L’Antarctique-Ouest dans le vide : montée du niveau de la mer, inondation des terres par Dorota Retelska (JNE)

Ce livre d’une journaliste scientifique membre des JNE se penche sur les conséquences planétaires du dégel des glaces du Groenland et de l’Antarctique sous l’effet du réchauffement climatique. Une montée de plusieurs mètres du niveau des eaux des océans nous menace, avec à la clé des inondations généralisées dans les régions proches des côtes.

Pour rédiger cet ouvrage, Dorota Retelska a consulté de nombreux chercheurs, dont James Hansen, ancien responsable de l’institut Goddard de recherche de la NASA, qui fut dès le début des années 1980 l’un des premiers scientifiques à lancer l’alerte sur le changement climatique.

Le constat de Dorota Retelska est accablant : « Les glaces du Groenland et d’Antarctique fondent. Elles sont déjà fragilisées par les mers et vont tôt ou tard causer une montée du niveau des mers de plusieurs mètres. Des nombreux glaciers Antarctiques et Arctiques reposent sur une roche située à plus de mille mètres sous le niveau de la mer. A cette profondeur, l’océan se réchauffe. Il fond et décolle les bases des glaciers. Un jour ou l’autre, ils se briseront dans l’océan et précipiteront l’écoulement des masses de glaces qu’il retiennent. »

On regrettera que cet ouvrage très bien documenté affirme que l’atmosphère terrestre se trouvait en état d’« équilibre » avant l’ère industrielle, alors que les analyses effectuées grâce aux « carottes » glaciaires montrent que les taux de CO2 dans l’air n’ont cessé de varier au fil des millénaires en fonction de facteurs tels que l’activité volcanique. Malgré cette réserve, ce livre (hélas non disponible en version papier) constitue une solide source d’information sur les mécanismes et les conséquences du bouleversement climatique.


Livre électronique au format Kindle
en téléchargement sur Amazon, 93 pages, 4,23 €

ANNUAIRE 2019
Spécial 50 ans


Ils nous soutiennent
pour nos 50 ans