Ré-ensauvageons la France par Gilbert Cochet et Stéphane Durand

C’est LE livre à lire d’urgence, et pas seulement pour apprendre une foule de choses, mais aussi pour retrouver la pêche. Cet ouvrage enthousiasmant nous révèle à quel point la nature est résiliente, et pourrait, pour peu que nous la laissions s’exprimer, nous apporter énormément, écologiquement et même économiquement. 

Il y a quelques décennies, apercevoir un chevreuil, un héron ou une buse était exceptionnel. Grâce à des mesures de protection, entre autres les lois de 1976 (qui seraient impensables aujourd’hui), ces animaux ont repris une partie de leur place. Il en a été de même avec les castors ou les loutres. Il pourrait en être ainsi avec des animaux aussi inattendus que les tarpans, les bisons, les aurochs ou les élans, qui ont tous vécu en France et qui sont de retour dans les pays voisins. Tout comme les gloutons, les ibis chauves ou les chouettes de l’Oural…

Les cerfs, qui seraient bien plus répandus si la pression de chasse était moindre, formeraient de grandes hordes dans nos montagnes comme en Italie ou joueraient plus efficacement les débroussailleurs dans nos garrigues. Les aigles, les bouquetins et les chamois descendraient des montagnes, car ils n’y sont pas inféodés : des chamois se montrent d’ailleurs dans la plaine des Maures près de Saint-Tropez, au bord de la Méditerranée. 

Tout cela, et bien d’autres choses, nous donne une vision nouvelle extraordinaire des possibilités écologiques offertes par la France, qui recèle encore de très beaux milieux naturels, prêts à accueillir une faune fantastique. Mais cette nature magnifique est vide de de belles populations animales. L’écrasante pression de chasse, le piégeage et le braconnage éliminent chaque année des millions d’animaux, y compris des espèces fragiles. 

Heureusement les pays voisins, moins soumis au lobby des fusils et plus sensibles au sauvage, laissent prospérer leurs richesses naturelles, qui traversent les frontières et s’installent chez nous : les loups et les cormorans pygmées viennent d’Italie, les Lynx de Suisse et d’Allemagne, les bouquetins ibériques et les vautours d’Espagne, les cigognes noires et les spatules blanches du nord, les phoques d’Angleterre, etc. Déjà, des phoques veaux-marins se montrent dans nos fleuves jusqu’en Bourgogne, regagnant leurs territoires perdus, les balbuzards et les chacals sont de retour. Nous comprenons vite que la France est victime de la politique incompréhensiblement destructrice de nos dirigeants, mais ne baissons pas les bras : rien n’est définitif. Le ré-ensauvagement est en marche, que les anti-nature le veuillent ou non. Et nous avons tout à y gagner.


Actes Sud, 20 € – www.actes-sud.fr
Contact presse : Emmanuelle Gaulier. Tél.: 01 55 42 63 24 – e.gaulier@actes-sud.fr
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans