Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes par Allain Bougrain Dubourg (JNE)

Par un étrange hasard de titres, celui de notre confrère et néanmoins ami Allain Bougrain Dubourg répond joliment à la « Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) » de Frédéric Lenoir (Fayard 2017). Mais cette fois-ci, la parole est donnée aux intéressés eux-mêmes. Ce sont donc les lettres du cochon aux éleveurs, de la tortue luth aux jeteurs de plastique, du lévrier aux chasseurs, du blaireau aux déterreurs, du taureau aux toreros, du loup au berger, etc. qui se terminent par une lettre du singe à l’homme, et une lettre à l’animal que nous sommes.

Cette présentation originale des enjeux actuels de la protection des animaux domestiques et sauvages est l’occasion de nous informer sur les maltraitances inimaginables que l’on se permet d’infliger aux bêtes un peu partout autour de nous. Le premier exemple est celui de la « cloison thérapeutique » recommandée par l’Ifip-Institut du porc, qui consiste à fracasser un porcelet nouveau-né contre un mur jusqu’à ce que mort s’en suive…

En leur donnant la parole, Bougrain Dubourg reste fidèle à son infatigable vocation d’avocat des animaux. À noter, un répertoire très utile des principales associations, en fin d’ouvrage, qui montre là aussi que Bougrain, figure emblématique de la protection animale, connaît bien ses dossiers. Mais à notre tour, laissons-lui la parole : ici.


Les Échappés, 19,90 € – www.lesechappes.com
Contact presse : Coralie Jugan. Tél.: 06 12 97 78 63 –coraliejugan@orange.fr
(Marc Giraud)

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans