, et remontant dans les provinces du Yunnan et du Sichuan chinois. Il se serait répandu en Chine en descendant le Chang Jiang surnommé longtemps, Fleuve Bleu. Depuis, le thé s’est évadé en Australie, Papouasie-Nouvelle-Guinée et sur les continents africain et sud-américain. Le théier domestiqué est aujourd’hui cultivé dans une cinquantaine de pays sur les cinq continents et bu partout dans le monde.

Lydia Gauthier, l’auteur, est ingénieur agronome. Elle a travaillé dans des vignobles français et sud-américains avant de se spécialiser dans le thé en 1995. Il est vrai que le monde du thé n’est pas si éloigné du monde du vin. Il y a les jardins, le terroir, les grands crus, la dégustation… Mais le thé nécessite une préparation sans faille. Même les plus grands crus peuvent devenir insipides en cas de ratage ! L’auteur nous initie aux différentes préparations, chinoises et japonaises. Et puis, elle brosse le portraits de 119 thés avec, pour chacun, une description haute en couleur, les conseils de préparation et ceux de sommellerie qui indiquent avec quels mets, il peut être consommé ou encore, dans quelles recettes, il peut être intégré. Chaque thé est photographié en gros plan. Un vrai bel ouvrage pour théophile !


Éditions Delachaux et Niestlé, 288 pages, 34,90 € – www.delachauxetniestle.com
Contact presse: Jean-Baptiste Blocquaux. Tél.: 01 41 48 82 63 – jblocquaux@lamartiniere.fr
(Danièle Boone)

CANARD SAUVAGE
Spécial 50 ans

ANNUAIRE 2019


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans