Présentation générale du label FSC

FSC (Forest Stewardship Council) est un label forestier créé en 1993 suite à la conférence de Rio en 1992, et représenté par une ONG internationale du même nom. 45 bureaux nationaux étendent son influence dans le monde.

par Bernard Boisson
.

Ce label se décline de manière appropriée selon chaque pays. En France (lire notre article en cliquant ici), son référentiel est entré en vigueur en mai 2017 suite aux consultations entre les acteurs de trois chambres (économique, sociale et environnementale) et la consultation d’environ 300 contributeurs. Tout en gardant une adaptabilité à chaque contexte, le référentiel FSC s’appuie sur le respect de dix grands principes et de 70 critères.

Les dix principes
.

Principe 1 : Respect des lois

Principe 2 : Droits des travailleurs et des conditions de travail

Principe 3 : Droits des populations autochtones

Principe 4 : Relations avec les communautés

Principe 5 : Bénéfices générés par la forêt

Principe 6 : Valeurs et impacts environnementaux

Principe 7 : Planification de la gestion

Principe 8 : Suivi et évaluation

Principe 9 : Haute Valeur de conservation

Principe 10 : Mise en œuvre des activités de gestion

La forêt domaniale d’Eawy (Seine-Maritime), l’une des deux forêts de l’ONF à laquelle le label FSC vient tout juste d’être décerné à la demande d’industriels normands d’après un communiqué de presse – photo Bernard Boisson

A l’heure présente, nous pouvons estimer à environ 200 millions d’hectares la surface de forêts dans le monde gérée sous le label FSC. La part française s’élève actuellement à 56 000 hectares. L’attribution du label fait l’objet d’un audit initial, puis d’audits annuels. Ces audits sont délégués à des organismes certificateurs comme Veritas, SGS, Ecocert. Parmi, les évènements symboliques les plus récents, deux forêts relevant de la gestion de l’ONF, se sont vues attribuer le label FSC le 2 mars 2018.
.

.


.

 

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans