Vautours en Baronnies : trois nouveaux gypaètes

Sous un splendide soleil, Villeperdrix et Léoux (Drôme) ont fêté l’arrivée de trois nouveaux gypaètes barbus.

.

par M-H.L.

.

Marie-Pierre Mouton, présidente du Département de la Drôme, présente Dromana dont elle est la marraine – photo Marie-Hélène Léon

Ces poussins vautours ont été présentés au public venu nombreux les admirer, puis ont été accompagnés jusqu’à leur nouveau nid, en bord de falaise. Dès la fin de leur croissance, ils seront équipés d’une balise GPS afin de suivre leur évolution.

Alain Boutonnet, fondateur de l’association Vautours en Baronnies, Michel Terrasse, naturaliste spécialiste des rapaces, et Marie-Pierre Mouton, présidente du Département de la Drôme, ont parrainé et marrainé les trois gypaètes barbus baptisés respectivement Sixmai, Clapasse, et Dromana – photo Marie-Hélène Léon

Plus grands oiseaux d’Europe (près de 3 mètres d’envergure), ils avaient presque disparus. Grâce à un programme européen, leur réintroduction se développe. Comme tous les oiseaux planants, avec les courants thermiques, ils peuvent parcourir 400 km par jour, jusqu’à plus de 1000 km en trois jours. Victimes des hommes (chasse, lignes électriques…), pourtant totalement inoffensifs, ils occupent une place importante dans la biodiversité. Eboueurs de la nature, se nourrissant d’os d’animaux morts, ils sont très utiles dans l’écosystème.

Plus de 200 personnes ont assisté à la présentation des trois gypaètes barbus sur les hauteurs de Léoux (Drôme) – photo Marie-Hélène Léon

.

.


ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans