Accélérer la croissance des énergies renouvelables face à l’urgence climatique

« Accélérer la croissance des énergies renouvelables face à l’urgence climatique » : tel était l’objectif du 19e colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER), ce jeudi 8 février 2018, à la Maison de l’UNESCO à Paris. Un vœu pieux à l’heure où tant d’indicateurs climatiques sont au rouge ! Par quel bout prendre un problème planétaire ?

.

par Jane Hervé

.

Comment aller de l’avant pour déterminer les énergies renouvelables qui seront inéluctablement notre avenir ? En croisant opportunément des regards pour qu’émerge enfin une approche aussi cohérente qu’universelle. Celui du président directeur général d’EDF, Jean-Bernard Lévy ; celui d’Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie. Nul doute, il faut « verdir l’énergie ». selon cette dernière qui estime qu’il faut « décarboner l’électricité, développer le gaz vert » (par l’hydrolyse de l’eau). Une transition par étapes.

Ca avance. Le rythme de passage à l’énergie solaire s’accélère. Certes, sept années sont encore nécessaires entre le répérage et les installations d’éoliennes, années ponctuées de rejets (« on ne veut pas une éolienne dans son jardin ») ou de recours comme ceux du plan éoliennes en mer décidé il y a dix ans.. Anne Hidalgo qui a pris la tête du C40 (City Climate Leadership) insiste sur l’importance de « l’acceptabilité » par tous. Cette volonté est désormais de plus en plus partagée entre les 92 métropoles mondiales qui y participent. Il faut cumuler les adhésions des populations et des riverains, avec l’adhésion générale en un équilibre qui n’est jamais évident à trouver. L’accord de Paris (2015) permettra  « la survie de notre espèce ». Ni plus, ni moins. Soyons lucides. Trop de vives controverses bloquent encore  l’évolution comme la sortie du diesel et son remplacement par l’électrique et l’hydrogène. Le plan climat de la Ville de Paris compte pas moins de 500 mesures pour basculer vers le renouvelable et le recyclable, pour y parvenir à 100 % en 2050. Des mesures tous azimuts qui impliquent une transformation des habitudes des Parisiens. Il faut aller vite. En effet, en 18 mois Paris a connu pas moins de quatre canicules et deux crues. Des villes sont déjà innovantes, chacune à sa façon : Tokyo fonctionne depuis 1992 à l’hydrogène, Copenhague développe l’usage du vélo, San Francisco avec Zéro Déchets.

L’engagement citoyen est essentiel (ex : Planet Quartier dans le IIIe arrondissement de Paris). Les femmes ont « une place spécifique dans la transition énergétique » dans les entreprises ou dans les ONG : ce sont nos Women for Climate qui sont « un levier majeur pour accélérer le processus » (dixit Anne Hidalgo). A nous désormais de véhiculer – ensemble – un message citoyen de sobriété, d’économie de l’énergie, d’isolation thermique, etc.

Au fond, la première chose à renouveler dans le monde d’aujourd’hui c’est, en priorité, notre état d’esprit si égoïste et consumériste. Quitte à rendre enfin durable ce renouvellement de nos pensées !

.

.


.

 

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans